World Hijab Day

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le World Hijab Day est le premier février depuis 2013. En 2016, il a été pratiqué dans 140 pays. En France, le premier Hijab Day a eu lieu à Lyon en février 2015, ce qui a a suscité un véritable buzz sur la toile. Puis une seconde édition a eu lieu à Sciences Po Paris le 20 avril 2016.

Word Hijab Day dans le monde[modifier | modifier le code]

La première Journée mondiale du Hijab a été célébrée en 2013 et a été proposée par Nazma Khan. L'événement encourage toutes les femmes musulmane, ainsi que les femmes non musulmanes, à porter le hijab et l'expérience de vie en tant que femme hijabi (à savoir une femme portant un hijab). La journée mondiale du hijab est décrite par ses organisateurs comme un moyen pour les femmes non hijabi d'expérimenter le voile « de l'intérieur ». Les critiques au contraire l'ont décrit comme un « effort bien financé par les musulmans conservateurs pour dominer les sociétés musulmanes modernes ».

Hijab day à Lyon 2015[modifier | modifier le code]

La première édition du World Hijab Day s'est déroulée dans les rues de Lyon, le 1er février 2015. À l'origine de cette initiative trois jeunes ambassadrices du mouvement World Hijab Day en France, qui ont su mener à bien ce projet. Naella Aslimani et Hajer Zennou dont le but était d'ouvrir le dialogue autour du hijab avec les citoyens français et leur permettre d'essayer le voile quelques instants. Une vidéo YouTube a fait le tour de la toile et a suscité beaucoup d'interrogations autour de la question de la laïcité en France. À l'étranger cette première initiative française a été perçue comme une véritable ouverture des mentalités sur la question des religions[réf. nécessaire].

L'événement qui devait avoir lieu le 1er février 2016 a quant à lui été annulé sur décision préfectorale.

Critique[modifier | modifier le code]

Asra Nomani, activiste musulmane féministe a déclaré "en tant que femmes musulmanes, nous vous demandons de ne pas porter le hijab au nom de la solidarité interreligieuse." ajoutant que, "Ce mouvement promeut l'idéologie de l'islam politique"[1].

Maajid Nawaz, un réformateur musulman, qualifie la journée d'un "effort richement doté des musulmans conservateurs de dominer les sociétés musulmanes modernes" et rajoute que cet évènement répand "l'interprétation trompeuse" que le hijab est toujours porté volontairement, et que le mot "hijab" veut juste dire "voile"[1]. Il a aussi qualifé l'évènement de "pire que démodé" suggérant de changer le nom pour "la journée Hijab est un choix"[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Asra Q. Nomani, « As Muslim women, we actually ask you not to wear the hijab in the name of interfaith solidarity », The Washington Post, (consulté le 6 mars 2016)
  2. (en) Maajid Nawaz, « The Great Hypocritical Muslim Cover-Up », The Daily Beast (consulté le 6 mars 2016)
  • Portail de l’islam