Doon de la Roche/Glossaire

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Anonyme
Doon de la Roche. Chanson de geste
Texte établi par Paul Meyer, Gédéon Huet, Édouard Champion, 1921 (pp. 181-234).


GLOSSAIRE [1]

A, à. Sert à marquer la possession : c’est a fame nature, 459, cela tient à la nature de la femme ; a lui ne a sa mere n’atent nul guerredon, 4021, il n’attend de récompense ni de lui (Dieu) ni de sa mère.

Sert à indiquer que l’action se fait de la façon indiquée par le substantif qui le suit : a duel et a martire, 3048 ; a duel et a torment, 159 ; a force, 3122 ; a force et a poeste, 2377 ; a force et a vertu, 1018 ; a honor et a noces, 3639 ; a honte, 4374 ; a hu et a cri, 1110 ; a joie, 1589, 2941 ; a joie et a barnage, 107 ; a joie et a baudor, 971 ; a joie et a lïesce, 102 ; au mautalent, 1175 ; a mervoille, 2316, 3822 ; a grant mervoille, 2337 ; a poine et a travail, 2414 ; a tort, 1780, 1877, 2857 ; a tort et a pechié, 2248, 2256, 2960, etc. ; a tort et a pechié et a mal, 890 ; a vertu et a force, 3634.

Indique l’instrument : ocis a mon acerin brant, 262 ; a son bran acerin, 739 ; a .j. coutel d’acier, 3107 ; a .j. baton, 2785 ; abatu a ce[l] faucon, 3741.

Le vêtement : a armes, 772 ; as haubers et as lances, 2334 ; l’amoinent a .j. mantel d’ermin, 4214, l’amènent vêtu d’un manteau d’hermine.

La partie du corps, qui sert à accomplir l’action : baiserai a ma boche, 1285, baiserai de ma bouche ; as genolz et as paumes, 1792 ; vi a mes ieus, 419, 430, je vis de mes yeux ; aus ielz, 1161, de ses yeux ; as mains et a baton, 3996 ; as mains te puis prendre, 2497.

La concomitance de temps : a cest di, 468 ; a cel jor, 484 ; a jour que je soie vis, 480, aucun jour de ma vie ; a nul jor, 492, 1497 ; a tant, 2431, 3322 (cf. atant).

Précède le nom des personnes qui accompagnent le sujet de la phrase ; a s’amie, 4257 ; a .iij chevaliers, 40 ; a .xv. compagnons, 3873, 4017 ; juer a son cosin, 1777 ; a merveillos barnage, 2917, 2919 ; a sa mesnie bele, 2374 ; a mesnie escherie, 2211 ; a sa grant ost bannie, 2345, 2384 ; me faites penre a deux de voz serjanz, 145 ; se couchera a .xl. ou a .c., 273.

Indique la matière dont est fait un objet : bocle a or, 1103 ; eschaquier a or et a argent, 1069.

Préposition de lieu, indique le mouvement : a la terre cheüz, 1023, tombé à terre ; a la terre en espant, 1077, répand par terre ; précédant un nom de personne, indique chez qui on se rend : 913, 946, 1235, 1283, 1336, 3749. Au v. 3824, a Maiance veut dire : devant Mayence.

Dans les cas suivants, le français moderne rendrait a par d’autres prépositions : avoir a non, 119, 156, etc., pour ; a la moie foi, 1402, 1637, etc., par ; a lor bele jornée, 648, dans leur beau voyage ; porter a fil, 762, porter dans son sein, comme fils ; au droit, 773, du côté du droit ; au pueple, 662, devant le peuple.

