Global Rapid Rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Global Rapid Rugby
Généralités
Sport Rugby à XV
Création 2018
Type / Format Championnat international
Périodicité annuel
Nations Australie, Fidji, Hong Kong, Samoa, Singapour
Participants 6
Statut des participants professionnel
Site web officiel https://www.rapidrugby.com
Pour la compétition à venir voir :
Saison 2019 de Global Rapid Rugby

Le Global Rapid Rugby, ou GRR, est une compétition internationale de rugby à XV qui oppose six franchises venues d'Australie, Fidji, Hong Kong, Samoa et Singapour. Elle a été créée en 2018, par le milliardaire australien Andrew Forrest (en), président de la Western Force, après l'exclusion de cette équipe du Super Rugby en 2017. Après une saison d'exhibition sous le nom de « World Series Rugby » en 2018, la compétition doit débuter en mars 2019.

Le Global rapid Rugby présente un certain nombre de différences dans son réglemente par rapport aux autres compétition de rugby à XV, comme un temps de jeu réduit à 70 minutes.

Historique[modifier | modifier le code]

En 2017, la SANZAAR décide de réduire le nombre d'équipes au sein du Super Rugby, et la franchise australienne de la Western Force fait partie des équipes retirées de la compétition en raison de son manque de résultats[1],[2]. Dans la foulée, le propriétaire de la Western Force, Andrew Forrest (en), déclare alors vouloir créer une nouvelle compétition pour son son équipe, qui regrouperait des équipes venues de la région indo-pacifique[3].

En 2018, la compétition démarre sous la forme d'une tournée d’exhibition appelée « World Series Rugby »[4],[5]. Cela consiste alors en une série de matchs pour la Western Force, qui affronte des équipes nationales « A » (Fidji A, Samoa A, Tonga A et Hong Kong Dragons), le club japonais des Panasonic Wild Knights et les franchises de Super Rugby des Crusaders et des Rebels[5].

À partir de 2019, le Global Rapid Rugby doit démarrer sous la forme d'un vrai championnat à huit équipes, composé de la Western Force toujours, ainsi que de nouvelles équipes toujours originaires de d'Asie du Sud-Est et d'Océanie[6],[7]. Les sept autres équipes prévues sont viennent du Japon, de Hong Kong, de Malaisie, des Samoa, des Fidji et de Singapour[6]. Le championnat adopte des règles différente, en accord avec World Rugby, afin de privilégier le jeu d'attaque et le spectacle[6]. Par exemple, la durée d'un match est réduite à 70 minutes (deux mi-temps de 35 minutes) et un essai marqué depuis ses 22 mètres vaut désormais 9 points[6]. Finalement, en raison d'un manque d'organisation et de problème d'emploi du temps en cette année de coupe du monde, le véritable lancement de la compétition dans sa forme initialement planifiée est reporté à 2020[8],[9]. Cependant une saison 2019 a bien lieu, avec des ambitions revues à la baisse, qui se traduit par un calendrier plus court et un nombre d'équipe réduit à 5[10]. Les équipes présentes sont alors la Western Force (Australie), Asia Pacific Dragons (Singapour), Fijian Latui (Fidji), Kagifa Samoa (Samoa) et South China Tigers (Hong Kong)[10].

Format[modifier | modifier le code]

  • 2018 : Une tournée d’exhibition appelée « World Series Rugby », pour la Western Force qui rencontre sept autres équipes entre mai et août 2018.
  • 2019 : Le « Global Rapid Rugby » compte 5 franchises qui sont ensuite répartis en deux conférences géographiques. Une première en Asie regroupant les Asia Pacific Dragons, les South China Tigers et la Western Force. La seconde conférence (Océanie) regroupe les Fijian Latui, Samoa Kagifa et à nouveau la Western Force. La compétition reprend le format de la Coupe du monde de rugby à XV, c'est-à-dire quatre poules de cinq équipes, où chaque équipe rencontre une fois chaque adversaire de sa poule. Chaque équipe rencontre uniquement les autres équipes de sa conférence, qu'elle affronte deux fois chacunes (match aller et retour), à l'exception de la Western Force qui est présente dans les deux conférences. La compétition à lieu de mars à juin 2019. Le vainqueur de l'édition précédente est automatiquement qualifié pour l'édition suivante[10].

Équipes[modifier | modifier le code]

Équipes actuelles[modifier | modifier le code]

Nom Ville ou région Stade
(capacité)
Entraîneur
Asia Pacific Dragons Singapour Queenstown Stadium, Singapour (3 800) Ryan Martin
Fidjian Latui Luatoka Churchill Park (9 500)
Kagifa Samoa Apia Navigation Homes Stadium (Auckland) (12 000)
Ballymore Stadium, (Ballymore) (18 000)[Note 1]
South China Tigers Hong Kong Aberdeen Sports Ground (9 000) Craig Hammond
Western Force Perth Perth Oval (20 500) Tim Sampson

Règles[modifier | modifier le code]

Global Rapid Rugby a obtenu de World Rugby l'autorisation d'appliquer des règles expérimentales pour cette compétition afin de valoriser le jeu d'attaque et le spectacle. Certaine de ses règle ont déjà été appliquées en National Rugby Championship, le championnat national australien. Ces règles entre en vigueur dès la saison 2015. Parmi elles :

  • La durée du match est de 70 minutes (au lieu de 80), réparties en deux mi-temps de 35 minutes.
  • Un essai marqué depuis ses propre 22 mètres vaut désormais 9 points.
  • La pénalité vaut 2 points (au lieu de 3).
  • L'équipe tapant en touche directement, même depuis ses 22 mètres, n'aura pas de gain de terrain.
  • Le temps alloué à une mêlée est limité à 60 secondes à partir du moment où elle est annoncée, tandis que la touche est limitée à 45 secondes.
  • Après un essai, le buteur a 60 secondes pour tenter la transformation (au lieu de 90 secondes).

Palmarès du Global Rapid Rugby[modifier | modifier le code]

  • Néant

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. En raison des travaux du stade d'Apia, les matchs à domicile des Kagifa Samoa sont délocalisés à Auckland et Brisbane

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Western Force dumped from Super Rugby », sur thewest.com.au, .
  2. « Australie : La Western Force quitte le Super Rugby », sur www.rugbyrama.fr, .
  3. (en) « Andrew ‘Twiggy’ Forrest reveals details of new rugby competition », sur www.theaustralian.com.au, .
  4. (en) « Western Force to return to action in World Series Rugby », sur www.espn.com.au, .
  5. a et b (en) « Western Force to play World Series Rugby », sur www.rugbypass.com, .
  6. a b c et d « Le Global Rapid Rugby est-il l'avenir du rugby ? », sur www.lequipe.fr, .
  7. (en) « New 'Global Rapid Rugby' tournament given green-light by World Rugby », sur www.rugbypass.com, .
  8. (en) « Global Rapid Rugby delays inaugural season to 2020 », sur www.theroar.com.au, .
  9. (en) « Sport: Pacific players in limbo after Global Rapid Rugby cancels debut season », sur www.radionz.co.nz, .
  10. a b et c (en) « Force confirm Global Rapid Showcase schedule », sur www.rugby.com.au, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

  • Portail du rugby à XV
  • Portail de l’Australie