Gouvernement Benkiran II

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Pour les articles homonymes, voir Gouvernement Abdel-Ilah Benkiran.
Gouvernement Benkiran II

Monarchie constitutionnelle

Mohammed VI
Chef du gouvernement Abdel-Ilah Benkiran
Législature IXe législature de la Chambre des Représentants (d)
Formation
Fin
Durée 3 ans, 5 mois et 26 jours
Composition initiale
Coalition PJD-RNI-PPS-MP
Ministres 38
Femmes 6
Hommes 32
Représentation
Parlement
209 / 395

Le gouvernement Benkiran II est le trente-et-unième du Maroc depuis son indépendance en 1956. Il est créé le pour remplacer le gouvernement Benkiran I, dissout, à la suite du retrait du parti de l'Istiqlal de la coalition gouvernementale le [1].

Contexte[modifier | modifier le code]

Avec la démission de 5 ministres du parti de l'Istiqlal le 9 juillet 2013 et l'exclusion des rangs de ce parti de Mohamed Louafa, le gouvernement Benkiran I perd sa majorité parlementaire. Des tractations commencent immédiatement pour intégrer le Rassemblement national des indépendants dans le gouvernement afin de reconstituer une nouvelle majorité. Trois mois sont nécessaires pour conclure un accord et voir la formation officielle de ce nouveau gouvernement seulement un jour avant l'ouverture de la session d'automne 2013 du parlement, évitant ainsi de justesse la possibilité d'une motion de censure.

Formation[modifier | modifier le code]

Coalition gouvernementale[modifier | modifier le code]

Rang Parti %
(Législatives 2011)
Sièges
(Législatives 2011)
Nombre de ministres
  1er Parti de la justice et du développement (PJD) 27,08 % 107 (en augmentation+61) 11 (+ Chef du gouvernement)
  3e Rassemblement national des indépendants (RNI) 13,16 % 52 (en augmentation +13) 8
  6e Mouvement populaire (MP) 8,10 % 32 (en diminution -9) 6
  8e Parti du progrès et du socialisme (PPS) 4,55 % 18 (en augmentation +1) 5
  -- Indépendants 8
  -- Total 52,91 % 209/395 39

Répartition des ministères[modifier | modifier le code]

Chef du gouvernement[modifier | modifier le code]

Image Fonction Nom Parti
Chef du gouvernement Abdel-Ilah Benkiran PJD

Ministres[modifier | modifier le code]

Image Fonction Nom Parti
Ministre d'État Abdellah Baha PJD
Ministre de l'Intérieur Mohamed Hassad Ind.
Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Salaheddine Mezouar RNI
Ministre de la Justice des Libertés El Mostafa Ramid PJD
Ministre des Habous et des Affaires islamiques Ahmed Toufiq Ind.
Secrétaire général du gouvernement Driss Dahak Ind.
Ministre de l'Économie et des Finances Mohamed Boussaïd RNI
Ministre de l’Urbanisme et de l'Aménagement du territoire national Mohand Laenser MP
Ministre de l'Habitat et de la Politique de la ville Mohamed Nabil Benabdallah PPS
Ministre de l'Agriculture et de la Pêche maritime Aziz Akhannouch Ind.
Ministre de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle Rachid Belmokhtar Ind.
Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres Lahcen Daoudi PJD
Ministre de l'Équipement, du Transport et de la Logistique Aziz Rabbah PJD
Ministre de l'Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l'Économie numérique Moulay Hafid Elalamy Ind.
Ministre de la Jeunesse et des Sports Mohammed Ouzzine MP
Ministre de la Santé Houcine El Ouardi PPS
Ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement Mustapha El Khalfi PJD
Ministre de l'Énergie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement Abdelkader Amara PJD
Ministre du Tourisme Lahcen Haddad MP
Ministre de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social Bassima Hakkaoui PJD
Ministre de la Culture Mohamed Amine Sbihi PPS
Ministre chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration Anis Birou RNI
Ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile El Habib Choubani PJD
Ministre de l'Artisanat et de l'Économie sociale et solidaire Fatima Marouan RNI
Ministre de l'Emploi et de la Formation professionnelle Abdeslam Seddiki PPS

Ministres délégués[modifier | modifier le code]

Image Fonction Ministre de rattachement Nom Parti
Ministre délégué à l'Administration et la Défense nationale Chef du gouvernement Abdellatif Loudiyi Ind.
Ministre délégué Ministre de l'Intérieur Charki Draiss Ind.
Ministre déléguée Ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Mbarka Bouaida RNI
Ministre délégué aux Affaires générales et de la Gouvernance Chef du gouvernement Mohamed Louafa Ind.
Ministre délégué au Commerce extérieur Ministre de l'Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l'Économie numérique Mohamed Abbou RNI
Ministre délégué Ministre de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle Abdelâdim El Guerrouj MP
Ministre déléguée Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres Soumia Benkhaldoun PJD
Ministre délégué au Transport Ministre de l'Équipement, du Transport et de la Logistique Mohamed Najib Boulif PJD
Ministre délégué au Budget Ministre de l'Économie et des Finances Driss El Azami El Idrissi PJD
Ministre délégué à la Fonction publique et la Modernisation de l’administration Chef du gouvernement Mohamed Moubdi MP
Ministre déléguée à l'Environemment Ministre de l'Énergie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement Hakima El Haite MP
Ministre déléguée à l'Eau Ministre de l'Énergie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement Charafat Afilal PPS
Ministre délégué aux Petites entreprises et de l'Intégration du secteur informel Ministre de l'Industrie, du Commerce, de l’Investissement et de l'Économie numérique Mamoun Bouhdoud RNI

Évolution de la composition du gouvernement[modifier | modifier le code]

Comparaison avec le gouvernement Benkiran I[modifier | modifier le code]

Ajustement du 21 janvier 2015[modifier | modifier le code]

Suite à la démission du ministre de la Jeunesse et des Sports Mohammed Ouzzine, Mohand Laenser l'a remplacé par intérim.

Remaniement du 20 mai 2015[modifier | modifier le code]

Le gouvernement est remanié par un décret royal le ; Driss Merroun devient ministre de l’Urbanisme et de l'Aménagement du territoire national, Mohand Laenser ministre de la Jeunesse et des Sports, Abdelaziz El Omari ministre chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, Khalid Barjaoui ministre délégué auprès du ministre de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle et Jamila El Moussali ministre déléguée auprès du ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de la Formation des cadres.

Ajustement du 8 octobre 2015[modifier | modifier le code]

Le , le roi Mohammed V a nommé Lahcen Sekkouri comme ministre de la Jeunesse et des Sports, en remplacement de Mohand Laenser devenu président de la région Fès-Meknès.

Ajustement du 6 février 2016[modifier | modifier le code]

Le , sur proposition d'Abdel-Ilah Benkiran, le roi Mohammed V a nommé Nasser Bourita comme ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération.

Programme gouvernemental[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • Portail de la politique
  • Portail du Maroc
  • Portail des années 2010