Tour de France cycliste 2007 : 9e étape

Une nouvelle de Wikinews, la source d'informations que vous pouvez écrire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dossier:Tour de France cycliste 2007
Les cinq dernier articles


Voir sur Wikipédia
avant 2006
2008 après

17 juillet 2007. – La 9e étape du Tour de France 2007 se déroule entre les villes de Val-d'Isère dans le département de la Savoie et Briançon dans celui des Hautes-Alpes. Elle se déroule après la première journée de repos. D'une longueur totale de 159,5 kilomètres, il s'agit de la seconde plus courte étape en ligne après la dernière reliant Marcoussis aux Champs-Élysées à Paris (130 km de long). Sur le parcours de l'étape, 3 cols mythiques sont à gravir : le col de l'Iseran classé Hors Catégorie, le col du Télégraphe classé de 1er catégorie et enfin du col du Galibier de nouveau Hors Catégorie. L'ascension la moins longue est celle du Télégraphe pour une distance de 12 km. Enfin les coureurs ont été au maximum à une altitude de 2770 m et au minimum à 740 m.
Mauricio Soler (  Colombie, Barloworld) remporte sa première victoire sur le Tour de France.

Le parcours

Le profil de l'étape


Le parcours de l'étape longe du côté français la frontière franco-italienne.

Les coureurs partent de Val-d'Isère et suivent le cours de la rivière Arc et dès le premier kilomètre, ils commencent l'ascension des 15 km à 6% du col de l'Iseran classé Hors Catégorie. Suit ensuite une descente d'environ 10 km très rapide qui conduit les coureurs jusqu'au premier sprint intermédiaire de Villaron au kilomètre 33,5 qui se situe sur un faux plat descendant avant de continuer la descente et d'arriver au 60e kilomètre au sprint de Bramans, après une légère difficulté non côté et très courte, le ravitaillement est effectué au kilomètre 72 à Modane.
Les coureurs arrivent alors toujours dans une descente à Saint-Michel-de-Maurienne au point le plus bas de l'étape, c'est à dire à 740 m d'altitude. Ils attaquent alors le col du Télégraphe dont la montée est longue de 12 km à 6,7%, le sommet se trouvant au 99e kilomètre. Après une légère descente, les coureurs gravissent enfin le col du Galibier, soit 17,5 km d'ascension à 6,9% pour arriver à 2645 m d'altitude avant de redescendre sur l'arrivée Briançon en remontant la Guisane sur une trentaine de kilomètres.

La météo

Il a fait beau et chaud jusqu'à Saint-Michel-de-Maurienne, nuageux dans le col du Galibier et de nouveau du soleil jusqu'à l'arrivée. La température était comprise entre 30°C dans les vallées et 14°C au sommets. Le vent dans les vallées de la Maurienne et de la Valoirette était de 5 km/h et venant du sud contre 40 km/h au sommet du Galibier et 15 km/h dans la vallée de la Guisane.

La course

Le départ fictif a été donné à 12h30 (heure locale soit 10h30 UTC) et celui réel à 12h36 pour les 171 coureurs restants en course. José Luis Arrieta (  Espagne, AG2R Prévoyance) attaque dès le 3e kilomètre, dans le col de l'Iseran. À 12h54, au kilomètre 6.5, il est rejoint par Yaroslav Popovych (  Ukraine, Discovery Channel), ils ont 1 minute 30 d'avance sur le peloton. À 13h01, alors que le peloton commence à accélérer, Popovych distance Arrieta, Sylvain Chavanel (  France, Cofidis) tente lui aussi de s'échapper du peloton mais est rapidement repris. De son côté, Tom Boonen (  Belgique, Quick Step-Innergetic) est déjà distancé du peloton principal et est accompagné par trois équipiers.

José Iván Gutierrez (  Espagne, Caisse d'Épargne), Francisco Perez Sanchez (  Espagne, Caisse d'Épargne), Iñigo Landaluze (  Espagne, Euskaltel-Euskadi) et Juan José Cobo (  Espagne, Saunier Duval-Prodir) contre-attaquent eux aussi tout comme Mauricio Soler (  Colombie, Barloworld) alors que Arrieta est déjà repris par le peloton. Vladimir Gusev (  Russie, Discovery Channel) et Laurent Lefèvre (  France, Bouygues Télécom) accompagnent très rapidement Soler. Mais au final, seuls Gutierrez et Gusev poursuivent leurs efforts, les autres préférant réintégrer le peloton.

C'est donc Popovych toujours seul qui arrive sur le toit du tour au sommet du col de l'Iseran à 2770 m d'altitude. La descente à proprement parler du col est de 12 kilomètres et est très rapide à plus de 80 km/h de moyenne, la suite de la descente jusqu'au kilomètre 85,5 est beaucoup plus douce. Benoît Vaugrenard (  France, La Française des Jeux) s'échappe au 22e kilomètre et rejoint Gusev en contre, ils rejoignent Gutierrez qui se trouve à 40 secondes de Popovych. Stef Clement (  Luxembourg, Bouygues Télécom) et Mikel Astarloza (  Espagne, Euskaltel-Euskadi) arrivent à sortir du peloton et à faire la jonction à 13h31. Moins de 10 minutes plus tard, le groupe d'intercalés avaient rejoint Popovych. À 13h52, Marcus Burghardt (  Allemagne, T-Mobile) percute un chien dans la descente, son vélo est amoché mais il se relève mais nous n'avons pas de nouvelles du chien en question.

