Robert Lavergne (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Lavergne.
Robert Lavergne

Autoportrait

Naissance

Villotran, Oise
Décès

Narbonne, Aude
Nationalité
Activités
Peintre
Autres activités
Graphologue
Formation
Maître
Mouvement
Influencé par
Distinctions
Mention honorable au salon 1974 de la Société des artistes français
Compléments
Croix de guerre 1939-1945 avec étoile d'argent (Citation à l'ordre de la 2e division blindée)

Robert Lavergne né le à Villotran (Oise), décédé le à Narbonne (Aude) est un peintre post-impressionniste français et graphologue de métier appartenant au Groupement des Graphologues Conseils de France (GGCF)

Biographie[modifier | modifier le code]

Robert Lavergne est le fils cadet de Bernard Lavergne et de Magdeleine Lavergne née Mellon, une amie de Mary Cassatt. Très jeune, il montre un goût pour la peinture, à 14 ans il est admis aux Ateliers d'art sacré de Georges Desvallières et de Maurice Denis à Paris, atelier qu’il fréquenta jusqu’en mai 1940. C'est à cette époque qu'il découvrit les impressionnistes (et en particulier la collection Camondo du Louvre) et qu'il adhéra au mouvement du post-impressionnisme.

En septembre 1940, il quitta la France pour l’Algérie, fit durant la traversée la connaissance d’Albert Marquet, devenu un ami de la famille et étudia à l'Académie des Beaux-Arts d’Alger. En novembre 1942, mobilisé aux Chantiers de la Jeunesse, puis incorporé dans l’armée régulière d’Afrique il participe en avril 1943 à la campagne de Tunisie, mais rejoint le 19 mai 1943 les unités gaullistes au 1er régiment de marche de spahis marocains (1er RMSM) de la 2° Division des Français Libres, régiment qui deviendra celui de reconnaissance de la 2e division blindée (2°DB). Il participa à la campagne de Normandie, à la libération de Paris et à la bataille des Vosges où il fut blessé, le 31 octobre 1944, lors de l’attaque de Baccarat.

Après la fin de la guerre et de retour à Paris, il fréquenta divers ateliers : l’atelier Raspail, l’atelier d’André Lhote, l’atelier de François Desnoyer et celui de l’Académie de la Grande Chaumière.

À Paris, il a exposé année après année dans plusieurs salons prestigieux, à partir de 1947 au Salon d'automne, dès 1953 au salon des Jeunes Peintres renommé le salon de la Jeune Peinture, en 1956 au salon des artistes français ainsi qu’au salon des indépendants dont il a été l’un des membres permanents.

Sa première exposition fût au Nombre d’Or à Alger en 1948 chez Stiebel, la suivante à la galerie Douai, puis à Paris en 1950 à la galerie Berreiro-Stiebel.

Entre 1950 et 1954, il obtint des bourses de la Maison Descartes d'Amsterdam et des gouvernements néerlandais et belge.

Plusieurs galeries parisiennes l'ont exposé : en 1956 à la galerie Bénézit, en 1958 la galerie de la Bouquinerie de l'Institut, en 1961 à l’Institut Néerlandais de Paris lors d’une exposition consacrée aux peintres français en Hollande et aux boursiers de la Maison Descartes. Toujours à Paris dans l’une des plus connues, la galerie O. Bosc de Paul Pétridès, l'agent exclusif d'Utrillo, dirigée par Madame Pétridès qui exposa et suivi sa peinture de 1964 jusqu'à sa fermeture en 1975.

A été aussi présenté dans de nombreuses galeries à l'étranger (Algérie, Autriche, Belgique et aux U.S.A)

Aux États-Unis, Robert Lavergne a exposé dans plusieurs galeries, de 1988 à 1991 à la galerie Lillian Schon Small Fine Arts à la Nouvelle Orléans, puis de 1992 à 1997 à la galerie Michael de Beverly Hills à Los Angeles, l'une des galeries les plus importantes de la côte ouest en ce qui concerne l'art français et en 2000 à la Galerie Sonnet à Sarasota en Floride. Depuis 1999, ses toiles sont exposées à la Galerie Chrysalis de South Hampton dans l’état de New-York.

Ces dernières années, de 1987 à 2011, il vécut dans la maison familiale à Montredon-Labessonnié (Tarn) où il avait un bel atelier lumineux. Il rayonnait dans toute la région, par tous les temps, à la recherche sur le motif d’un paysage de neige, de champs de blé, d’arbres et de chapelles et a terminé ses jours au bord de la mer dans son atelier de Port-la-Nouvelle (Aude).

En 1999, fut inscrit dans la nouvelle édition du Bénézit qui le définit comme un peintre postimpressionniste de paysages et de natures mortes[1].

Robert Lavergne a été sélectionné trois fois pour chacun des prix Fénéon et Othon Friesz[1].

Son travail peut être aussi consulté dans les collections d'importants musées de France tels que le Musée des beaux-arts de Reims, le Musée Toulouse-Lautrec d’Albi et le Musée départemental de l'Oise à Beauvais.

