Jean-Charles Karmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Karmann.
Le ton de cet article ou de cette section est trop promotionnel ou publicitaire. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Modifiez l'article pour adopter un ton neutre (aide quant au style) ou discutez-en.

Cet article est une ébauche concernant un photographe français.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Pour plus d’informations, voyez le projet associé.

Jean-Charles Karmann

Portrait de Jean-Charles Karmann

Naissance (52 ans)
Nogent-sur-Marne
Nationalité France
Profession
cuisinier et auteur culinaire

Jean-Charles Karmann, né le à Nogent-sur-Marne, est un cuisinier, auteur de livres de cuisine français photographe culinaire et pilote automobile français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Son père, Pierre, chirurgien-dentiste à Aubigny-sur-Nère a aussi été le maire du village de 1971 à 1977. Josiane, sa mère, a toujours aidé son père et s’est occupée lui et de sa sœur Diane. Il est le neveu de l'acteur réalisateur français Sam Karmann.

Il passe toute sa jeunesse et le début de ses études à Aubigny-sur-Nère puis à Tours et au Val d’Arly en Savoie. Depuis son enfance il souhaite être cuisinier, et décide en 1979 de passer un CAP de cuisine classique (option A).

Début de carrière[modifier | modifier le code]

Il effectue son apprentissage dans des établissements réputés. De 1979 à 1981, il est apprenti à l'auberge des Templiers aux Bezards dans le Loiret, établissement qui compte deux étoiles au Guide Michelin. En 1981, il est chef de partie dans le restaurant doublement étoilé d'Henri Faugeron dans le 16e arrondissement de Paris. Il doit un temps mettre sa carrière de cuisinier entre parenthèses pour effectuer son service militaire.

À son retour de l'armée en 1983, il trouve un poste de second de cuisine dans le restaurant de Gérard Pangaud à Boulogne-Billancourt (2 macarons au Guide Michelin). Il travaillera par la suite dans plusieurs autres restaurants comme aux Ursins dans le Caviar, en tant que chef de cuisine, à l'Hôtel Crillon (2 étoiles au guide Michelin) à Paris en tant que chef poissonnier, puis à l'Hôtel Le Bristol (2 étoiles également) en tant que chef saucier.

Carrière de chef cuisinier[modifier | modifier le code]

Il tient, de 1989 à 1994, le poste de chef de cuisine au restaurant Le Volant dans le 15e arrondissement de Paris puis décide de donner un nouvel élan à sa carrière en ouvrant ses propres établissements. C’est ainsi qu’on le retrouve, dès 1994, au restaurant Le Driver's dans le 16e arrondissement de Paris et en 2000 où il crée le restaurant La Terrasse du Musée dans l’enceinte du musée d'art moderne de la ville de Paris où il gère et dirige une équipe de 25 employés qui sert près de 300 couverts par jour.

Parallèlement à sa carrière de chef cuisinier, il ouvre en 1999 la société JC Karmann Conseils, dédiée aux acteurs du secteur de la gastronomie[1], restauration et professionnels des produits laitiers. Il dirige toujours l'entreprise à l'heure actuelle[Quand ?].

Carrière sportive[modifier | modifier le code]

Ses expériences dans les établissements pour lesquels il a travaillé vont l'amener à faire de nombreuses rencontres avec des personnalités du milieu sportif. Sa rencontre avec Georges Houel le dirigera vers les sports mécaniques.

Sa première participation en rallye automobile a lieu en 1989 au rallye de l’Atlas sur une Renault Fuego préparée par les frères Marreau. En suivra la même année le rallye du Maroc toujours avec Georges Houel. Il participera par la suite à de nombreux rallyes dont certaines manches de la coupe du monde.

Parallèlement à sa carrière de pilote automobile, il débute en course motonautique en 1992 en formule S 850 dans la course des 24 Heures Motonautiques de Rouen. Il s’alignera pendant quinze ans dans cette course. Il débute l’année suivante, 1993 avec André Ligier en formule 3000.

C’est en 1996, pour l’association Petits Princes dévolue aux enfants malades, qu’il s’engage avec sa sœur Diane aux 24 Heures motonautiques de Rouen en formule T850. Il participera à de nombreuses autres courses motonautiques en France jusqu'en 2003.

Jean-Charles Karmann participera également à la course en motoneige, Les 12 heures de Manawan sur le lac Saint-Jean au Canada.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

C’est lors d’une rencontre avec Jean-Luc Petitrenaud dans le tournage de l'émission culinaire Carte postale gourmande que le présentateur de télévision lui conseille de compiler ses recettes dans des ouvrages afin d’en faire partager le plus grand nombre.

En 2003, il signe un contrat avec La martinière[2] pour la sortie de son premier livre Mes 100 recettes de fromages. Ce premier ouvrage est un succès d'édition[réf. nécessaire] et il est réédité en 2005. Dans la foulée de ce succès, il prend la décision d'écrire d'autres livres de recettes abordant d'autres thèmes (l'œuf, le foie gras, etc.)[3] dans lesquels il fait partager aux lecteurs son expérience de chef de cuisine à travers ses recettes[4]. À ce jour[Quand ?], il a écrit treize ouvrages culinaires dont plusieurs ont été traduits en langues étrangères.

