Paris-Rouen (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Paris-Rouen.
Paris-Rouen
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création
Disparition
Palmarès
Tenant du titre Matthew King

Le Paris-Rouen est une course cycliste sur route disputée en France, entre Paris et Rouen, et dont la première édition, qui a eu lieu le dimanche[1] [2], est considérée comme la première course cycliste d'endurance de ville à ville. D'autres éditions ont ensuite eu lieu depuis 1895[3].

Histoire de la course[modifier | modifier le code]

Le Paris-Rouen est créé en par Le Vélocipède illustré, une revue bimensuelle fondée le par Richard Lesclide, dit le Grand Jacques[4]. Sa création est annoncée dans l'édition du de la revue[4]. Elle est organisée par la Compagnie parisienne. L'objectif affiché de la course est de « démontrer que le bicycle autorise à parcourir des distances considérables avec une fatigue incomparablement moins grande que celle résultant de la marche. »

Le règlement de course, publié le , en fixe le parcours. Aux termes du règlement, « tous les vélocemen [sic] de France et de l'étranger sont invités à prendre part »[4] ; de plus, « tous les vélocipèdes, tous les engins mécaniques mus par la force de l'homme, soit par son poids soit par l'action des pieds et des mains : monocycles, bicycles, tricycles, quadricycles ou polycycles [sic], sont admis au concours »[4]. Le départ est donné place de l'Étoile à Paris[4] ; quatre point de contrôles sont établis à Saint-Germain-en-Laye, Mantes, Vernon et Louviers[4]. Les cinq premiers arrivés reçoivent des prix de la Compagnie parisienne, la première place étant dotée de 1 000 francs[5].

Plus de 400 cyclistes, dont 203 inscrits officiellement auprès de la Compagnie parisienne et du Vélocipède illustré, prennent le départ de la course le dimanche 7 novembre à h 30, devant plusieurs milliers de spectateurs[6],[7].

34 cyclistes arrivés en 24 heures sont classés. L'Anglais James Moore, déjà vainqueur lors des premières courses organisées au parc de Saint-Cloud en 1868, est le premier arrivé. Il parcourt les 123 km en 10 h 45. Il court sur un vélocipède doté des innovations techniques les plus avancées à l'époque et fabriqué par Jules-Pierre Suriray, qui est le premier à tirer profit d'une course pour promouvoir ses engins, en publiant une réclame dans Le Vélocipède illustré le mois suivant.

En , Paris-Rouen est annulé[8].

