Mihai Fifor

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Mihai Fifor

Mihai Fifor en 2017.
Fonctions
Ministre roumain des Affaires intérieures
(intérim)
En fonction depuis le
(2 mois et 10 jours)
Premier ministre Viorica Dăncilă
Gouvernement Dăncilă
Prédécesseur Nicolae Moga
Vice-Premier ministre de Roumanie
chargé de la Mise en œuvre des Partenariats stratégiques
En fonction depuis le
(2 mois et 16 jours)
Premier ministre Viorica Dăncilă
Gouvernement Dăncilă
Prédécesseur Ana Birchall
Ministre de la Défense nationale

(1 an, 2 mois et 8 jours)
Premier ministre Mihai Tudose
Lui-même (intérim)
Viorica Dăncilă
Gouvernement Tudose
Dăncilă
Prédécesseur Marcel Ciolacu (intérim)
Adrian Țuțuianu (ro)
Successeur Gabriel Leș
Premier ministre de Roumanie
(intérim)

(13 jours)
Président Klaus Iohannis
Gouvernement Tudose
Législature 8e
Coalition PSD-ALDE
Prédécesseur Mihai Tudose
Successeur Viorica Dăncilă
Ministre roumain de l'Économie

(2 mois et 14 jours)
Premier ministre Mihai Tudose
Gouvernement Tudose
Prédécesseur Mihai Tudose
Successeur Gheorghe Șimon (ro)
Biographie
Nom de naissance Mihai-Viorel Fifor
Date de naissance (49 ans)
Lieu de naissance Drobeta-Turnu Severin
Nationalité Roumain
Parti politique PSD
Diplômé de Université de Craiova

Premiers ministres de Roumanie

Mihai-Viorel Fifor, né le à Drobeta-Turnu Severin, est un homme d'État roumain.

Membre du Parti social-démocrate (PSD), il est ministre de l'Économie entre et puis ministre de la Défense nationale de à . Il est Premier ministre par intérim du au . Il est ministre des Affaires intérieures depuis juillet 2019.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est ministre de l'Économie du au dans le gouvernement Tudose. Il est nommé ministre de la Défense nationale le dans le même gouvernement.

Mis en minorité lors d'un vote interne du PSD, le , Mihai Tudose démissionne et annonce qu'il n'assurera pas l'intérim à la tête du gouvernement[1]. La nomination du vice-Premier ministre Paul Stănescu, pour une période intérimaire maximum de 45 jours, est annoncée[2]. Finalement, le président Klaus Iohannis décide de nommer Mihai Fifor[3]. Le jour même, le PSD propose la députée européenne Viorica Dăncilă pour lui succéder[4]. Le , le président Iohannis désigne celle-ci au poste de Premier ministre[5]. Elle prend ses fonctions douze jours plus tard, le [6], devenant ainsi la première femme à diriger un gouvernement en Roumanie[7].

Il démissionne de sa fonction de ministre de la Défense nationale le [8].

À la suite de la démission du ministre des Affaires intérieures, Nicolae Moga, le , Mihai Fifor assure l'intérim avant d'être proposé à la tête du ministère le 23 août suivant[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (ro) « Mihai Tudose confirma demisia din functia de premier: Plec cu fruntea sus / Nu voi asigura interimatul/ PSD isi da jos al doilea guvern intr-un an de zile », sur hotnews.ro, .
  2. « Roumanie : démission du Premier ministre social-démocrate », sur Europe 1, (consulté le 15 janvier 2018).
  3. « Roumanie: la gauche en quête d'un Premier ministre », sur Le Point, (consulté le 16 janvier 2018).
  4. « Roumanie: la gauche propose une eurodéputée au poste de Premier ministre », sur Le Point, (consulté le 16 janvier 2018).
  5. « Roumanie : l'eurodéputée sociale-démocrate Viorica Dancila nommée Premier ministre », sur Europe 1, (consulté le 17 janvier 2018).
  6. « Roumanie: le nouveau gouvernement de gauche investi, inquiétudes pour la justice », sur L'Orient-Le Jour, (consulté le 30 janvier 2018).
  7. « Viorica Dancila, première Première ministre de Roumanie », sur RFI, (consulté le 30 janvier 2018).
  8. (ro) « Ministrul apărării, Mihai Fifor, și-a dat demisia », sur www.digi24.ro, (consulté le 20 novembre 2018).
  9. (ro) « Mitai Fifor rămâne ministru plin de Interne (Mitai Fifor demeure ministre de l'intérieur) », sur G4media,
  • Portail de la Roumanie
  • Portail de la politique