Olivier Dumoulin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Pour les articles homonymes, voir Dumoulin.
Olivier Dumoulin
Biographie
Activité

Olivier Dumoulin[1] est un historien français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Agrégé d’histoire (1976), auteur d’une thèse (EHESS, 1983) sur les historiens français dans l’entre-deux-guerres à propos des conditions de l’innovation intellectuelle, habilité à diriger des recherches (2003), il a enseigné comme maître de conférences à l’université de Rouen (1980-2004), et exerce aujourd’hui comme professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Caen. Ses travaux ont été avant tout consacrés à une histoire sociale, institutionnelle et intellectuelle de l’évolution des pratiques historiographiques en France aux XIXe et XXe siècles. Il s’intéresse aujourd’hui à l’élaboration d’une histoire de la “réalité” à travers le cinéma du “réel”.

Parcours professionnel[modifier | modifier le code]

  • Professeur stagiaire au lycée de Pontoise 1976-1977
  • Professeur au lycée de Louviers 1977-1988
  • Chargé de travaux dirigés à Paris X 1986-1988
  • Chargé de cours au centre américain de la critique, Paris 1986-1988
  • Maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Rouen 1989-2004.
  • Maître de conférences associé à l'Institut d'études politiques de Paris 1994-2004
  • Chargé de cours à l’Université de Fribourg (Suisse) 1996-1997
  • Maître de conférences associés à l’Institut d’études politiques de Paris 2004-2006
  • Professeur des universités, Histoire contemporaine, IEP de Lille 2004-2008
  • Professeur des universités, Histoire Contemporaine, Université de Caen depuis 2008

Publications[modifier | modifier le code]

  • « Histoire et historiens de droite, 1815-1990 », in Jean-François Sirinelli, L'histoire des droites en France, t. 2 Cultures, Paris, Gallimard, 1992, p. 327-398.
  • Marc Bloch, Paris, Presses de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, 340 p., 2000.
  • Le rôle social de l’historien, Paris, Albin Michel, 2003.
  • « L’histoire emmurée ou l’histoire hors les murs : les théâtres de Clio : 1920-2000 », in Christian Amalvi (dir.), Les lieux de l’histoire de France : Clio en ses murs du moyen âge au XXIe siècle, Armand Colin, 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail de la politique française
  • Portail de l’historiographie