Rainfroy de Rouen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rainfroy de Rouen
Biographie
Ordre religieux Ordre de Saint-Benoît
Évêque de l’Église catholique
Archevêque de Rouen
Autres fonctions
Fonction religieuse
Abbé de Saint-Wandrille (744-748)

Rainfroy de Rouen ou Ragenfred (Ragenfredus) est un abbé de Saint-Wandrille et archevêque de Rouen du milieu du VIIIe siècle[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il accuse Wido, abbé de Fontenelle, d'avoir fomenté un complot contre Charles Martel. Il est exécuté et Rainfroy voit sa nomination à la tête de l'abbaye, soutenu par Charles. Il prive alors les moines de vivres dans son désir de profiter au maximum des biens de l'abbaye[1].

Le pape lui envoie en 748 une lettre élogieuse, comme à d'autres évêques. Les moines de Fontenelle obtiennent malgré tout sa déposition. Resté archevêque de Rouen, les clercs de l'église de Rouen demande sa déposition à Pépin le Bref, accordée en 755[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) (de) Hartmut Atsma (dir.) (préf. Karl Ferdinand Werner), La Neustrie : Les pays au nord de la Loire de 650 à 850: colloque historique international (2 tomes), Sigmaringen, Jan Thorbecke, (ISBN 3-7995-7316-X, ISSN 0178-1952), p. 543-593

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b La Neustrie, tome 1, p. 330.
  2. La Neustrie, tome 2, p. 17.
  • Portail du christianisme
  • Portail de Rouen