Mohamed Ali Soilihi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Soilihi.

Mohamed Ali Soilihi
Fonctions
Deuxième vice-président de l'Union des Comores
chargé des Finances, du Budget, de l’Économie, de l’Investissement, du Commerce extérieur et des Privatisations
En fonction depuis le
(7 ans, 8 mois et 2 jours)
Élection
Président Ikililou Dhoinine
Député de la région Hamahamet-Mboinkou
En fonction depuis le
(8 ans, 1 mois et 11 jours)
Ministre des Finances, du Budget et du Plan

(2 ans et 3 mois)
Conseiller économique et financier auprès du président de la République

(4 ans et 2 mois)
Directeur de cabinet du président de la République

(6 mois)
Ministre des Finances et du Budget, de l'Economie, du Commerce et du Plan

(1 an et 6 mois)
Ministre de la Production, du Développement Rural, de l'Industrie et de l'Artisanat

(5 ans et 2 mois)
Biographie
Date de naissance Vers 1950 (69 ans)
Lieu de naissance Mbéni, Île de Grande Comore, (Comores)
Nationalité comorienne
Parti politique Union pour le développement des Comores (UPDC)
Diplômé de École nationale supérieure agronomique de Toulouse

Mohamed Ali Soilihi est une personnalité politique, homme d'État comorien. Vice-président de l'Union des Comores aux côtés d'Ikililou Dhoinine depuis , il est candidat à l'élection présidentielle de 2016.

Il est aussi surnommé "Mamadou".

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Il est né à Mbéni, sur l’île de la Grande-Comore, vers 1950[1].

Études et carrière[modifier | modifier le code]

Il étudie à l’École nationale supérieure agronomique de Toulouse, d’où il ressort avec un diplôme d’ingénieur agronome. Il commence sa carrière au ministère de l’Agriculture comme conseiller technique en puis devient, en , le directeur général du Centre Fédéral d’Appui au Développement Rural (CEFADER)[1].

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Il est ministre de la Production entre et ministre des Finances et du Budget entre et puis de nouveau de à [1]. Il est député pour Hamahamet-Mboinkou depuis [1]. Depuis , il est vice-président chargé des Finances, du Budget, de l’Économie, de l’Investissement, du Commerce extérieur et des Privatisations [2].

Il est candidat à l’élection présidentielle comorienne de 2016 avec le soutien du président sortant Ikililou Dhoinine. Au premier tour, le , il arrive en tête des suffrages avec 17,61 % et se qualifie pour le second tour du [3]. Mais après un second tour à rebondissements et des élections partielles, il sera finalement battu par le colonel Azali Assoumani avec 41,43% contre 39,67 des suffrages exprimés.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « Fonctions officielles de Mohamed Ali Soilihi », sur gouvernement.km (consulté le 26 février 2016)
  2. « Portrait public de Mohamed Ali Soilihi », sur habarizacomores.com, (consulté le 25 février 2016)
  3. « Présidentielle aux comores: les qualifiés au second tour connus », sur rfi.fr,
  • Portail des Comores
  • Portail de la politique