Philippe Contamine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pour les articles homonymes, voir Contamine.

Philippe Contamine, né le à Metz, est un historien et universitaire français.

Il est spécialiste de la guerre et de la noblesse à la fin du Moyen Âge.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Contamine fait ses études secondaires à Caen puis au Lycée Hoche à Versailles et au Lycée Louis-le-Grand (hypokhâgne et khâgne). Agrégé d'histoire en 1956 et docteur ès lettres en 1969, il est assistant à la Sorbonne, puis maître de conférences et ensuite professeur d'histoire médiévale (1970) à l'université de Nancy II, professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université Paris-X puis à l'université Paris-IV jusqu'en 2000.

Il succède à Régine Pernoud à la direction du Centre Jeanne d'Arc d'Orléans en 1985. En 2001, il succède à Raymond Polin à la direction de la Fondation Thiers[1], fonction qu'il conserve jusqu'en 2010.

Membre de la Société nationale des antiquaires de France, de la Royal Historical Society et de la Société de l'histoire de France. Il est également membre du Comité des travaux historiques et scientifiques, du Comité scientifique de l’Istituto internazionale di Storia economica Francesco Datini de Prato, du Conseil d’Administration de la Société française d’Archéologie, du Conseil scientifique de l’École nationale des chartes, du Conseil d’Administration du Musée de l'Armée, du Comité pour l’Histoire économique et financière de la France et du Conseil scientifique du centre d'études d'histoire de la défense. Il docteur honoris causa de l'Université de Potsdam[2].

Élu en 1990 à l'Académie des inscriptions et belles-lettres au fauteuil de Paul Lemerle[2], il est membre élu de l'Academia Europaea depuis 1993[3] et président de la Société de l'histoire de France en 2005[4].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Fils de l'historien Henry Contamine, il est le frère de Claude Contamine.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La guerre de Cent ans, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? histoire-géographie » (no 1309), , 9e éd. (1re éd. 1968), 126 p. (ISBN 978-2-13-058322-6, présentation en ligne).
  • Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge : études sur les armées des rois de France, 1337-1494, t. 1, Paris, École des hautes études en sciences sociales, coll. « Les réimpressions des Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales », (1re éd. 1972, Mouton), XXXVIII-450 p. (ISBN 2-7132-1816-0, présentation en ligne), [présentation en ligne], [présentation en ligne].
  • Guerre, État et société à la fin du Moyen Âge : études sur les armées des rois de France, 1337-1494, t. 2, Paris, École des hautes études en sciences sociales, coll. « Les réimpressions des Éditions de l'École des hautes études en sciences sociales », (1re éd. 1972, Mouton), 757-V p. (ISBN 2-7132-1816-0).
  • La Vie quotidienne pendant la guerre de Cent ans : France et Angleterre (XIVe siècle), Paris, Hachette, coll. « La Vie quotidienne », , 287 p. (ISBN 2-01-002961-5, présentation en ligne)
    Réédition : Au temps de la guerre de Cent ans : France et Angleterre, Paris, Hachette, coll. « La Vie quotidienne : civilisations et sociétés », , 263 p. (ISBN 2-01-235101-8).
  • La Guerre au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Nouvelle Clio. L'Histoire et ses problèmes » (no 24), , 516 p. (ISBN 2-13-036308-3, présentation en ligne)
    Réédition mise à jour : La Guerre au Moyen Âge, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Nouvelle Clio », , 6e éd. (1re éd. 1980), 516 p. (ISBN 2-13-050484-1).
  • De Jeanne d'Arc aux guerres d'Italie : figures, images et problèmes du XVe siècle, Orléans, Paradigme, coll. « Varia » (no 16), , 288 p. (ISBN 2-86878-109-8, présentation en ligne).
  • La noblesse au royaume de France, de Philippe le Bel à Louis XII : essai de synthèse, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Moyen âge », , 385 p. (ISBN 2-13-048763-7, présentation en ligne), [présentation en ligne], [présentation en ligne].
  • Charles VII : une vie, une politique, Paris, Perrin, , 560 p. (ISBN 978-2262-03975-2, présentation en ligne). Prix du Figaro Histoire et de la chaîne Histoire[5].

Ouvrages collectifs[modifier | modifier le code]

  • André Corvisier (dir.), "Histoire militaire de la France. Des origines à 1715" Paris, Quadrige, Presse Universitaire de France, 1992
  • Geneviève et Philippe Contamine (dir.), Autour de Marguerite d'Écosse. Reines, princesses et dames du XVe siècle. Actes du Colloque de Thouars (23 et 24 mai 1997), Paris, Honoré Champion, coll. « Études d'histoire médiévale », 4, 1999, 262 p., [compte rendu en ligne].
  • Histoire de la France politique. I, Le Moyen Âge, 481-1514, le roi, l'Église, les grands, le peuple, 2002.
  • Philippe Contamine, Olivier Bouzy et Xavier Hélary, Jeanne d'Arc. Histoire et dictionnaire, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1214 p. (ISBN 978-2-221-10929-8, présentation en ligne).

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les directeurs de la Fondation Thiers », Fondation Thiers. Centre de Recherches humanistes,‎ (lire en ligne)
  2. a et b « Philippe Contamine », sur www.aibl.fr
  3. « Philippe Contamine », sur ae-info.org
  4. https://www.jstor.org/stable/i23408501.
  5. Philippe Contamine, interviewé par Geoffroy Caillet, « Philippe Contamine : "L'historien doit démêler les brins d'un écheveau" », Le Figaro, samedi 14 / dimanche 15 octobre 2017, page 18.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Portail des universités
  • Portail du Moyen Âge
  • Portail de l’historiographie
  • Portail de la France