Université du Guyana

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Université du Guyana
Histoire et statut
Fondation
1963 (il y a 55 ans)
Type
Nom officiel
University of Guyana
Régime linguistique
Localisation
Localisation
Pays
Localisation sur la carte du Guyana
Chiffres-clés
Étudiants
+5 000
Divers
Devise
Serve Guyana
Site web

L’université du Guyana (en anglais, University of Guyana) est une université pluridisciplinaire d’Amérique du sud située à Georgetown, capitale du Guyana. Elle est membre de l'association des universités du Commonwealth (Association of Commonwealth Universities ou ACU).

Histoire[modifier | modifier le code]

Entrée du campus de l'Université du Gyana.

Origine[modifier | modifier le code]

Cette université sud-américaine est fondée en 1963 à Georgetown, Guyana, dans des locaux temporaires prêtés par le Queens College et commence ses activités la même année en accueillant 179 étudiants[1].

Elle comprend trois facultés, Arts, Sciences Naturelles et Sciences Sociales.

À ses débuts, l'université du Guyana n'offre que le General Degree, équivalent de la licence française.

Développement[modifier | modifier le code]

Cette section contient une ou plusieurs listes et gagnerait à être introduite par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items  (octobre 2016).

Chronologie du développement de l'université :

  • 1967
    • création de la Faculté de Sciences de l'Éducation.
  • 1969
    • création de la Faculté de Technologie.
  • 1973
    • premier cursus postgraduate, une maîtrise en Histoire des Antilles et du Guyana.
  • 1976
    • cours de maîtrise en Biologie ;
    • cours de maîtrise en Sciences de l'Éducation.
  • 1977
    • création de la Faculté d'Agriculture.
    • cours de maîtrise en Chimie ;
    • cours de maîtrise en Économie.
  • 1977
    • cours de maîtrise en Sciences Politiques.
  • 1981
    • La Faculté de Sciences de la Santé voit le jour. Avant l'ouverture de cette dernière, les programmes de Sciences de la Santé étaient proposés par la Faculté des Sciences Naturelles.
  • 1984
    • cours de maîtrise en Géographie.
  • 1985
    • début du cursus pour professionnels de la santé.
  • à partir de 1996
    • introduction des programmes de niveau certificate et diploma.
  • 2001-2002
    • cursus supplémentaires en :
      • agriculture ;
      • informatique ;
      • sciences (avec options en biologie, chimie, mathématiques et physique).
  • 2002-2003
    • programme de soins infirmiers
    • ouverture du diplôme d’ingénierie aéronautique.
    • La Faculté d’Agriculture devient la Faculté d’Agriculture et de Forestry (Gestion des Forêts).
    • Les Facultés d'Art et de Sciences de l'Éducation fusionnent pour devenir la School of Education & Humanities (École de Lettres et de Sciences de l'Éducation).
  • Depuis 2010
    • introduction de nouveaux programmes, dont :
      • Maîtrise en Administration ;
      • Licence en Pharmacie, Optométrie et Odontologie.

L’université reconnait les cursus d'institutions sœurs dans la Caraïbe depuis 1975.

Campus[modifier | modifier le code]

L'université possède deux campus :

  • Le campus de Turkeyen, dont la multinationale britannique, Booker Group of Companies[2] offre le terrain au gouvernement qui en fait don à l'université[3] en 1969, est situé dans un quartier de la capitale, le Greater Georgetown.
  • Le second campus, nommé indifféremment Tain, Corentyne ou Berbice[4],[5] ouvre en l'an 2000 et offre des programmes undergraduate en Education & Humanities (Lettres et Sciences de l'Éducation), Natural Sciences & Agriculture (Sciences Naturelles et Agriculture) et Social Sciences (Sciences Sociales). Il se trouve dans la région de Berbice, une ancienne colonie néerlandaise située le long du fleuve du même nom.

Composantes[modifier | modifier le code]

L'université du Guyana est composée de trois écoles et d'un institut :

  • School of Earth & Environmental Sciences (Sciences de la Terre et de l'Environnement).
  • School of Education & Humanities (Lettres et Sciences de l'Éducation).
  • School of Professional Development (Formation Professionnelle).
  • Institute of Distance & Continuing Education (Enseignement à distance)

Scolarité[modifier | modifier le code]

Admissions[modifier | modifier le code]

Seize ans est l'âge minimum d'inscription. Il est également possible de s'inscrire à l'université pour les plus de vingt-six ans n'ayant pas les diplômes requis — mais possédant une expérience professionnelle équivalente — en passant l'examen d'entrée à l'université du Guyana (UGEE), à condition de s'inscrire dans les deux années suivant l'examen.

Pour s’inscrire à un programme undergraduate (équivalent de la licence), il est nécessaire d'obtenir une mention « Bien » dans au moins cinq matières (dont la langue anglaise et les mathématiques) de l'équivalent du baccalauréat français. En revanche, pour les niveaux dits postgraduate (maîtrises et autres), chaque programme et faculté a ses propres exigences. Les exigences du programme undergraduate sont néanmoins un minimum.

