Médias en Lorraine

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

L'histoire des médias en Lorraine est caractérisée par une floraison de titres de presse écrite vers 1900, et une concentration progressive au fil du XXe siècle, contrebalancée toutefois par l'émergence de nouveaux médias notamment audiovisuels.

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Presse écrite quotidienne[modifier | modifier le code]

Des nombreux titres de la presse quotidienne, souvent d'opinion, d'autrefois, il reste aujourd'hui deux grands titres de PQR en Lorraine, qui ne se font pas concurrence : L'Est républicain créé en 1889 à Nancy couvre la Meurthe-et-Moselle et la Meuse ; Le Républicain lorrain, créé en 1919 à Metz, couvre la Moselle et le nord de la Meurthe-et-Moselle. Vosges-Matin créé le à Épinal, couvre également les Vosges.

L'Est républicain est la figure de proue du groupe EBRA (Est, Bourgogne, Rhône-Alpes), contrôlé depuis juin 2008 par le Crédit mutuel, premier groupe de presse français devant Groupe Ouest-France.

De nombreux titres ont disparu : Le Messin (disparu en 1946), L’Eclair de L’Est (fondé en 1905 et disparu en 1949, édité par la société anonyme La Presse de l'Est, financé dans l'entre-deux-guerres en partie par François de Wendel et longtemps soutenu par le groupe catholique de La Presse régionale), Le Lorrain (quotidien catholique disparu en 1969, dont la famille de Wendel était actionnaire), Le Prolétaire de l’Est (communiste, disparu en 1956), Le Populaire de l’Est (socialiste, disparu en 1960), L'Avenir lorrain (fondé en 1931 par Alexandre Dreux), L'Écho de Nancy (collaborationniste, sous direction allemande, fermé à la Libération), Le Progrès de l'Est. La famille de Wendel était en outre propriétaire de L'Écho de Lorraine (fondé en 1906), et actionnaire de la société anonyme La Presse de L'Est, qui soutenait L'Impartial de l'Est et enfin La Liberté de l'Est qui a disparu le 31 décembre 2008 en fusionnant avec L'Est républicain, pour créer Vosges-Matin..

À l'issue de la fusion, L'Est républicain reste le 1er journal de Lorraine (le 2e étant Le Républicain lorrain).

Presse écrite hebdomadaire[modifier | modifier le code]

  • L'Ami Hebdo Lorraine est le plus vieil hebdomadaire de Lorraine. Il est né en 1883 à Metz (rue Mazelle). Son nom d'origine est le "Metzer Katholisches Volksblatt". Il prit, un temps, le nom de "l'Ami des foyers chrétiens". Aujourd'hui, il se présente sous le titre "l'Ami hebdo Lorraine". Il couvre la Moselle, le nord de la Meurthe-et-Moselle, l'Est de la Meuse, le sud Sarre et le sud Luxembourg. Il vient de réactualiser sa maquette.
  • La Semaine est un hebdomadaire, qui compte deux éditions, messine (depuis 2005) et nancéienne (depuis 2010).
  • 54 HEBDO est un hebdomadaire d'actualités locales couvrant Nancy et sa couronne, lancé en 2015, paraissant les vendredis.

Sites d'information et Webzines lorrains[modifier | modifier le code]

  • ICI-C-NANCY[1], L'info régionale de la Lorraine : actu, sport, loisirs, cinéma. Créé en avril 2010.
  • Groupe BLE Lorraine[2], média et think tank de Lorraine. Informations et actualités régionales. Créé en septembre 2008.
  • Tout Metz[3], Tout Metz, actualités et informations pratiques de Lorraine, mises à jour quotidiennes, créé en 2006
  • Webullition[4], webzine du Master Journalisme et médias numériques de l'Université de Lorraine, Metz.
  • Le Graoully Déchainé[5], webzine participatif d'infos généralistes, créé en 2007
  • Tout Thionville[6], actualités et informations pratiques de Thionville et du Thionvillois, créé en 2010
  • Lorraine d'Arts[7], journal quotidien en ligne traitant de l'actualité culturelle et artistique de la Région Lorraine. Créé en février 2011.
  • Mylorraine.fr[8], propose des vidéos et articles pour découvrir et faire découvrir la Lorraine entre Lorrains et amoureux de la région Lorraine.
  • CML Lorraine, média météorologique lorrain lancé en octobre 2013.

Presse écrite mensuelle et autres périodicités[modifier | modifier le code]

(par ancienneté décroissante)

  • L'Ami Hebdo Lorraine (Metzer Katholisches Volksblatt) créé en 1883 à Metz (www.ami-hebdo.com)
  • Le Pays Lorrain, édité par la Société d'archéologie lorraine, créé en 1904
  • Le Courrier lorrain (disparu), bihebdomadaire acheté en 1913 par la famille de Wendel
  • La Revue Lorraine Populaire, bimestriel édité par Jean-Marie Cuny et publié depuis 1974
  • La Lorraine royaliste, mensuel publié par Philippe Schneider
  • La Gazette lorraine, éditée par Stéphane Wieser et l'association CHATEL, créée en 1991
  • En passant par la Lorraine, revue trimestrielle, créée en 2004
  • Metropolis, gratuit nancéien, créé en 2007
  • 100% Vosges, bimensuel gratuit vosgien, créé en 2009
  • La Plume Culturelle, la revue, gratuit - Trimestriel créé en juin 2011
  • Les Tablettes lorraines, bi-hebdomadaire économique et régional.
  • Saalor, mensuel gratuit consacré à la vie culturelle et au patrimoine dans la région de Sarreguemines, créé en mai 2014 par l'association Saalor[9].