Palmarès depuis 1964[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1964 Désiré Letort Michel Gœury André Desvages
1965 Claude Guyot André Bayssière Daniel Salmon
1966 Jean-Louis Henocques Christian Martignene Robert Bouloux
1967 Bernard Vanderlinde Daniel Gouverneur Yves Ravaleu
1968 Daniel Ducreux Bernard Espinasseau Serge Poletto
1969 Régis Delépine Daniel Proust Patrice Testier
1970 Yves Hézard Régis Ovion Dave Rollinson
1971 Dave Rollinson Jean-Pierre Guitard Gianni Fusco
1972 Claude Aiguesparses Jean-Pierre Guitard André Corbeau
1973 non disputé
1974 Pierre Sonnet Hubert Mathis Hubert Arbès
1975 Rachel Dard Éric Lalouette Claude Behue
1976 Bernard Becaas François Leveau Alain Bizet
1977 Patrice Thévenard Philippe Durel François Leveau
1978 Jean-Philippe Pipart Patrice Thévenard Jean-Marie Papore
1979 Christian Leduc Marceau Pilon Marc Madiot
1980 Jean-Paul Le Bris Walter Ricci Jean-François Rault
1981 John Herety Jean-Louis Barot Arnaud
1982 Christophe Lavainne Philippe Saudé Berto Vaccari
1983 Jean-Jacques Philipp Thierry Barrault Rick Flood
1984 Éric Louvel Philippe Quintin Steven Cook
1985 Alex Stieda Philippe Tesnière Daniel Mahier
1986 Jean-François Laffillé Dan Frost Philippe Bos
1987 Marc Seynaeve Sylvain Bolay Patrick Jérémie
1988 Hervé Desriac Franck Alaphilippe Fabrice Henry
1989 Marc Peronnin Marques Gildas Yvinec
1990 Gérard Picard Christophe Faudot Philipp
1991 Hervé Henriet Franck Morelle Michel Lallouët
1992 Pascal Montier P. Poisson Pascal Galtier
1993 Claude Lamour Bruno Huger Stéphane Cueff
1994-1995 annulé
1996 Vincent Klaes Erwan Jan Olivier Perraudeau
1997 Sébastien Fouré Serge Barbara Hervé Henriet
1998 Jean-Philippe Yon Sébastien Fouré Michel Lallouët
1999 Michel Lallouët Jean-Philippe Yon Artūras Trumpauskas
2000 Plamen Stoyanov Benoît Farama Mika Hietanen
2001 Stéphan Ravaleu Nicolas Méret Jean-Philippe Yon
2002 Nicolas Méret Anthony Testa Mickaël Leveau
2003 Rodolphe Parent Franck Perque Cédric Loué
2004 Nikolas Cotret Charles Guilbert Mickaël Leveau
2005 Franck Vermeulen Éric Kerloch Christophe Masson
2006 Benoît Daeninck Cédric Le Bris Yauheni Hutarovich
2007 Cédric Jeanroch Sébastien Harbonnier Olivier Nari
2008 Cédric Le Bris Niels Brouzes Stéphane Rossetto
2009 Matthew King Gaylord Cumont Gérard Picard

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Philippe Gaboriau, Le Tour de France et le vélo : Histoire sociale d'une épopée contemporaine, L'Harmattan, , 217 p. (ISBN 2738435076)
  • Pierre Chany, La fabuleuse histoire du cyclisme : Des origines à 1955, Nathan, , 539 p. (ISBN 2092864300)
  • Pryor Dodge, La grande histoire du vélo, Flammarion, , 224 p. (ISBN 2080124439)
  • [Dalloni 2013] Michel Dalloni, Le Vélo, Paris, La Boétie, coll. « 100 Questions sur », , 1e éd., 1 vol., 254 p., 19 cm (ISBN 2-36865-004-0, 978-2-36865-004-2, 2-36865-006-7 et 978-2-36865-006-6, OCLC 937582062, notice BnF no FRBNF43838666, présentation en ligne, lire en ligne), chap. 38 (« Quelle est la plus vieille course cycliste de ville à ville ? »), p. 80-82 (lire en ligne) [consulté le 30 avril 2017].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Paris-Rouen – dimanche  » [php], sur Mémoire du cyclisme [consulté le 30 avril 2017].
  2. (en) Hugh Dauncey, French cycling : a social and cultural history [« (Le) Cyclisme français : une histoire sociale et culturelle »], Liverpool, Liverpool University Press, coll. « Contemporary French and Francophone cultures » (no 23), , 1e éd., 1 vol., VI-290 p., 24 cm (ISBN 1-84631-835-1, 978-1-84631-835-1, 1-84631-785-1 et 978-1-84631-785-9, OCLC 843180050, notice BnF no FRBNF42716201, SUDOC 184748194, présentation en ligne, lire en ligne), chap. 2 (« The early years : cycling in search of an identity, 1869-1891 »), p. 29 (lire en ligne) et p. 38 (lire en ligne) [consulté le 30 avril 2017].
  3. « Paris-Rouen », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 23 décembre 2010)
  4. a, b, c, d, e et f Dalloni 2013, p. 80.
  5. Chany 1988, p. 66-67
  6. Dodge 1996, p. 48
  7. Chany 1988, p. 72
  8. « Paris-Rouen annulé ! » [html], sur Paris Normandie, (consulté le 30 avril 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]

  • Portail du cyclisme
  • Portail de Paris
  • Portail de Rouen