Évaluation des étudiants[modifier | modifier le code]

Depuis l'année solaire 2011-2012, une moyenne générale de 2.0 (ou 10/20) est la note minimale pour obtenir un diplôme.

Frais de scolarité[modifier | modifier le code]

Dans le but d'être accessible aux Guyanais pauvres, l'université à ses débuts ne demandait qu'une somme symbolique de 100 $ guyanais. La pratique est abolie en 1974 et en 1994-95 les frais sont de 127 000 $ par an, sauf pour les études de tourisme (158 000 $), de soins infirmiers (251 000 $), de droit (300 000 $) et de médecine (500 000 $).

Nombre d'étudiants[modifier | modifier le code]

Les chiffres concernant l'université du Guyana sont rares et contradictoires.

Le nombre d'étudiants inscrits à l'ouverture en 1963 varie de 164, selon le site officiel de l'université[6] et celui de la CARICOM[4], à 179 selon le Dr Harold Drayton[7],[8], membre fondateur et l'ambassadeur Odeen Ishmael[3], auteur d'une histoire du Guyana dont l'un des chapitres est consacré la fondation de l'université. Le Dr Drayton décrit également l'équipe pédagogique de départ comme un groupe de treize professeurs en plus des trois chefs de facultés existantes.

Le site de la CARICOM affirme qu'en 2011 les étudiants inscrits au campus de Turkeyen étaient « plus de 5000 » contre 350 au campus de Berbice.

Le site Atlas Caraïbe avance, pour 1992, une population étudiante totale de 2 169 élèves et de 370 professeurs[9].

Administration[modifier | modifier le code]

Chanceliers[modifier | modifier le code]

Liste des chanceliers de l'université[10] :

  1. Sir Edgar Mortimer Duke (1963-1965)
  2. Sir Arthur Lewis (1967-1973)
  3. Sir William Demas (1975-1981)
  4. Sir Shridath Ramphal (1987-1992)
  5. Dr Rudolph Insanally (1994-2000)
  6. Pr Calestous Juma (2002-2003)
  7. Bertrand Ramcharran (2004-2007)
  8. Dr Compton Bourne (2009-2012)
  9. Nigel E. Harris (2015-)

Vice-Chanceliers[modifier | modifier le code]

  1. Dr Lancelot Hogben (1963-1964)
  2. Dr Earp (1965-1968)
  3. Dr Dennis Irvine (1969-1982)
  4. Dr George Walcott (1982-1991)
  5. Pr Dennis Craig (1991-1995)
  6. Pr Harold Lutchman (1996-1999)
  7. Dr James G. Rose (2001-2008)
  8. Lawrence Carrington (2009-2012)
  9. Jacob Opadeyi (2013-2016)

Personnalités liées à l'université[modifier | modifier le code]

  • Cheddi Jagan, Premier Ministre du Guyana (1961-1964)
  • Harold Dayton, Deputy Vice-Chancellor (1963-1964)
  • Moses Nagamootoo, Premier Ministre (2015-)
  • Odeen Ishmael[11], ambassadeur du Guyana et ancien élève.
  • Clive Thomas, professeur.
  • Derek Bickerton, maître de conférences.
  • Ali Mazrui, universitaire et essayiste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « The 50th Anniversary of the establishment of the University of Guyana: Reflections », sur stabroeknews.com (consulté le 18 mars 2016)
  2. (en) « The Bookers empire », sur guyana.org (consulté le 18 mars 2016)
  3. a et b (en) « Establishment of the University of Guyana », sur guyana.org (consulté le 18 mars 2016)
  4. a et b (en) « University of Guyana », sur caricom.org (consulté le 18 mars 2016)
  5. (en) « Focus on UG - September Edition », sur uog.edu.gy (consulté le 18 mars 2016)
  6. (en) « About The University », sur uog.edu.gy (consulté le 18 mars 2016)
  7. (en) Harold Drayton, « The 50th Anniversary of the University of Guyana: Reflections », Guyanese Online, (consulté le 18 mars 2016)
  8. (en) Frank Birbalsingh, « The early years of the University of Guyana », — Recension de (en) Harold A. Drayton, Alan J. Earp et Dennis Irvine, The University of Guyana: Perspectives on the Early History, Ontario, University of Guyana Guild of Graduates, University of Toronto Press, .
  9. (en) The World of Learning, Europa Publications, , 1987 p. (ISBN 0946653682)
  10. (en) « Professor Bourne appointed Chancellor », sur uog.edu.gy (consulté le 18 mars 2016)
  11. (en) Odeen Ishmael, The Guyana Story : From earliest times to independance, XLibris, , 690 p. (ISBN 1479795887)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Site Officiel

  • Portail des universités
  • Portail du Guyana