Des scientifiques ont trouvé 11 nouvelles espèces biologiques au Viêt Nam

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

27 septembre 2007. – Au moins 11 nouvelles espèces biologiques ont été trouvées dans les forêts tropicales de la province de Thua Thien-Hue, au Viêt Nam, dans une région appelée le « Corridor vert ». La découverte revient à plusieurs chercheurs du World Wide Fund for Nature (WWF).

Parmi les espèces découvertes, on trouve cinq orchidées et au moins trois autres espèces de plantes, deux papillons et un serpent. Au moins dix autres plantes sont susceptibles d'être encore inconnues des scientifiques, mais sont encore en train d'être étudiées.

« On ne peut découvrir de nouvelles espèces qu'en endroits très spéciaux, dont le Corridor vert. Plusieurs espèces de grands mammifères y furent découverts dans les années 1990, ce qui indique que ces nouvelles espèces ne sont peut-être que le bout de l'iceberg, » a dit un conseiller technique au Viêt Nam pour le WWF, Chris Dickinson.

Ces nouvelles espèces sont endémiques à la forêt tropicale de la province de Thua Thien-Hue.

Le nouveau serpent, qui peut attaindre jusqu'à 80 cm de long, a été baptisé « white-lipped keelback » en anglais (binomial latin : Amphiesma leucomystax) parce qu'il a une ligne blanche sur sa tête. Il préfère vivre près de petits ruisseaux et mange des petits animaux, dont des grenouilles.

Les nouveaux papillons sont de la sous-famille Satyrnae, mais il y a aussi une espèce d'Hesperidae.

Les orchidées, toutes très rares parce qu'elles n'ont aucune feuille sur la plante, poussent sur de la matière en train de pourrir et ne fabriquent pas de chlorophylle. Les deux autres plantes sont des Arum et des Aspidistra.

Le WWF craint que les humains n'entrent vivre dans la forêt tropicale, détruisant ainsi l'habitat de ces nouvelles espèces, mais le gouvernement de la province de Thua Thien-Hue dit qu'il est déterminé à s'assurer que les espèces soient protégées, avec la forêt.

« La région est extrêmement importante pour la conservation de la nature et la province veut protéger les forêts et l'environnement, ainsi que contribuer au développement viable, » a dit le directeur du département de la protection de la forêt de la province, Hoang Ngoc Khanh.

Les espèces furent trouvées dans la forêt en 2005 et 2006.

Sources