Redécoupage des circonscriptions législatives françaises de 1852

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le redécoupage des circonscriptions législatives françaises de 1852 est le troisième découpage de la France en circonscriptions législatives. Il n'a été utilisé que pour les élections de 1852.

À la suite de son coup d'État du 2 décembre 1851, le président de la Deuxième République Louis-Napoléon Bonaparte fait voter la constitution du 14 janvier 1852 qui réinstaure le scrutin uninominal majoritaire, dorénavant à deux tours[1]. Le redécoupage auquel il procède fait passer le nombre de députés de 750 en 1849 à 261[2].

Bonaparte, devenu l'empereur Napoléon III en décembre 1852, procède à un redécoupage important en vue des élection de 1857, bien que le nombre de députés n'augmente que peu.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz, coll. « Hautes Études médiévales et modernes » (no 74), (ISBN 2600000658).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  • Portail de la politique française
  • Portail des années 1850