La Maison des mères

Citations « La Maison des mères » sur Wikiquote, le recueil de citations libre
Aller à : Navigation, rechercher
Le cycle de Dune
La Maison des mères
Les Hérétiques de Dune    
Il existe une fiche de références pour cette œuvre :
La Maison des Mères.

La Maison des mères est le dernier ouvrage sur la saga de Dune, de Frank Herbert.

Citations de l'œuvre

Ceux qui souhaitent répéter le passé devraient en premier lieu s'assurer le contrôle de l'histoire enseignée.


Quand j'ai entrepris de guider l'humanité sur mon Sentier d'Or, je lui ai promis une leçon dont ses morts se souviendraient. J'ai connaissance d'un schéma profond dont les humains nient l'existence dans leurs paroles tout en la confirmant dans leurs actes. Ils désirent rechercher la sécurité et le calme, cet état des choses qu'ils appellent la paix. Mais au même temps qu'ils parlent, ils disséminent les graines du désordre et de la violence.


Les règles créent de fortifications à l'abri desquelles les esprits étroits édifient des satrapies. État de choses dangereux quand tout va bien, désastreux en temps de crise.


Nous avons trop tendance à devenir pareils aux pires de nos ennemis.


On ne manipule pas une marionnette avec un seul fil.


Tous les gouvernements sont affligés d'un grave problème chronique ; le pouvoir exerce une grande attraction sur les natures pathologiques. Ce n'est pas tant que le pouvoir corrompt, mais il fascine les sujets corruptibles. Ces gens ont tendance à s'enivrer de violence, ce qui crée rapidement les conditions d'une accoutumance fâcheuse.


Le fait d'écrire l'histoire est en grande partie un processus de diversion. La plupart des comptes rendus historiques détournent en réalité l'attention des influences secrètes qui se sont exercées sur les évènements importants.


La corruption revêt des déguisements infinis.


Les lois prohibitives ont tendance à renforcer ce qu'elles voudraient interdire. C'est le point sensible dont toutes les professions juridiques de l'histoire se sont servies pour assurer la stabilité de leur fonction.


Montrez-moi un secteur où tout fonctionne à merveille et je vous montrerai quelqu'un qui cherche à couvrir des bavures. Les vrais navires tanguent.


Nous devrions confier les responsabilités du pouvoir uniquement à celles qui sont réticentes à l'idée de le détenir, et encore dans des conditions propres à accroître cette réticence.


Tout état est une abstraction.


Certains ne participent jamais à l'évènement. La vie leur arrive tout simplement. Ils se maintiennent plus ou moins à force de persistance bornée et résistent avec rage ou violence à tout ce qui pourrait les arracher à leurs illusions dépitées de sécurité.


Ne vous reposez pas entièrement sur la théorie lorsque votre vie est en jeu.


De graves erreurs de gouvernement sont causées par la peur d'accomplir des changements internes radicaux alors même que le besoin en a été clairement perçu.


Le temps se mesure par lui-même. Il suffit de considérer un cercle et la chose devient apparente.


Le meilleur art imite la vie. S'il imite un rêve, c'est nécessairement en rêve de vie. Sinon, nous n'avons pas d'endroit où nous raccorder. Nos connexions ne sont pas compatibles.


Arrachez vos questions au terreau où elles ont germé et vous verrez pendre leurs racines : D'autres questions !


Je choisis à tous les coups le jugement d'un esprit équilibré de préférence à n'importe quelle loi. Les codes et les manuels créent des structures de comportement. Tous les comportements préstructurés ont tendance à se dérouler sans être remis en question, amassant ainsi des forces d'inertie destructrices.


Il y a des amertumes qu'aucun édulcorant ne saurait adoucir. Si c'est amer, crachez. Nos plus lointains ancêtres agissaient de cette manière.


La différence entre le sentiment et le sentimentalisme est aisée à établir. Si, sur la chaussée vitrifiée, vous évitez d'écraser un animal appartenant à quelqu'un, c'est du sentiment. Si, pour l'éviter, vous avez donné un coup de volant qui vous a fait écraser deux ou trois piétons, alors c'était du sentimentalisme.


Ne vous engagez pas dans un conflit avec des fanatiques si vous n'êtes pas capable de les désamorcer.


Ich yara al-ahdab hadbat-u (Un bossu ne voit pas sa bosse… Dicton populaire). Commentaire Bene Gesserit ; Avec des miroirs, on peut voir la bosse, mais les miroirs risquent de montrer la totalité de l'être.


La religion doit être acceptée en tant que source d'énergie. Elle peut être canalisée selon nos besoins, mais uniquement dans certaines limites que l'expérience révèle. Telle est la signification secrète du Libre arbitre.


Quand pourrons-nous faire confiance aux sorcières[1] ? Jamais ! Le côté enténébré de l'univers est celui du Bene Gesserit et nous devons les rejeter de toutes nos forces.


Recherchez la liberté et devenez esclave de vos désirs. Recherchez la discipline et trouvez votre liberté.


En dernière analyse, toute chose n'est connue que parce qu'on veut croire qu'on la connaît.


Toute réponse constitue une prise dangereuse sur l'univers. Malgré une apparence sensée, elle n'explique peut-être rien.


La guerre ? Il y a toujours quelque part un désir d'espace vital qui la motive.


Ne soyez pas trop prompts à révéler vos jugements. Des conclusions cachées sont parfois bien plus efficaces. Elles peuvent inspirer des actions dont les effets ne seront pas ressentis que trop tard pour être détournés.


Que nous enseignent les Accidents Sacrés ? Soyez souple ; soyez fort ; soyez préparé au changement, à la nouveauté. Amassez les expériences et jugez-les au standard immuable de notre foi.


C'est au moment où vous croyez prendre en main les rênes de votre destin que vous risquez d'être écrasé. Agissez prudemment. Comptez avec un certain nombre de surprises. Quand on crée, il y a toujours d'autres forces à l'œuvre.


Il n'y a pas de secret à garder l'équilibre. Il suffit de sentir les vagues.


Les couples opposés définissent vos aspirations et ces aspirations vous emprisonnent.


  1. Les sœurs du Bene Gesserit.
  2. Il s'agit de l'ordre du Bene Tleilax.

Autres projets:

© Copyright Wikipedia authors - The articles gathered in this document are under the GFDL licence.
http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html