Photographie/Rayonnements électromagnétiques/Transmission, absorption et réflexion de la lumière

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 7/03/2016, le Wikilivre de photographie comporte 5 172 articles
plan du chapitre en cours

Rayonnements électromagnétiques


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Projet
Ébauche

des articles

En cours
Avancé
Terminé



Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Jules Beau (3 mars)
  2. Jean Reutlinger, mise en ligne des 64 albums de photos (3 mars)
  3. Patrick Zachmann (24 février)
  4. Elena Lyakir (24 février)
  5. Ruth Bernhard (24 février)
  6. Pieter Hugo (16 février)
  7. Sony FE 28-70 mm f/3,5-5,6 OSS (10 décembre)
  8. Max Platz (27 novembre)
  9. Atelier Elvira (25 novembre)
  10. Kourtney Roy (24 novembre)
navigation rapide


FabricantsPersonnalitésThèmes

Éditeurs de cartes postales

BibliographieGlossaireModèles pour le livre




Un rayonnement électromagnétique est toujours affaibli lorsqu'il se déplace dans un milieu matériel, se réfléchit sur la surface de séparation de deux milieux transparents ou encore traverse une telle surface. Une partie de ce rayonnement est absorbée, l'énergie correspondante est le plus souvent transformée en chaleur mais elle peut aussi être convertie en un autre rayonnement par le phénomène de fluorescence.


On appelle W(\lambda,T)\, l'énergie incidente correspondant à un rayonnement de longueur d'onde λ. À une température absolue T et pour cette longueur d'onde \lambda\,, on appelle respectivement w_t(\lambda,T)\, l'énergie transmise, w_r(\lambda,T)\,) l'énergie réfléchie et w_a(\lambda,T)\, l'énergie absorbée.


w_t(\lambda,T) = \tau(\lambda,T) \times W(\lambda,T) \,
w_r(\lambda,T) = \rho(\lambda,T) \times W(\lambda,T) \,
w_a(\lambda,T) = \alpha(\lambda,T) \times W(\lambda,T) \,


\tau(\lambda,T)\,, \rho(\lambda,T)\, et \alpha(\lambda,T)\, sont respectivement les coefficients de transmission, de réflexion et d'absorption du système pour la radiation de longueur d'onde λ à la température T. On dit aussi transmittance, réflectance et absorbance.


La conservation de l'énergie fait que les trois fractions transmise, absorbée et réfléchie ont une somme nécessairement égale à l'énergie incidente totale, de sorte que :

w_t(\lambda,T) + w_r(\lambda,T) + w_a(\lambda,T) = W(\lambda,T)\,

et par conséquent :


\tau(\lambda,T) + \rho(\lambda,T) + \alpha(\lambda,T) = 1 \,


On voit ci-dessous les coefficients de réflexion et de transmission de quelques matériaux.

La zone hachurée correspond au domaine de la lumière visible


Coefficients de réflexion ou réflectance ρ :

  • courbe 1 : argent (réfléchit mal le proche UV)
  • courbe 2 : cuivre (réfléchit peu le bleu)
  • courbe 3 : aluminium

Coefficient de transmission ou transmittance τ :

  • courbe 4 : silice fondue (transmet uniformément le visible)
  • courbe 5 : verre bleu de marque Sovirel (absorbe le vert et le rouge)


L'or est de très loin le métal qui renvoie le mieux l'infrarouge, d'où son usage fréquent pour les réflecteurs des lampes IR de haute qualité.

Images en attente[modifier | modifier le wikicode]


Rayonnements électromagnétiques