Gouvernement de Nicolas Grunitzky (2)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Gouvernement de Nicolas Grunitzky.

Avant ce deuxième gouvernement de Nicolas Grunitzky, son gouvernement du 14 mai 1963 a subi deux remaniement, le puis le . Le deuxième remaniement voit la suppression du poste de Ministre délégué dont les attributions seraient rattachées à la Présidence de la République[1].

Composition[modifier | modifier le code]

La composition du gouvernement du est :

Ministres[modifier | modifier le code]

  • M. Nicolas Grunitzky, Président de la République, Ministre de la Défense nationale
  • M. Antoine Meatchi, Vice-président de la République, Ministre des Finances et de l'Économie
  • M. André Kuévidjen, Garde des Sceaux, Ministre de la Justice
  • M. Georges Apedo-Amah, Ministre des Affaires étrangères
  • M. Fousséni Mama, Ministre de l'Intérieur
  • M. Samuel Aquéréburu, Ministre des Travaux publics, des Mines, des Transports et des Postes et télécommunications
  • M. Pierre Adossala, Ministre du Travail, des Affaires sociales et de la Fonction publique
  • M. Jean Agbémégnan, Ministre du Commerce, de l'Industrie et du Tourisme
  • M. Léonard Baguilma Ywassa, Ministre de l'Économie rurale
  • M. Benoît Malou, Ministre de l'Éducation nationale

Dispositions particulières[modifier | modifier le code]

  • Le Ministre de la Santé publique est rattaché provisoirement au ministère de la justice
  • Le Ministre de l'Information est rattaché provisoirement à la Présidence de la république

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Journal officiel de la République togolaise, du 1er février 1966, p.  67

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail du Togo
  • Portail de la politique