Expositions[modifier | modifier le code]

Étang de la Berre près de Port La Nouvelle
Paysage de l'Aude
Corbeille de fruits peinture
La Seine en automne


  • Expositions personnelles en France et à l’étranger


2000 Galerie Sonnet à Sarasota (Floride – U.S.A)

1999/à ce jour Galerie Chrysalis à Southampton (New-York – U.S.A)

1994/95 Hôtel de Ville à Port La Nouvelle

1994 Club de Bridge à Castres

1991/96 Galerie Michael à Beverly Hills – Los Angeles (Californie – U.S.A)

1992 Cabinet Martin à Saint Germain en Laye

1991 Consulat Français et le Lycée Français de Los Angeles (Californie – U.S.A)

1989/94 Galerie Robert Martin-Ishihara Castanier à Paris

1987/91 Galerie Lillian Schon Small Fine Arts à La Nouvelle-Orléans (Louisiane – U.S.A)

1985/87 Galerie Racines à Bruxelles (Bruxelles-Capitale – Belgique)

1985 Park Hôtel Montparnasse à Paris

1975 Centre Culturel Toulouse-Midi-Pyrénées à Paris

1974/75 La Galerie rue Saint André des Arts à Paris

1967 Salon à l’hôtel Atlantic à Nice

1966 Le Plazza à Nice

1964/75 Galerie O. Bosc à Paris

1961 Dunbarton-Galleries à Boston (Massachusetts – U.S.A)

1958 Galerie de la Bouquinerie de l'Institut

1957 Exposition à Groningue (Groningue – Pays-Bas)

1956 Galerie Bénézit à Paris

1950 Galerie Stiebel-Barreiro à Paris

1949 Galerie Douai (Alger – Algérie)

1948 Galerie Stiebel au Nombre d’Or à Alger (Algérie)


  • Expositions de groupes en France et à l’étranger


1986 Maison des Arts à Saint-Germain-en-Laye

1983 Aéroport d'Orly

1964/75 Galerie O. Bosc – Mme Pétridès à Paris

1966 Syndicat d'Initiative de Beauvais

1963 Galerie Agora à Paris

1961 Institut Néerlandais à Paris

1960 Groupe du Hallier à Pau

1957 Galerie à Vienne (Autriche)


  • Salons à Paris


1974 Société des Artistes Français (mention honorable)

1956 Salon des Indépendants et aux Artistes Français

1953/60 Salon des Jeunes Peintres

1947/93 Salon d'Automne (9 toiles)

1947/84 Salon International des Beaux Arts


  • Les Musées de France


2000 Musée départemental de l'Oise à Beauvais

1998 Musée Toulouse Lautrec d’Albi

1998 Musée des Beaux-Arts de Reims


  • Bourses d’études à l’étranger


1954 Séjour de plusieurs mois à Zeebrugge, Latem Saint-Martin, Anseremme près de Dinant, Namur en Wallonie et Liège (Belgique)

1951 Séjour de plusieurs mois à Rotterdam / Dorrecht ( Hollande Méridionale – Zélande – Pays-Bas)

1950 Séjour de plusieurs mois à la Maison Descartes d’Amsterdam (Hollande Septentrionale – Pays-Bas)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Mémoires de guerre 1942-45, simples souvenirs d’Afrique du Nord et de la campagne de France 44-45, suivi d’extraits de lettres de Robert Lavergne à ses parents. ( 2001 - 30 pages - tirage familial )

"Dessins" de Robert Lavergne. Etui portefeuille format italien , 3 pages, 41 planches avec 73 reproductions diverses de l'artiste au Fusain et à l'encre de Chine, paru en 2000 à l’Imprimerie Max Farenc de Mazamet (Tarn)


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • vers Mary Cassatt :

http://www.musee-orsay.fr/fr/collections/catalogue-des-oeuvres/notice.html?nnumid=18197

  • vers le musée départemental de l'Oise à Beauvais :

http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CPicZ.aspx?E=2C6NU0OH8NQ6

http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchZ.aspx?o=&Total=2&FP=3014501&E=2K1KTSJG4JOH7&SID=2K1KTSJG4JOH7&New=T&Pic=1&SubE=2C6NU0OAKXC3

  • autres liens

http://www.askart.com/askart/l/robert_lavergne/robert_lavergne.aspx

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Bénézit, vol. 8, , p. 349

Bénézit, Paris, Éditions Gründ, 1999, tome 8, p. 349

Catalogue du Salon d’Automne Paris 1970, 151 pages, tableau exposé n° 404, p.117 : Marée basse à Saint-Valéry

Catalogue du Salon d’Automne Paris 1957, 64 pages, tableau exposé no 714, p. 44 : Quai de Seine

Catalogue du IV° Salon des Jeunes Peintres Paris 1953, 8 pages, tableau exposé no 60, p. 6 : Péniche

Catalogue du Salon d’Automne Paris 1949, 94 pages, tableau exposé no 849, p. 53 : Le facteur de campagne

Catalogue du Salon des Beaux Arts - 160° exposition officielle - Palais de New-York - Paris 1947, 116 pages, 2 tableaux exposés, p. 98, n° 3757: Intérieur au piano et n° 3758 : Assiette aux poissons

  • Portail de la peinture
  • Portail de la France