Employé avec le gérondif précédé de son complément, dans le sens où nous employons le gerondif précédé de en : as esperons brochant, 1089, 1160, en éperonnant leurs chevaux ; a noz doiz demostrant, 275, montrant de nos doigts ; a roncins traïnant, 3959, faisant traîner par des chevaux ; a .xx. homes levant, 252, (poids) que vingt hommes seulement peuvent soulever ; jusqu’as armes portant, 281, jusqu’à l’âge de porter les armes.

aage, voir eage.

aaisier, aesier, 3550, réconforter ; s’ —, 3270, se réconforter ; bien aaisié, 2110, à son aise, en bonne situation ; aaisiée (dit d’une terre), 2174, riche, fertile.

a[a]tie : par —, 2419, à l’envi.

abandonée (fém.), 2894, sans retenue, sans mesure ; la regne —, 3854, à bride abattue.

abandonéement, 264, à l’excès.

abateïs, 2479, carnage.

abisme, 150, l’Enfer ; la greignor —, 255, l’endroit où la mer est le plus profonde.

abrivé : cheval —, 1772, 1817, 1825, dromadaire —, 1563, ardent, fougueux.

acerin, 262, 739, d’acier.

acheter : — fort, 3651, payer cher.

achoison, 3791, raison, motif.

acoillir, acuillir , 3e p. sing. prés. ind. aqueust, 1377 ; — sa proie, 3073, s’emparer d’un butin ; parmi son hardement acoilli son corage, 4335, dans sa hardiesse il trouva comment disposer son cœur ; — son chemin, 323, 2268, 3530, 4455, — son erree, 646, — son errement, 4455, — son oire, 1377, — sa voie, 3731, 4158, 4455, se mettre en route.

acointier (s’) a, 3189, faire connaissance avec.

acoler, 1929, 2026, 3635, embrasser ; s’ —, 4473.

acorde, 968, 3630, accord.

acordement, 4442, accord.

acorder, 895, arriver à un accord.

acorer, 3106, percer le cœur, tuer.

acostumé : avoir —, 3332, être habitué.

acuillir, voir acoillir.

adens, 284, sur les dents, le visage contre terre.

* adenter [ms. danter], 907, étonner, stupéfier.

adeprimes, 1475, d’abord.

adestrer, 1894, 1999, 2933, 4547, accompagner [qqn] comme suite, comme garde d’honneur.

adob, cas reg. pl. ados, 3856, armure, armes ; avoir ses ados, 1430, avoir été armé chevalier.

adober, adouber, 34, 1684, 1858, etc., armer chevalier ; s’ —, 1812, 2276, etc., s’armer.

adolé, 1612, triste.

adonc, 31, 108, etc., adont, 2140, alors.

ados, voir adob.

adouber, voir adober.

aduré, 4300, 4540, 4545, aguerri, éprouvé.

aé, 293, 884, âge ; en trestot mon —, 1691, 1875, pendant toute ma vie à venir ; se il vit son —, 710, s’il arrive à l’âge d’homme.

aerdre, 3e p. sing. prés. ind. aert, 1341, saisir, empoigner.

aesier, voir aaisier.

afaire, 4513, situation.

afaitié : bien —, 3540, courtois, sage.

aferir, 3e p. sing. prés. ind. afiert, 2424, 3821, appartenir de droit.

affïer, voir afier.

affoler, voir afoler.

afiancier (s’), 2751, se promettre mutuellement.

afichier (s’), 3742, 3765, se fixer, se cramponner.

afier, afïer, affïer, 2146, 2182, 2728, 4221, jurer.

afoler, affoler, 433, 454, 899 etc., tuer ; au v. 4268 s’afoler, se dit d’une personne qui se meurt d’amour.

afubler, 1573, 1945, etc., passer sur son dos [un vêtement].

agait, 2291, 2326, etc., embuscade.

ahan, 3917, 3975, peine, labeur.

ahonter, 686, honnir.

aïde, voir aïe.

aïdier, 3e p. sing. prés. ind. aïe, 2670, 2944, 3e p. sing. prés. subj. aït, 1906, 2870, aïst, 411, 1474, etc., aider.

aïe, aïde, 2416, 2677, etc., aide ; fere aïde, 1310, aider.

aigle, 3963, emblème surmontant les mâts des tentes.

aigrier, 3727, tourmenter.

aigue, 1091, 1123, etc., eau.

ainc, 940, 1024, etc., jamais (cf. ainz) ; — mais ... ne, 347, jamais... ne.

ainçois, ainsois (conj.), 350, 478, etc., mais ; (adv.), 2733, 3036, auparavant ; 377, plutôt ; (prép.), 1261, 1936, avant ; — que (conj.), 554, 1604, etc., avant que.

ains, voir ainz.

