Thierry Cerutti

Une page de Wikiquote, le recueil des citations libres.
Sauter a la navigation Sauter a la recherche

Thierry Cerutti, né en 1970, est un homme politique suisse, membre du Mouvement citoyens genevois.

Citations[modifier]

Mais dès les débuts, en 2005, du Grand Genève (nommé alors Agglomération franco-valdo-genevoise), j’ai pu observer en tant que représentant du MCG une disproportion entre les 5-6 élus genevois et les 50 représentants français. Le discours de ces derniers était profondément irritant, car focalisé sur la volonté de faire porter le poids financier des infrastructures à Genève. Le MCG ne s’est jamais opposé au Grand Genève en tant que tel, du moment que Genève en est la «capitale»; mais cela est utopique, car nous avons deux pays avec des lois et des visions différentes.
  • « Thierry Cerutti, candidat MCG pour une quatrième législature au Grand Conseil: "les contribuables genevois n'ont pas à payer les P+R" », Thierry Cerutti, Tout l'Immobilier, nº 896, 9 avril 2018, p. 12


Par ailleurs, je reviendrai aussi sur la hausse de l’impôt sur la valeur locative. Pourquoi les propriétaires de leur logement – de villas notamment – voient-ils leur impôt augmenter, alors que les loyers sont tous revisités à la baisse? Cet impôt est totalement absurde, car on le calcule sur un revenu fictif: on estime la valeur de votre bien immobilier et ce qu’il rapporterait si vous vouliez le louer. Le MCG a combattu cet impôt et compte continuer en intervenant auprès des députés aux Chambres fédérales.
  • « Thierry Cerutti, candidat MCG pour une quatrième législature au Grand Conseil: "les contribuables genevois n'ont pas à payer les P+R" », Thierry Cerutti, Tout l'Immobilier, nº 896, 9 avril 2018, p. 12


Il y a une vraie question sociétale à se poser: veut-on continuer à construire pour accueillir davantage de personnes dans le canton? Cela en sachant que l’on a un territoire limité et plus tellement d’emplacements pour construire. En outre, l’on veut sauvegarder les espaces agricoles et naturels. Avant de réaliser des logements supplémentaires, faisons un véritable bilan permettant de cerner ce qui est nécessaire à la population genevoise. A-t-on suffisamment de logements pour les 500 000 habitants résidant dans le canton? Il n’y a donc pas forcément de pénurie, mais il y a certainement des catégories de logements qui manquent, par exemple pour la classe moyenne. Genève est saturée en termes de mobilité, les infrastructures routières n’ont plus de place pour se développer. Ne devrait-on pas maintenir un canton à la mesure de sa population et favoriser une meilleure qualité de vie pour ses habitants?
  • A propos de l'Urbanisme
  • « Thierry Cerutti, candidat MCG pour une quatrième législature au Grand Conseil: "les contribuables genevois n'ont pas à payer les P+R" », Thierry Cerutti, Tout l'Immobilier, nº 896, 9 avril 2018, p. 12


Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia :

Article sur Wikipédia.