Bon nombre de ses recettes sont reprises et utilisées par des magazines grand public, comme Le Figaro Madame [5] et des sites internet [6].

Photographie[modifier | modifier le code]

Ayant été styliste culinaire dans l'ensemble de ses livres, il a pu travailler avec les plus grands noms de la photographie culinaire tels que Pierre Cabannes, Pierre Hussenot (fondateurs de l'agence Sucré-Salé), Carrie Solomon ou encore Françoise Nicol. Il décide, en 2011, de suivre les pas de ces photographes et de s'essayer lui-même à la photographie culinaire.

Ces clichés lui ouvrent les portes de grandes marques agroalimentaires telles que Connétable, les Fromages de Suisse ou encore Société (marque). Il réalise, pour ces dernières, des clichés de leurs produits destinés à leurs campagnes de communication ainsi que des recettes basées sur les produits de ces marques commerciales. Cette prestation rémunérée lui permet de combiner ses deux passions que sont la création culinaire et la photographie.

Palmarès sportifs[modifier | modifier le code]

Courses automobiles[modifier | modifier le code]

1989
  • Rallye de l’Atlas au Maroc, Renault Fuego avec Georges Houel
  • rallye du Maroc, Renault Fuego avec Georges Houel
1990
1991
  • Rallye Monte-Carlo dans une Peugeot 309 GTI avec Frank Bondrille
1992
  • Rallye Monte-Carlo dans une Lancia Delta HF Integrale avec Georges Houel
1993
  • Rallye Monte-Carlo dans une Peugeot 205 GTI avec Stéphane Lamarre
1994
  • Rallye Monte-Carlo dans une Alfa Romeo 33 Q4 avec Georges Houel
  • Rallye des 1000 lacs manche finlandaise du championnat du monde des rallyes dans une Skoda Favorit 136 L avec Patrick Pollet
  • Rallye Costa Smeralda en Sardaigne pour le championnat d’Europe dans une Renault Clio avec Alain Raymond
1995
  • Rallye Monte-Carlo dans une Skoda Favorit 136L avec Patrick Pollet
  • Rallye Costa Smeralda en Sardaigne pour le championnat d’Europe dans une Skoda Favorit 136 L avec Patrick Pollet
1996
  • Rallye Monte-Carlo dans une Skoda Favorit 136L avec Patrick Pollet
  • Rallye des 1000 lacs manche finlandaise du championnat du monde des rallyes dans une Skoda Favorit 136 L avec Patrick Pollet
1997
  • Rallye des 1000 lacs manche finlandaise du championnat du monde des rallyes dans une Skoda Favorit 136 L avec Patrick Pollet
  • Rallye du Liban championnat du Moyen-Orient dans une Skoda Favorit 136 L avec Patrick Pollet
  • TAP Rallye du Portugal manche portugaise pour le championnat du monde des rallyes dans une Skoda Favorit 136 L avec Patrick Pollet
1998
  • Rallye 24 Heures d’Ypres en Belgique dans une Skoda Favorit 136L avec Patrick Pollet
  • Rallye d’Antibes, rallye d’azur dans une Peugeot 205 GTI, avec Patrick Pollet
  • Arctic Lapland Rallye en Finlande pour le championnat d’Europe dans une Skoda Favorit 136 L avec Patrick Pollet
  • 24 heures Sur Glace de Chamonix dans une Venturi 400 avec Denis Machetto
2003
  • 24 heures Tout-Terrain de Paris dans une Hummer avec Jean-Christophe Aberton

Courses nautiques[modifier | modifier le code]

1992
1993
  • 24 Heures motonautiques de Rouen en formule 3000 avec André Ligier
  • 3 Heures de Viry-Châtillon, en T 850
  • Épinay-sur-Seine en formule S 850 pour le championnat du monde.
1994
  • 3 Heures de Viry-Châtillon, en T 850
  • 1er aux 3 Heures de Vernon sur Eure, en formule 3000
2000
  • 3e aux 24 Heures Motonautique de Rouen
2003
  • 4e au championnat du monde d’endurance Cl 2.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mes 100 recettes de Fromages, 2003 et 2005
  • Mes 100 Recettes d'Œufs, 2005
  • Mes 100 Recettes de Foie gras
  • Tout Fromage, 2007
  • Tout Expresso, 2008
  • Tout Siphon, 2008
  • Tout Cuit-vapeur, 2009
  • Tout Croque, 2010
  • Les Meilleures recettes de Foie Gras, 2010
  • Sushis Fusion, 2011
  • Tout Raclette, 2012
  • Tout Gaufre, 2012

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'auvergnat, avril 2011
  2. Éditions La Martinière
  3. e-toques.fr
  4. Découverte & Patrimoine Magazine no 38, juillet 2012
  5. Le Figaro Madame
  6. journaldesfemmes.com

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie
  • Portail de la photographie
  • Portail de la France