Antoine Lefort (diplomate)

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Cet article concerne le diplomate luxembourgeois. Pour le juriste luxembourgeois, voir Antoine Lefort (juriste).

Antoine Lefort
Fonctions
Conseiller d'État luxembourgeois

(9 ans, 5 mois et 20 jours)
Monarque Charlotte
Directeur général des Travaux publics

(2 ans, 7 mois et 4 jours)
Président du gouvernement Victor Thorn
Léon Kauffman
Gouvernement Thorn
Kauffman
Prédécesseur Guillaume Soisson
Successeur Auguste Liesch
Biographie
Nom de naissance Antoine Charles Lefort
Date de naissance
Lieu de naissance Diekirch (Luxembourg)
Date de décès (à 48 ans)
Lieu de décès Luxembourg-Ville (Luxembourg)
Nationalité Luxembourgeois
Parti politique RP
Profession Diplomate, ingénieur

Antoine Lefort dit Tony Lefort, né le à Diekirch (Luxembourg) et mort le à Luxembourg-Ville (Luxembourg), est un diplomate, ingénieur et homme politique luxembourgeois, membre du Parti de la droite (RP).

Du au , Antoine Lefort est Directeur général — soit l'équivalent de ministre de nos jours — des Travaux publics dans les gouvernements dirigés par Victor Thorn et Léon Kauffman dans le cadre de l'occupation allemande du Luxembourg pendant la Première Guerre mondiale[1],[2],[3].

Il est le père du résistant luxembourgeois Émile Lefort[4].

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Arrêté grand-ducal du 24 février 1916 portant nomination de MM. Welter, Kauffman, Moutrier et Lefort aux fonctions de Directeur général. », sur legilux.public.lu, Mémorial, (consulté le 25 avril 2019).
  2. « Arrêté grand-ducal du 24 février 1916 portant attribution des services publics aux membres du Gouvernement. », sur legilux.public.lu, Mémorial, (consulté le 25 avril 2019).
  3. « Arrêté grand-ducal du 28 septembre 1918 accordant démission honorable à MM. Léon Moutrier, Antoine Lefort, Joseph Faber et Maurice Kohn, Directeurs généraux. », sur legilux.public.lu, Mémorial, (consulté le 25 avril 2019).
  4. Robert Barroux, Émile Lefort (1914-1945), (lire en ligne), p. 420–422.
  5. a b c et d « Avis mortuaire de Monsieur Tony Lefort », Luxemburger Wort,‎ (lire en ligne, consulté le 25 avril 2019).
  6. « Arrêté grand-ducal du 22 janvier 1920 - Ordre de la Couronne de chêne », sur legilux.public.lu, Mémorial, (consulté le 25 avril 2019).
  • Portail de la politique au Luxembourg