ainsi : —com .j. tel bers, 1614, comme il convient à un tel baron ; — voir m’aït Diex, 1906, puisse Dieu me venir en aide.

ainsois, voir ainçois.

ainz, 343, 464, etc., mais ; — que, 99, 1430, etc., avant que ; ainz, ains, pour ainc, 1029, 3443, etc., jamais ; — ... ne, 1029, 2718, jamais ; mais —, 45, — mais, 3881, même sens.

aire : toujours dans la locution de bon —, 2029, 2080, etc., de bonne lignée.

aïrer (inf. pris substantivt), 296, colère ; s’ —, 3751, se mettre en colère.

aiue, 2181, aide.

aive, voir eve.

ajorner, 1559, 1568, etc., faire jour ; le lundi ajorné ne le mardi ne finent, 2977, le lundi tant qu’il fait jour, ni le mardi, ils ne s’arrêtent.

ajoster : vos lignages ert au mien ajostez, 92, votre lignée sera unie à la mienne.

alemele, 2364, fer de lance.

alenée, 501, souffle, respiration.

aler, aller : s’en vait, 2359, s’en va ; m’en irez, 311, vous vous en irez ; au pié li sont alé, 1871, se sont jetés à ses pieds.

alever, 534, promouvoir, aider.

alis : terre alisse, 3722, terre compacte, peu fertile.

aloue, 3341, alouette.

alozé, 1966, digne d’éloges, renommé.

alué, 3558, alleu.

amander, voir amender.

ambe : d’ — part, 2389, des deux côtés.

ambedui, 1017 [var. enmedui], 3976, 3996, andui, 3392, cas suj. plur., ambe .ij., 984., andeus, 1673, 1774, cas rég. plur., tous les deux.

amender, 596, 1859, 2198, amanderons, 3288, réparer.

amener, 3e p. sing. prés. subj. ameigne, 1043, amoine, 2918 ; p. pa. amenez, 1581, emmener.

amervoillier (s’), 3758, s’étonner.

amiral, 1396, titre donné à l’empereur de Constantinople.

amisté, amistié, 2635, 2716, 4286, amour ; 3366, concorde ; 3101, traité de paix.

amoine, voir amener.

amont, 798, 3803, en haut.

ancesserie, ansesserie : de grant —, 1245, de longue date ; par droite —, 4147, par succession directe.

ancroier, 3811, accrocher.

ancui, voir encui.

andeus, andui, voir ambedui.

anoer, 697, lier.

anor, voir honor.

anquenuit, 3908, cette nuit même.

ansesserie, voir ancesserie.

anste, voir hanste.

antif, fém. antive, 2350, 3026, antie, 4492, 4625, antique.

antrée, voir entrant.

anuier, 3e p. sing. prés. subj. anuit, 2412, ennuyer.

anuit, 3234, cette nuit.

aorer, 3e p. sing. prés. ind. aore, 3217, adorer.

apareillier, 2761, 4595 ; p. pa. fém. aparillie, 4592, préparer.

aparler, 3e p. sing. prés. ind. aparole, 964, interpeller.

aparoir : l’aube aparant, 3136, l’aube apparaissant.

aparmant, 3450, tout de suite.

apartenir a, 121, 483, 746, être apparenté à.

apeler, 708, 887, etc., interpeller ; 1241, 1260, etc., faire venir.

apendre a, 8, 527, 1522, etc., dépendre de (terme de droit féodal).

apercevoir (s’), 909, observer avec intelligence ; — comment (suivi du subj.), 1012, faire en sorte que.

aploré, 3677, éploré.

apoier, 2157, 2824, appuyer.

aporter : li cuers nel m’aporte, 967, mon cœur ne me le dit pas.

apostoile, 693, apostole, 4270, pape.

aprendre : estre apris de, 2733, être renseigné au sujet de ; apris ne l’avons, 3342, nous n’en avons pas l’habitude.

apresser : ses ventres li apresse, 953, son ventre lui pèse (en parlant d’une femme sur le point d’accoucher).

aprocher a, 3372, approcher de.

aquerre, 1e p. sing. prés. ind. aquier, 1247, 3e p. aquiert, 2386, prendre, occuper militairement.

