Liban : formation du gouvernement de Najib Mikati

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher

19 avril 2005. – Najib Mikati, nommé Premier ministre du Liban vendredi 15 avril par le président de la République libanaise Émile Lahoud, a annoncé la formation du nouveau gouvernement, mettant ainsi fin à six semaines de crise gouvernementale.

Sur les 14 ministres que comprend ce cabinet, seul M. Mikati exere un mandat parlementaire, bien que quatre membres de son équipe aient, dans le passé, participé à divers gouvernements ou aient été titulaires des mandats électifs.

Le ministère de l'Intérieur a été confié à Hassan Al Sabei, ancien chef de la Sécurité générale, désormais à la retraite. À ce poste sensible, il aura notamment la charge de veiller sur le bon déroulement des élections législatives prévues le 29 mai 2005.

Un autre poste de premier plan, celui de ministre de la Justice, échoit au juge Khaled Kabbani.

Ces deux ministres, considérés comme des proches de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri et de sa famille, seront les interlocuteurs privilégéiés de la mission internationale dépéchée par le Conseil de sécurité des Nations unies pour tenter de faire la lumière sur l'attentat, survenu le 14 février à Beyrouth, qui a coûté la vie à l'ancien Premier ministre.

M. Mikati s'est efforcé, dans la composition de son cabinet, de représenter toutes les communautés religieuses présentes au Liban, considérant son gouvernement comme « intérimaire », avec comme tâche essentielle l'organisation des élections prévues 40 jours plus tard.

Liste des ministres

  • Mohammad Najib Mikati, Premier ministre
  • Elias Murr, vice-Premier ministre, ministre de la Défense ; (apparenté au président Lahoud)
  • Mahmoud Hamoud, déjà ministre des Affaires étrangères et des Émigrants dans le gouvernement d'Omar Karamé, conserve son portefeuille ;
  • Hassan Al Sabaa ou Al Sabei devient ministre des Affaires intérieures ;
  • Demianos Khattar, ministre des Finances, de l'Économie et du Commerce ;
  • Ghassan Salameh, nommé ministre de l'Éducation et de la Culture, a toutefois donné sa démission mercredi 20 avril, sans donner d'explications, et n'a pour le moment pas été remplacé ;
  • Adel Hamieh, ministre des Transports, des Travaux publics et des Personnes déplacées ;
  • Alan Tabourian, ministre des Télécommunications, de la Jeunesse et des Sports ;
  • Khaled Qabbani ou Kabbani, ministre de la Justice ;
  • Bassem Yamine, minist de l'Énergie et de l'Eau ;
  • Charles Rizk, ministre de l'Information et du Tourisme ;
  • Mohammad Khalifeh, ministre de la Santé publique ;
  • Tariq Mitri, ministre de l'Environnement et du Développement administratif ;
  • Trad Hamadeh, ministre du Travail et de l'Agriculture.
  • Page
  • « Liban »
  • de Wikinews. Créer un article



Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.