À 14h10, au kilomètre 60, les 6 hommes de tête avaient 3 minutes d'avance sur un peloton emmené par l'équipe du maillot jaune Michael Rasmussen (  Danemark, Rabobank). À 14h39, les hommes de tête sont au pied du col du Télégraphe, c'est à dire à 12 km du sommet. Astarloza attaque alors qu'il reste encore 8,5 km pour arriver au sommet, Clement et Vaugrenard sont distancés. Dans la minute qui suit, les trois autres, Gusev, Gutierrez et Popovych sont aussi distancés. Le peloton n'a alors plus que 2 minutes 20 de retard sur Astarloza. David Millar (  Royaume-Uni, Saunier Duval-Prodir) se place à l'avant du peloton et roule pour Iban Mayo avec l'équipe Rabobank. À 5 km du sommet, Astarloza a encore 25’’ d'avance sur Popovych, Gutierrez, Gusev et Clement, 50’’ d'avance sur Vaugrenard et enfin 2’55’’ d'avance sur le peloton. Sandy Casar (  France, La Française des Jeux) est déjà distancé tandis que Mauricio Soler (  Colombie, Barloworld) attaque de nouveau, tout comme Christophe Le Mével (  France, Crédit Agricole) ce dernier ayant moins de réussite. Comme tous les jours depuis le début des étapes de montagne, on remarque que Alexandre Vinokourov (  Kazakhstan, Astana) est en difficulté dès que le peloton roule dans les ascensions, il parle aussi beaucoup avec les médecins du Tour.

Au sommet du col du Télégraphe, Astarloza a encore 20 secondes d'avance sur les quatre poursuivants, mais dans les premiers hectomètres du col du Galibier, il est repris, il y a donc 5 hommes à l'avant, Clement faisant l'élastique entre l'arrière un groupe et quelques mètres en retrait. Il reste donc 17,5 km d'ascension pour la journée.
Mauricio Soler (  Colombie, Barloworld) qui est en contre-attaque seul depuis la fin de l'ascension du Télégraphe arrive à faire la jonction à 15h36. Juan Miguel Mercado (  Espagne, Agritubel) qui est lui aussi sorti du peloton pointe à 1’40’’, il stoppe ensuite son effort.
Alors qu'il reste encore 9 kilomètres avant le sommet du col du Galibier, Soler attaque avec Popovych puis continue seul 5 minutes plus tard.

Dans le peloton, Alejandro Valverde (  Espagne, Caisse d'Épargne) attaque, il est suivi par Cadel Evans (  Australie, Predictor-Lotto), puis par d'autres. Quand le groupe se stabilise un peu, on retrouve David Arroyo (  Espagne Caisse d'Épargne), Alejandro Valverde (  Espagne, Caisse d'Épargne), Kim Kirchen (  Pays-Bas, T-Mobile), Carlos Sastre (  Espagne, Team CSC), Cadel Evans (  Australie, Predictor-Lotto), Denis Menchov (  Russie, Rabobank), Michael Rasmussen (  Danemark, Rabobank), Christophe Moreau (  France, AG2R Prévoyance), Levi Leipheimer (  États-Unis, Discovery Channel), Alberto Contador(  Espagne, Discovery Channel), Juan Miguel Mercado (  Espagne, Agritubel), Andrey Kashechkin (  Kazakhstan, Astana), Andreas Klöden (  Allemagne, Astana), Juan José Cobo (  Espagne, Saunier Duval-Prodir) et enfin Iban Mayo (  Espagne, Saunier Duval-Prodir).
Valverde attaque de nouveau et Moreau, Kasheckin, Arroyo et Menchov sont distancés, ils arrivent à recoller ensuite aux roues. À la suite d'une attaque de Contador suivi par Evans, il reste dans le groupe maillot jaune de Rasmussen, Gusev, Cobo, Leipheimer, Valverde, Kirchen, Sastre et Kashechkin, Moreau est légèrement distancé.

À 16h01, Soler à 2 minutes 40 d'avance sur Popovych, Contador et Evans sont à 3 minutes. Alors qu'à 5 km du sommet, Evans n'arrive plus à suivre. Soler passe à 16h08 au sommet du col du Galibier en remportant par la même occasion le prix Henri Desgranges. C'est aussi au sommet que Contador rejoint Popovych à 2 minutes 5 de Soler. Evans reste intercalé et le groupe maillot jaune composé de Arroyo, Astarloza, Valverde, Moreau, Klöden, Cobo, Sastre, Kirchen, Leipheimer et Mayo passe avec 3 minutes 15 de retard. Le groupe de Vinokourov est à 4 minutes 45.
À 20 km de l'arrivée, alors que Popovych et son coéquipier Contador ont lancé une poursuite, Soler a encore 1 minute 35 d'avance sur eux et 2 minutes 20 sur le groupe maillot jaune dans lequel Evans se retrouve.