aqueust, voir acoillir.

aquiter, 317, 1459, etc., délivrer.

arabi, 322, 2286, 2469, arabe (épithète de mul, de cheval).

arabois (à l’asson.), 620, 1375, arabe (épithète d’or).

aragon, 2475, destrier de race aragonaise.

araisnier, 1517, aresnier, 1445, 2243, 4483, interpeller.

arbroi, 352, lieu planté d’arbres.

arces, voir ardoir.

ardoir, 222, 234, etc., brûler ; 35, incendier ; p. pa. masc. ars, 234, 985, etc., fém. plur. arces, 4056.

aresnier, voir araisnier.

arestée : fere —, 647, faire halte.

arestement : fera —, prendre —, 177, 192, 2614, faire halte ; sans —, 4438, sans délai.

arester, 1603, 1973, etc., tarder ; p. pa. aresteüz (à l’asson.), 1050, 2229.

arguër, 2179, presser, aiguillonner.

arier, 1800 (à l’asson.), arrière.

ariver : se sont arivé, 1597, ont accosté, débarqué.

arme, 636, 644, etc., âme.

ars, voir ardoir.

arsoir, 3297, hier au soir.

art, 1012, artifice.

assainir, 1re p. plur. fut. assauromes, 1767, assaurons, 1754, 2e p. plur. fut. asaudrez, 3708, 3e p. plur. fut. asaudront, 2380, attaquer.

aseier, 3279, goûter [d’un mets].

aseïr, voir asseoir.

asemblée : faire — de, 3141, réunir.

asembler (s’), 3e p. plur. pf. s’asemblirent, 2968, se rassembler ; au p. pa., 107, 113, 889, 2207, allié, marié.

asouagier (s’), 3619, se calmer.

assener, 2167, parvenir à destination.

asseoir (v. trans.), 2581, 4061, assiéger ; aseïr (à l’asson.), 4277.

asserir : nuiz fu asserie, 2210, la nuit fut venue.

asseter, 1545, asseoir.

assëur : estre —, 3740, être en sécurité.

assiantrous, voir escïentros.

ataindre, 3e p. sing. impf. subj. atainsist, 3786, atteindre.

ataint, voir estanc.

atalenter : quant il vos atalente, 903, quand le désir vous en prend.

atant, a tant, 258, 2432, etc., au moment même, aussitôt.

atapiner (s’), 3159, se déguiser.

atargier (v. intr.), 2473, 3060, s’attarder ; s’ —, 2457, 2489, 3023, même sens.

atempreement, 3154 (?) [peut-être faut-il corr. atapinement, déguisement].

atendre (v. trans.), 3767, tendre sa lance ; (v. intr.), 2749, attendre, différer ; — a [qqn], 540, s’occuper de.

atenrier : li cuers li atenrie, 3043, son cœur s’attendait.

atornement, 4454, préparatifs.

atot, 351, avec.

aubert, voir haubert.

aubor, 2280, sorte d’arbre, cytise aubour.

aubre, 1272, 1275, etc., arbre.

aucube, 3119, 3833, tente, pavillon.

auferrant, 3664, destrier.

auquant : li —, 2903, 3152, un certain nombre.

auques, 83, 909, quelque peu.

ausberc, voir haubert.

* aüseres : mals —, 4058, habitué à faire le mal.

ausiment, 3156, de même, également ; — comme..., 2174, tout autant que.

autre : comme autres, 365, 387, comme les autres ; comme .j. autre chaitive, 475, 516, comme la première malheureuse venue ; comme autre creature, 583, comme la première créature venue ; comme .j. autre desvé, 696, comme le premier fou venu ; comme .j. autre larron, 4000, comme le premier larron venu.

autresi, 1127, également.

aval : (avec idée de mouv.), 2511, 3345, 3578, 4025, de haut en bas ; (sans mouv.), 3345, 3612, 4301, en bas ; en — la bruiere, 4043, au bas de la bruyère.

avaler, 3575, 3995, 4302, descendre [un escalier] ; 500, 3057, etc., faire descendre.

