Antoine Bouchard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Antoine Bouchard
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Antoine Rodrigue Albert Bouchard
Nationalité
Activités
Organiste, journaliste musical, compositeur
Autres informations
Instruments
Orgue, orgue (en)

Antoine Bouchard, né à Saint-Philippe-de-Néri, près de Québec, le , décédé le à Sainte-Claire de Bellechasse, est un prêtre catholique (ordonné en 1956), organiste, compositeur, professeur et musicographe québécois.

Parcours[modifier | modifier le code]

Il étudie la musique avec Yvette Michaud (1942-43), l’orgue avec Claude Lavoie (1944-49, 1952-56) et Léon Destroismaisons (1950-52). Parallèlement, il obtient un baccalauréat ès arts (Laval) en 1952 et une licence en théologie en 1956. De 1956 à 1958, il enseigne au collège de Sainte-Anne-de-la-Pocatière.

Boursier du Conseil des Arts du Canada, il poursuit ses études à Paris de 1958 à 1961 avec Gaston Litaize et Antoine Reboulot pour l’orgue, et Simone Plé-Caussade pour l’écriture. De retour au Québec en 1961, il devient professeur d’orgue à l’École de musique de l’Université Laval (1961 à 1997), école dont il est directeur de 1977 à 1980. Il forme plusieurs des principaux organistes actuels du Québec : Jacques Boucher, Jean-Guy Proulx, Jacquelin Rochette, Danny Belisle, Pierre Bouchard, Louise Fortin Bouchard et Esther Clément. Richard Paré lui a succédé à titre de professeur à la Faculté de musique de l'université Laval.

Il collabore par ses écrits à de nombreuses revues musicales : L’Encyclopédie de la musique au Canada, Mixtures, L’Orgue francophone, le Bulletin des Amis de l’orgue de Québec, The Organ Yearbook, The Tracker. Membre-fondateur des Amis de l’orgue de Québec en 1966, il prend une part active au renouveau de la facture d’orgue canadienne (retour à la traction mécanique, application des principes néo-baroques) comme conseiller dans la composition de plusieurs orgues Casavant de l’est du pays, Saint-Pascal de Kamouraska (Québec), Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Edmundston, (Nouveau-Brunswick), par exemple.

Il est élu au bureau du Conseil canadien de la musique en 1978.

Retraité de l’enseignement en 1997, il écrit et publie « Quelques réflexions sur le jeu de l’orgue » aux Presses de l’Université Laval en septembre 2003.

Honneurs[modifier | modifier le code]

  • Professeur émérite de la Faculté de musique de l’Université Laval en juin 1999.
  • Membre honoraire de la Fédération québécoise des Amis de l’orgue en 2006.
  • « Fellow » (honoris causa) du Collège royal canadien des organistes en 2009.

L’organiste[modifier | modifier le code]

Comme organiste, il se produit en récital aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Suisse, aux Pays-Bas, et surtout au Québec. On a pu l’entendre régulièrement sur les ondes de Radio-Canada (Récital d’orgue, Tribune de l’orgue).

En 1973-74, boursier du Conseil des Arts du Canada, il prend une année sabbatique en Europe et réalise une série de 21 récitals donnés sur 20 orgues historiques dans 6 pays, série diffusée sur le réseau français de la SRC en 1975 et reprise en 1976.

Compositions[modifier | modifier le code]

  • Postlude pour orgue.
  • Prélude au Kyrie et In Paradisum pour orgue, publiés dans le recueil Le Tombeau de Henri Gagnon chez Jacques Ostiguy en 1987.
  • Prière à Marie, pour soprano et orgue.

Discographie[modifier | modifier le code]

Parmi ses nombreux enregistrements inaugurés en 1961 par les Chorals de Leipzig de J. S. Bach au nouveau Beckerath de l’Immaculée-Conception de Montréal (réédité chez REM en 1990), signalons en particulier :

  • Anthologie de l’organiste, 53 pièces du répertoire liturgique en 3 disques Alpec A-75008 (1975), A-76011 (1976), A-80025 (1980).
  • Les plus belles orgues, Analekta AN282167 (1994), réédition en 2006 ; 54 pièces enregistrées par Radio-Canada sur des orgues historiques en Allemagne du nord-ouest au printemps 1974.
  • Johann Pachelbel, The Complete Organ Works (intégrale de l’œuvre d’orgue), à l’orgue Casavant de Saint-Pascal de Kamouraska en 11 CD, Dorian (1996-1999).

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • Encyclopédie Canadienne Article d’Hélène Panneton.
  • Contact, Automne 2001 Article de Nathaly Dufour, la Fondation de l’Université Laval.
  • Mixtures no 24 Antoine Bouchard (1re partie), par Claude Beaudry en collaboration avec Louise Fortin-Bouchard (avril 2006)
  • Mixtures no 25 Antoine Bouchard (2e partie), par Claude Beaudry en collaboration avec Louise Fortin-Bouchard (novembre 2006), p. 5-9.
  • Orgues au Québec Orgue Casavant de l’église de Saint-Pascal de Kamouraska, Québec (1964).
  • Orgues au Canada Orgue Casavant de l’église Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Edmundston, N.B. (1967).
  • Avis de décès.

YouTube[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’orgue
  • Portail de la musique classique
  • Portail du Québec