À 16h34, Gutierrez, Valverde, Kirchen, Rasmussen et Astarloza creusent un léger écart sur Moreau, Sastre, Evans, Leiphemer et Klöden.
À 10 km de l'arrivée, Soler a 58" d’avance sur Popovych et Contador, 1’18" sur Rasmussen, Valverde, Gutierrez, Astarloza et Kirchen, 1’30" sur Evans, Arroyo, Sastre, Moreau, Leipheimer, Cobo, Mayo et Kloden. À 6 km de l'arrivée, Popovych et Contador sont rattrapés par le groupe maillot jaune qui pointe maintenant à 57 secondes de Soler pendant que le groupe Moreau tente de faire la jonction, Evans, Arroyo, Sastre, Moreau, Leipheimer, Mayo et Klöden y arrivent à 2 kilomètres de l'arrivée.

Dans l'ascension très rapide de Briançon, Soler passe seul et remporte l'étape à 16h50. Le groupe maillot jaune arrive avec 38 secondes de retard, Popovich avec 1 minute 32 et le groupe Vinokourov avec 3 minutes 24. Ce dernier est abattu moralement puisque la victoire finale sur les champs Élysées s'éloigne de plus en plus à cause de la douleur qui ne le quitte pas depuis sa chute dans la première étape de montagne. Le dernier groupe de 72 coureurs, celui des sprinters arrive avec 28 minutes 51 de retard sur Soler.

Conclusion

Mauricio Soler (  Colombie, Barloworld) remporte sa première victoire sur le Tour de France alors qu'il en est à sa première participation Il a déclaré « C'est une journée incroyable, je suis en train de vivre un rêve ». Michael Rasmussen (  Danemark, Rabobank) garde son maillot jaune et son maillot à pois. Il a de plus annoncé clairement « Maintenant la priorité de l'équipe c’est de défendre le maillot jaune, le maillot à pois est secondaire. J'ai près de trois minutes d'avance, alors le prochain grand test sera le contre-la-montre de samedi ».
Tom Boonen (  Belgique, Quick Step-Innergetic) son maillot vert et Alberto Contador(  Espagne, Discovery Channel) le maillot du meilleur jeune. De son côté Alexandre Vinokourov (  Kazakhstan, Astana) voit ses rêves de maillot jaune disparaître de jour en jour.

Les classements

Classements principaux

Classement étape
1. Mauricio Soler  Colombie, Barloworld en 4h14’24’’
2. Alejandro Valverde  Espagne, Caisse d'Épargne + 38’’
3. Cadel Evans  Australie, Predictor-Lotto m.t.
4. Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel 40’’
5. Iban Mayo  Espagne, Saunier Duval-Prodir 42’’
6. Michael Rasmussen  Danemark, Rabobank m.t.
7. Levi Leipheimer  États-Unis, Discovery Channel m.t.
8. Kim Kirchen  Luxembourg, T-Mobile 46’’
9. Andreas Klöden  Allemagne, Astana 47’’
10. Carlos Sastre  Espagne, Team CSC m.t.
Classement général
1. Michael Rasmussen  Danemark, Rabobank en 43h52’48’’
2. Alejandro Valverde  Espagne, Caisse d'Épargne + 2'35’’
3. Iban Mayo  Espagne, Saunier Duval-Prodir 2'39’’
4. Cadel Evans  Australie, Predictor-Lotto 2'41’’
5. Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel 3'08’’
6. Christophe Moreau  France, AG2R Prévoyance 3'18’’
7. Carlos Sastre  Espagne, Team CSC 3'39’’
8. Andreas Klöden  Allemagne, Astana 3'50’’
9. Levi Leipheimer  États-Unis, Discovery Channel 3'53’’
10. Kim Kirchen  Luxembourg, T-Mobile 5'06’’


Classements annexes

Classement par points
Coureur Total
Tom Boonen  Belgique, Quick Step-Innergetic 147 pts
Erik Zabel  Allemagne, Team Milram 134 pts
Robert Hunter  Afrique du Sud, Barloworld 103 pts
Classement de la montagne
Coureur Total
Michael Rasmussen  Danemark, Rabobank 96 pts
Mauricio Soler  Colombie, Barloworld 79 pts
Yaroslav Popovych  Ukraine, Discovery Channel 69 pts


Classement du meilleur jeune
Coureur Total
Alberto Contador  Espagne, Discovery Channel 43h55'56’’
Mauricio Soler  Colombie, Barloworld + 3'21’’
Linus Gerdemann  Allemagne, T-Mobile 3'37’’
Classement par équipes
Équipe Total
Caisse d'Épargne  Espagne 131h52'51’’
Discovery Channel  États-Unis + 6’’
Astana  Suisse 3'02’’


Prix de la combativité

Sources