avant (adv.), 10, 49, etc., plus loin, en avant ; d’ — moi, 914, de devant moi ; en — de, 4527, à partir de ; de cest jour en —, 541, 2122, à partir de ce jour ; parole de fame ne puer — aler, 426, affirmation de femme ne peut aller loin, n’a pas d’autorité.

avenant (adv.) : vos parlez —, 4453, vous dites bien.

avers, 56, selon (voir la note).

aversier, 3291, le diable ; 522, gredin.

aviser, 4567 [corr. deviser], raconter.

avo, 1673, 1774, avec.

avoir (subst.), 96, 619, etc., richesse, biens ; avoir fiert molt granz cous, 567, la richesse obtient tout ; avoirs fait molt grant chose que tote rien otrie, 610, la richesse, qui procure tout, fait de bien grandes choses.


bacheler, 1900, bachelier [ms. bechelet], 4502, jeune homme.

bachelerie, 4503, valeur, habileté.

bacon, 3712, lard.

baignier, 4087, laver [d’une imputation] (?).

baillie, 562, 600, etc., garde, gouvernement.

baillier, 1966, 3495, etc., donner ; 2454, atteindre, rattraper ; mar le baillastes, 4374, c’est pour votre malheur que vous vous en êtes pris à lui ; 1485, 1492, 1507, gouverner.

1. baillir, 725, 766, 4054, porter, manier [des armes] ; mal bailli, 216, 3046, maltraité, malmené.

2. baillir, 4378 (à l’asson. pour baillier), gouverner.

baitre, 2392 [corr. barre ; voir ce mot].

balier, 2717, s’agiter, flotter au vent.

ban, 2128, 2779, proclamation publique ; 316 (plur.), territoires où s’exerce une juridiction.

bancloche, 1819, cloche servant à appeler les bourgeois.

banir, bannir, 2345, 2384, convoquer par voie de ban, de proclamation.

baptisement, 156, baptême.

bare, voir barre.

barnage, 2790, 2917, etc., bernaige, 4161, réunion de barons ; a joie et a —, 107, au milieu d’une assemblée joyeuse de barons ; faire —, 3464, faire fête [à qqn] ; 16, 3560, ensemble des qualités chevaleresques.

barné, 1998, 2100, etc., suite de barons ; 1632, suite de serviteurs ; estre a —, 1540, mener un train magnifique, tenir table ouverte.

baron (au cas suj. sing. ber, 433, etc., bers, 3956), homme noble, seigneur ; le baron saint Pierre, 2153, appellation honorifique ; 1614, 1634, 1892, personnage haut placé ; 54, 110, etc., homme vaillant ; 3292, 3787, mari ; (adj.) ber, 42, 81 [ms. bel], 304 [ms. bel], etc., noble, vaillant.

barre, 2347, 3254, etc., baitre [corr. bairre], 3392, barrière ; ja plus n’avra plenté que bare a autrui main, 3399 (?).

basme, 3444, baume.

bastir, 2980, 3072, 4381, machiner, ourdir ; estor basti, 2301, combat en règle (?).

bataille, 774, combat singulier ; 2863, corps de troupe.

batestire [impr. batisme], 2720. Voir la note sur ce passage.

baudor : a —, 113, 971, 1434, avec joie.

behorder, 4565, combattre à la lance, jouter.

bel (cas suj. sing. beaus), terme affectueux : beaus amis, 621, beaus filz, 756, etc. ; estre bel, 904, 1376, 3597, être agréable, convenir à ; (adv.), 1231, 1445, etc., aimablement, courtoisement.

belement, 358, 1148, aimablement, poliment ; 4440, favorablement.

beneïçon, 4077, bénédiction.

beneïr, 321, bénir ; beneoit, 1335, 4419, béni.

ber, bers, voir baron.

bernaige, voir barnage.

