Jiří Paroubek est nommé Premier ministre de la République tchèque

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

25 avril 2005. – Le remplacement de l'ancien Premier ministre de la République tchèque, Stanislav Gross, par son successeur pressenti Jiří Paroubek, jusque-là vice-premier ministre, est allée plus vite que prévu initialement.

Le Premier ministre sortant a en effet remis sa démission au président de la République, Václav Klaus lors de l'entretien qu'ils ont eu dans la matinée du lundi 25 avril 2005, à partir de 9 h 00, alors que l'on pensait que la démission formelle n'interviendrait qu'après la conclusion d'un nouvel accord de gouvernement entre les partenaires de la coalition sortante.

Le président Klaus a attendu l'annonce officielle, dans la journée, de l'accord formel entre le Parti social-démocrate tchèque (ČSSD, Česká strana sociálně demokratická) et ses partenaires de l'Union chrétienne-démocrate (KDU-ČSL, Křesťanská a demokratická unie - Československá strana lidová) et les libéraux (US-DEU, Unie svobody - Demokratická unie) pour rendre publique, à 14 h 30, la nomination – qui était une certitude depuis samedi 23 avril – de M. Paroubek comme chef du gouvernement.

La composition du nouveau cabinet devrait être connue dans les heures qui suivent. On sait d'ores et déjà que le gouvernement devrait comprendre 12 membres du parti social-démocrate, 3 chrétiens-démocrates et 3 libéraux, l'annonce officielle de la composition butant encore sur l'identité d'un ministre chrétien-démocrate, qui pourrait être chargé du portefeuille de l'Informatique, et dont la nomination pourrait éventuellement survenir après la nomination formelle du nouveau cabinet.

Le nouveau gouvernement devra rapidement engager sa responsabilité devant la Chambre des députés (Poslanecká sněmovna), où sa majorité parlementaire n'est que de 101 députés sur 200. Un éventuel vote de défiance contraindrait le président de la République à dissoudre la Chambre, dont le mandat vient normalement à échéance à la fin du mois de juin 2006.

Plusieurs observateurs de la vie politique tchèque font toutefois remarquer qu'outre des règles constitutionnelles compliquées pour interrompre une législature avant son terme, un vote de défiance paraît peu probable, d'autant que le principal parti d'opposition, le Parti civique démocratique (ODS, Občanská demokratická strana, droite eurosceptique), s'il a apparemment le « vent en poupe » (il a remporté une large victoire l'an dernier lors des élections régionales et européennes et est actuellement crédité de 35 % d'intentions de vote dans les sondages, tandis que le ČSSD, très gêné par le scandale de l'appartement de M. Gross et par une conjoncture de méfiance croissante à l'égard de l'Union européenne, ne serait plus crédité que de 10 % d'intentions de vote), ne semblerait toutefois pas en mesure de réunir autour de lui une majorité absolue de sièges, et pourrait préférer attendre le terme normal de la législature.

Liste des ministres

Fonctions Nom Parti Changements
Premier ministre Jiří Paroubek ČSSD nouveau titulaire
Vice-Premier ministre, chargé de l'Économie
qualifié de « Minister ohne Ressort »
dans la source autrichienne
Martin Jahn non-inscrit  
Vice-Premier ministre
ministre de la Justice
Pavel Nemec US-DEU  
Vice-Premier ministre,
ministre des Transports
Milan Simonovsky KDU-ČSL  
Vice-Premier ministre
ministre du Travail et des Affaires sociales
Zdenek Skromach ČSSD  
Ministre de l'Agriculture Petr Zgarba ČSSD nouveau titulaire
Ministre de la Culture Pavel Dostal ČSSD  
Ministre de la Défense Karel Kühnl US-DEU  
Ministre de l'Éducation, de la Jeunesse
et de la Culture physique
Petra Buzkova ČSSD  
Ministre de l'Environnement Libor Ambrozek KDU-ČSL  
Ministre des Finances Bohuslav Sobotka ČSSD  
Ministre des Affaires étrangères Cyril Svoboda KDU-ČSL  
Ministre de la Santé Milada Emmerova ČSSD  
Ministre de l'Industrie et du Commerce Milan Urban ČSSD  
Ministre de l'Information et de la Technologie Dana Berova US-DEU nouvelle titulaire
Ministre de l'Intérieur Frantisek Bublan non-inscrit  
Ministre du Développement régional Radko Martinek ČSSD  
Min. Without Portfolio for Legislation Pavel Zarecky non-inscrit nouveau titulaire
Source URL date de publication
CIA http://www.odci.gov/cia/publications/chiefs/chiefs49.html 27 avril 2005
Compress PR, entreprise privée
de communication basée à Vienne
http://www.compresspr.at/aktuelles/1762.html 26 avril 2005

Sources

Articles liés


Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.