Reportage photo : rallye asphalte des Côtes de Garonne édition 2006

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Aller à : navigation, rechercher


10 avril 2006. – Le chiffre 13 ne porte pas bonheur au rallye asphalt des côtes de Garonne.

En effet pour sa treizième édition il a renoué avec sa réputation de "mécaniquement dur pour les autos"

Avec 75 équipages au depart, seuls 31 d'entre eux ont vu l'entrée du parc ferme, se situant place Kennedy à Langon (33)

Ainsi Yannick Lacouture, avec sa BMW M3 (photo ci dessous) a signé le meilleur temps scratch accumulant des points à son classement pour la Ligue Aquitaine.

Fichier:IMG 0006.JPG
300px

Les 2ème et 3ème places au général sont attribuées à Laurent Maurat sur Clio « Jean Ragnotti » et Yves Arnaudeau sur 206 RC.

En parallèle, un classement était organisé pour élire la voiture la plus belle selon les spectateurs. Bénéficiant d'une belle météo, les spectateurs se sont déplacés en masse aux bords des spéciales pour profiter du spectacle, les plus jeunes se melant au jeu de ce double classement. Ci-dessous la Mégane F2000 du team Dynamique AUTO Compétition.


Mais la treizième édition du rallye, et sa bonne météo , n'ont pas porté bonheur à nombres d'équipages. Ce fut le cas, par exemple, pour l'équipage Valentini/Boulant de la 205 partie au depart avec le numero 75 qui dû abandonner en fin d'après-midi sur casse mécanique, attendant sur le bord de la spéciale la fin de cette derniere et la dépanneuse pour chercher leur vehicule immobilisé sur le bas côté. Ne perdant pas le moral ces derniers saluaient les autres coureurs à leur passage.

L'arrivée de la nuit pour la dernière boucle ne porta pas plus de chances aux derniers équipages arrivés jusque la. L'équipage de la Mégane F2000 numero 19, à savoir P. Mainvielle et H. Chassereau, a connu une belle mésaventure mais sans dégats ni bobos ( heureusement ). Quelques centaines de mêtres avant le point stop de l'avant dernière speciale ils ont quitte la route pour aller s'immobiliser dans un fosse, la voiture completement enlisee, les empechant de repartir. Passés juste après eux au meme endroit, Olivier Anglade et Elisabeth Muller, à bord de la Saxo VTS numero 78 ont réussi à finir le rallye, se classant 20ème au general, 9ème de groupe, et second de classe.

Parmi les rescapés du rallye, et pour la seconde sortie de leur auto, l'équipage C. Orillac et P. Chassereau vient se placer sur le podium de classe avec leur Saxo VTS A6 devancant Belloc F. et sur les talons de Bayle C. Ils finissent donc 2nd de classe, 5eme de groupe, et 12eme au scratch. Notons que pour cette épreuve Philippe Chassereau effectuait sa première navigation, non seulement à bord de cette auto, mais aussi de sa carrière débutant en rallye.

Autre catégorie, autre classement, Chignaguet L. et Doucet M. viennent se placer 2ème de la classe F2000.13, 6ème du groupe F2000 et 22ème au général à bord de leur 205 GTI

Sources

((fr))« Site officiel des organisateurs du rallye ». 8 avril 2006.

Cet article est archivé et n'est plus librement éditable. Vous pouvez demander des rectifications (interwiki à ajouter, retirer ou modifier, orthographe, grammaire ou autre) dans la page Wikinews:Intervention sur une page archivée.