Philippe Tesson

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche
Philippe Tesson (2013).

Philippe Tesson, né le 1er mars 1928 à Wassigny, dans l'Aisne, est un journaliste français de presse écrite et chroniqueur de radio et de télévision, notamment de l'actualité théâtrale. Il a été le fondateur, propriétaire et directeur de la publication du journal Le Quotidien de Paris (1974-1994).

Presse[modifier]

Le problème [reconnaît-il aujourd'hui] n'est pas que l'on ne peut plus dire les choses, mais que, lorsqu'on les dit, le prix à payer est trop élevé. De fait, la classe médiatique ne parle plus qu'un langage aseptisé en s'appliquant une forme de principe de précaution.
  • « Philippe Tesson : Il y a maintenant un prix à payer pour s'exprimer », Yves de Kerdrel, Valeurs Actuelles, nº 4097, juin 2015, p. 30


D'abord, il y a la sanction judiciaire, ensuite il y a le lynchage par les réseaux sociaux qui fonctionne comme une machine à broyer, enfin il y a le silence prudent et lâche de tous ceux qui devraient logiquement vous défendre.
  • « Philippe Tesson : Il y a maintenant un prix à payer pour s'exprimer », Yves de Kerdrel, Valeurs Actuelles, nº 4097, juin 2015, p. 31


la plupart de ceux qui voudraient dire quelque chose qui dérange, préfèrent mettre un couvercle sur la Cocotte-Minute, en attendant que cela passe. Qu'ils soient de gauche ou de droite ! […]

Dans une indifférence quasi générale d'où la peur n'est pas absente, une police de la pensée est en train de s'installer en France, inspirée par une idéologie et une morale pernicieuses, manipulée par le pouvoir politique et soutenue par une large partie de la presse.

  • « Philippe Tesson : Il y a maintenant un prix à payer pour s'exprimer », Yves de Kerdrel, Valeurs Actuelles, nº 4097, juin 2015, p. 31