Blogs lorrains[modifier | modifier le code]

La Lorraine a vu une floraison de blogs[10], politiques ou non, au début du XXIe siècle. La plupart d'entre eux sont réunis en un flux[11] mis à jour en temps réel sur Twitter.

Radio[modifier | modifier le code]

La Lorraine compte deux rédactions locales de la radio publique française : France Bleu Sud Lorraine et France Bleu Lorraine Nord.

Il existe aussi trois radios catholiques, RCF Lorraine Meuse, RCF Lorraine Nancy et RCF Jérico Moselle. Elles font toutes trois partie du réseau de Radio chrétienne francophone.

Du côté étudiant toujours, Radio Campus Lorraine, créée en 2012, se veut un média innovant à destination des étudiants lorrains, alliant contenus ludiques et informatifs. Cette nouvelle webradio fait partie du réseau Radio Campus France.

RCN (Radio Caraib Nancy) est une radio associative de Nancy. Elle propose un programme intergénérationnel varié, alliant musique, culture et société. 90.7 FM

À Épinal, Radio Cristal (associative) propose un programme local riche et une programmation musicale essentiellement francophone ; elle s'adresse à un public large.

À Metz, RPL, la radio des pays lorrains émet depuis le début des radios libres et propose des programmes où l'actualité locale est omniprésente.

A Clouange, BLE Radio, la radio du Groupe BLE Lorraine, diffuse depuis le 30 avril 2017. Il s'agit d'une radio associative généraliste qui s’intéresse à la Lorraine et à son actualité. Elle propose une émission en partenariat avec le webzine messin Le Graoully Déchaîné intitulée "Le mercredi c'est Graoully" .

À Sarreguemines, Radio Mélodie émet depuis 1987 (et à Forbach depuis 2011). Ses programmes s'adressent aux adultes et couvre un univers musical allant des années 60 à nos jours. Il s'agit d'une radio commerciale dont les revenus proviennent de la publicité.

Télévision[modifier | modifier le code]

France 3 Lorraine Champagne-Ardenne, implanté dès 1963 à Nancy ; en 1982 est implanté l'unique atelier de vidéographie en région.

En 2008, M6 a mis fin à son décrochage quotidien de six minutes 6 Minutes Nancy lancé en 1994.

Fin juin 2010, RTL9 ferme son antenne régionale à Metz[12]. Quelques jours auparavant, le 10 juin, Mirabelle TV voit son apparition, il s'agit d'une chaîne axée sur la Moselle disponible sur la TNT. Ses programmes sont variés : information, magazines, sport (retransmission des matches du FC Metz).

Vosges Télévision est une chaîne de télévision locale française diffusée sur le câble et sur la TNT dans l'agglomération d'Épinal et Vittel. Connu sous le nom "Images Plus" depuis , elle a pris cette dénomination[13] le et a également changé de format en passant du 4/3 au 16/9e.

Le 28 février 2011, Air, l'autre télé émet depuis les anciens locaux de RTL9 disparus quelques mois plus tôt. Calqué sur le format de RTL9, elle propose de l'information régionale, nationale et internationale, un magazine quotidien avec de nombreuses rubriques comme la mode et le terroir. Chaque semaine "Air" propose une émission politique. La grille des programmes est complétée par des dessins animés, des séries, du catch, des documentaires, du poker et du téléachat. Après s'être recentrée sur le Luxembourg d'où elle est diffusée et où se trouve son siège social, elle dépose le bilan le 17 décembre 2014, et cesse ses émissions le 18 décembre en diffusant un message à l'écran durant plusieurs jours[14].

Il existe également d'autres chaînes locales de proximité en Moselle-Est, comme TV8 Moselle-Est, Mosaïk et TV Cristal. Le 17 octobre 2018 marque la fusion de Mosaïk (Sarreguemines) et de TV Cristal (Pays de Bitche), afin de devenir Mosaïk Cristal.

Web TV Lorraine[modifier | modifier le code]

  • Bar TV, Tv locale participative et associative de Meuse qui a diffusé ses programmes de juin 2003 à Juin 2013, sur internet, en dvd et en projection publique; reportages et fictions sur la Meuse.
  • 7minutes.tv[15], généraliste avec un contenu rédactionnel, créé en septembre 2007 et mise en ligne en mars 2008
  • Loreina TV, Web Tv gratuite lancée en 2011, sur l'actualité en Lorraine. En association depuis juin 2014. Studio Télé à Nilvange (Moselle), ainsi qu'une équipe sur Metz.
  • web TV Metz Lorraine[16], lancée par Tout-Metz.com en octobre 2011, elle regroupe une sélection de contenus vidéo ayant pour thème Metz et la Lorraine.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pr. Danièle Fraboulet, Quand les patrons s'organisent, Stratégies et pratiques de l'Union des industries métallurgiques et minières 1901-1950, Presses universitaires du Septentrion, 2007, (ISBN 2859399941).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail des médias
  • Portail de la Lorraine