Petre Daea

Un article de Wikipedia, l'encyclopedie libre.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Petre Daea
Fonctions
Ministre roumain de l'Agriculture

(2 ans et 10 mois)
Premier ministre Sorin Grindeanu
Mihai Tudose
Viorica Dăncilă
Gouvernement Grindeanuă
Tudose
Dăncilă
Prédécesseur Achim Irimescu
Successeur Adrian Oroș

(5 mois et 14 jours)
Président Klaus Iohannis
Premier ministre Adrian Năstase
Gouvernement Năstase
Prédécesseur Ilie Sârbu
Successeur Gheorghe Flutur
Membre de la Chambre des députés

(4 ans et 1 jour)
Élection 9 décembre 2012
Circonscription Mehedinți
Législature VIIe
Biographie
Nom de naissance Petre Daea
Date de naissance (70 ans)
Lieu de naissance Sisești (Roumanie)
Nationalité Roumaine
Parti politique PSD
Diplômé de Université des sciences agricoles du Banat

Petre Daea (né le à Sisești) est un homme politique roumain. Il est ministre de l’Agriculture de Roumanie depuis le 4 janvier 2017.

Biographie[modifier | modifier le code]

Petre Daea étudie l’agronomie à l’université de sciences agricoles de Timișoara, il en est diplômé en 1973[1]. Il se spécialise et devient ingénieur agronome et docteur en agronomie[1].

Daea adhère au Parti social-démocrate de Roumanie en 2001, il est élu sénateur sous l’étiquette de ce parti de 2004 à 2008, puis de 2008 à 2012[1]. En 2012, Petre Daea est cette fois élu député, dans le cadre de l’Union sociale-libérale[1].

Il devient en parallèle ministre de l’Agriculture, des Forêts et du Développement rural de juillet à décembre 2004 au sein du gouvernement Năstase[1]. À partir de janvier 2017, il occupe à nouveau ce poste, dans les gouvernements Grindeanu (janvier à juin 2017), Tudose (juin 2017 à janvier 2018)[1] et Dăncilă (depuis janvier 2018)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e et f (ro) « Cine este Petre Daea, ministrul propus al Agriculturii », Libertatea.ro,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2018)
  2. (ro) « Cum arată Guvernul Viorica Dăncilă. Ce miniştri îşi păstrează posturile, care vor fi înlocuiţi », romaniatv.net,‎ (lire en ligne, consulté le 6 juillet 2018)
  • Portail de la politique
  • Portail de la Roumanie