* berz, 281 [ms. braiz], 284 [ms. braz], berceau.

besant, 565, 608, etc., bezant, 1619, monnaie d’or.

besoing : a —, 1336, par nécessité.

besoingnos, 1284, pauvre.

bezant, voir besant.

bien : nouvelles de —, 3554, bonnes nouvelles ; — vos porta voz mere, 4111, votre mère vous porta [dans son sein] pour son bonheur.

bimar, 1013 [faute probable pour buisnart], sot, imbécile.

blemi, 2715, flétri ; 207, taché, roussi par la flamme.

blïaut, 25, 1572, 1944, 2003, 2755, 4325, tunique portée sur le « chainse » ; — de cartier, 3496 (?).

blos, 496, privé, dépourvu.

bocle, 1102, 1115, 2296, 2477, 2485, bossette fixée extérieurement au centre de l’écu (umbo).

boclé : escu —, 1834, muni d’un « umbo ».

boguerastre, 2105, boisson préparée avec des plantes aromatiques.

boivre (subst.), 3276, boisson.

bondir (v. trans.), 2931, sonner [les cloches] ; (v. intr.) 2971, retentir.

bonement, 268, 404, 2744, de bon cœur ; 282, gentiment.

bonté : dire —, 1472, dire une chose bonne.

borbrois, 4026, bourbier (?) ; n’est pas dans Godefroy.

borc, bourc, 915, 930, etc., ville, par opp. au château.

bordel, 741, petite ferme, masure.

bordon, 1577, 1949, 3214, bâton de voyage ou de pèlerinage.

boter, bouter, 283, 1873, 2563, frapper, heurter ; 912, 927, 3275, repousser en frappant ; 3301, 3391, jeter ; 1969, 2563, mettre, fixer.

bote, 438, botte.

* boterei, 3985 [ms. boteres], crapaud.

bourc, voir borc.

bouté : vin —, 3362, vin tourné au gras.

bouter, voir boter.

bove, 4397, caverne.

braichot, 3277, 3302, chien, brachet.

braire, 287, 1054, 2998, hurler, crier ; 2970, grincer [en parlant d’un charriot].

braiz, voir berz.

brame, voir brasme.

bran, branc, brant, 262, 362, 739, etc., épée ; — de l’espée, 4236, lame de l’épée.

brasme, 1575 [ms. brenie], brames, 1947, brame 3595, breme, 2007, pierre précieuse ; comp. Roman de Troie, Gloss. prasme.

braz, voir berz.

brehan, 3962, tente, pavillon.

brame, voir brasme.

bric, 2311, cas rég. sing. bricon, 3379, fou.

bricon, voir bric.

brief, 4262, cas rég. plur. briés, 4506, lettre.

brochier, 1089, 1099, etc., piquer des éperons.

broigne, broinne, 2529, 3739, justaucorps garni de plaques de métal.

bruel, 4346, brul, 23, 26, petit bois.

brüel[et], voir brulet.

* bruieroi [ms. brueuus], 3725, lieu rempli de bruyères.

bruil[le], fém., 2350, bois.

bruir : p. pa. bruïz, 234, brûlé.

bruïre, 4043, bruyère.

bruit : en dolor et en —, 880, en douleur et en tumulte ; en .j. —-, 3932, en un coup (?).

brul, voir bruel.

brulet, 2279, petit bois ; brüel[et], 3183 [mauvaise correction, car le diminutif ne peut être que disyllabe comme brulet ; corr. plutôt petit bruel].

bruni : espée brunie, 3764, polie.

* buisnart [ms. bimart], 1013, sot, imbécile.


* çaint [ms. cain], 3417, ceinture.

car, 75, 131, etc., conf. exhortative ; devant une exclamation : — ne le sait Landris ! 2417, quel malheur que Landri ne le sache pas !

cartier : escu de —, 2466, 2476 (?) ; bliaut de — 3496 (?).

celée : a —, 641, 715, etc., en secret.

celer, 48, 599, cacher, tenir secret.

celier, 1564, 1581, 1667, 1695, 1951, cave (dans ces passages le celier sert d’écurie aux dromadaires) ; 3266, salle du rez-de-chaussée où mangent les serviteurs.

cembel, 2290, 2344, 2347, détachement destiné à attirer l’ennemi dans une embuscade.

cendal, cas rég. plur. cendaus, 603, riche étoffe de soie.

cenor, 3588 (?).

cerchier, 1710, 1723, fouiller [une maison] ; 4244, fouiller [un pays].

certes : a —, 959, 2365, 2369, certainement.

cesse : aiez —, 949, restez tranquille.

cesser, 1216, 1318, etc., faire halte.

chaienon, 4032, corde pour pendre.

chaillois (cas rég. plur.), 4028, cailloux.

chaillons, voir eschaillon.

chaïr, voir cheoir.

chaitif, 2523, 2534, etc., chetif, 992, 2754, cas suj. sing. chetis, 3683 [ms. chatif], fém. chaitive, 475, 490, etc., malheureux, misérable.

chalenge (à l’asson.), 2817, dispute, querelle.

chaloir, 3e p. sing. prés. ind. chaut, 1797, 1811, etc., importer, être utile.

chalongier, 315, 335, etc., réclamer en justice, revendiquer.

chamberier, 1539, 1647, valet de chambre.

chamberiere, 2159, femme de chambre.

champ, cas suj. sing. chans, 2540, bataille.

chanfrein, 1582, 1598, pièce de caparaçon couvrant le devant de la tête du cheval.

chans, voir champ.

chaon, 4024 [ms. haon], nuque, cou.

char : hom de —, 470, 485, etc., en chair et en os, vivant.

charée, 4128, cherée, 252, charretée.

chargier, 4439, donner.

chartrier, 2789, 3050, geôlier.

chasement, 2793, 3127, domaine, propriété.

chastier, 3015, gouverner (en parlant de Dieu) ; de diz et de folie les chastie, 3421, les réprimande au sujet de leurs paroles et de leur folie.

chataigne, 2508, capitaine, chef de guerre.

chatis, voir chaitif.

chaumois (cas rég. plur.), 376, terrain couvert de chaume.

chavage, 3559, capitation, taxe personnelle payée par les non-nobles.

cheïr, voir cheoir.

cheoir, cheïr (à l’asson.), 2305 [ms. cheor], 3930 [ms. choir], 3935, 3e p. sing. prés. ind. chiet, 284, 2947, 3806 ; 3e p. sing. pf. chaï, 800, 2617, 3771, 3e p. plur. pf. chaïrent, 4051 ; p. pa. cas suj. sing. chaïz 4411 (à l’asson.), cheüz, 1023 ; cas rég. cheüt, 2577, fém. cheüe, 2828, 2860, 3461, cheüte, 2578 ; bien me seroit cheü, 1337, bien me serait advenu.

chere, 243, cherre, 230, charretée.

cherée, voir charée.

cherre, voir chere.

chetif, cas suj. sing. chetis, voir chaitif.

cheü, cheüe, cheüte, cheüz, voir cheoir.

chevauchier (v. trans.), 4346, traverser à cheval.

chief, 938, 1633, tête ; — d’un païs, 2921, capitale ; ou — de, 2863, 3816, en tête de ; ou premier —, 2823, en tête du cortège ; au — des altres, 3567, en tête des autres, au haut bout de la table ; venir a —, 2445, venir à bout ; quant vint a — de piece, 4578, quand arriva le terme.

chiere, 4107, visage.

chiet, voir cheoir.

chinel, cas rég. plur. chinex, 1986, chenal, lit d’un cours d’eau.

choisir, 209, 3445, 4218, voir, observer.

chose : douce — 439, terme d’amitié ; faire — s, 3626 [le passage doit être altéré dans le ms.].

ci (adv. de lieu), 93, 363, ici ; — iluec, 1007, ici même ; de —, 914, 2221, depuis ici ; de — que a, 150, 320, 574, etc., d’ici jusqu’à ; de — que, 1384, jusqu’à ce que ; (adv. de temps), — est, 4594, voici le moment de ; de — 203, 4410, depuis maintenant ; de — a .iiij. jours, 3343, d’ici quatre jours ; de — que a, 311, 2071, 2336, 3841, depuis ce moment jusqu’à. Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/299 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/300 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/301 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/302 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/303 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/304 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/305 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/306 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/307 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/308 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/309 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/310 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/311 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/312 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/313 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/314 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/315 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/316 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/317 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/318 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/319 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/320 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/321 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/322 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/323 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/324 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/325 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/326 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/327 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/328 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/329 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/330 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/331 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/332 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/333 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/334 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/335 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/336 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/337 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/338 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/339 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/340 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/341 Page:Anonyme - Doon de la Roche.djvu/342


  1. L’astérisque indique les formes restituées.