Le Coran (Traduction de Savary)/55

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher


Traduction de Claude-Étienne Savary.
LE CORAN,

traduit de l’arabe, accompagné de notes, précédé d’un abrégé de la vie de Mahomet, tiré des écrivains orientaux les plus estimés.

Seconde partie.
Réédition de 1821 (première édition en 1782).

Publié à Paris et Amsterdam par G. Dufour, Libraire.
◄  Chapitre LIV Sourate 55 Chapitre LVI  ►


CHAPITRE LV.
Le Miséricordieux.
donné à La Mecque, composé de 78 versets.

Au nom de Dieu clément et miséricordieux.


Le Dieu clément a enseigné le Coran.

2Il a créé l’homme ;

3Il lui a donné l’intelligence.

4Le soleil et la lune parcourent le cercle qu’il leur a tracé.

5Les plantes et les arbres l’adorent.

6Il a élevé les cieux, et posé la balance,

7Afin que vous ne trompiez point dans le poids.

8Pesez avec justice, et évitez la fraude.

9Il a formé la terre pour ses créatures.

10Elle est la mère de tous les fruits. De son sein fécond s’élance le palmier dont les fleurs sont couvertes d’une enveloppe.

11Elle produit le blé qui pousse des herbes et une tige.

12Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous [1] ?

13Il a formé l’homme de terre semblable à celle du potier.

14Il a créé les esprits de feu pur.

15Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

16Il est le souverain de l’orient.

17Il est le souverain de l’occident.

18Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

19Il a balancé les eaux de deux mers voisines ;

20Il a élevé une barrière entre elles, de peur qu’elles ne se confondissent.

21Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

22L’une et l’autre fournit des perles et du corail.

23Lequel, etc.

24Les vaisseaux qui s’élèvent sur les flots, comme des montagnes, sont son ouvrage.

25Lequel, etc.

26Tout ce qui est sur la terre passera.

27La face seule de Dieu restera permanente, la gloire et la majesté l’environnent.

28Lequel, etc.

29Tout ce qui est dans le ciel et sur la terre lui adresse des vœux. Le soin de l’univers l’occupent sans cesse [2].

30Lequel, etc.

31O vous ! hommes et génies, notre œil attentif veille sur vos démarches.

32Lequel, etc.

33Si vous pouvez franchir les limites du ciel et de la terre, fuyez ; mais notre volonté est pour vous un obstacle invincible.

34Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

35Il lancera contre vous des traits de feu sans fumée, et de la fumée sans feu. Comment pourrez-vous vous en mettre à l’abri ?

36Lequel, etc.

37Quand le ciel s’ouvrira, il sera brillant comme la rose ou comme une peau teinte en rouge.

38Lequel, etc.

39Alors on ne demandera point aux homme ni aux génies, quels crimes ils auront commis.

40Lequel, etc.

41Les scélérats seront reconnus à des signes certains ; on les saisira par les cheveux et les pieds.

42Lequel, etc.

43Voilà l’enfer que les impies traitaient de fable.

44Ils tourneront autour des flammes et de l’eau bouillante.

45Lequel, etc.

46Ceux qui craignent le jugement posséderont deux jardins.

47Lequel, etc.

48Ils seront ornés de bosquets.

49Lequel, etc.

50Dans chacun d’eux jailliront deux fontaines.

51Lequel, etc.

52Dans chacun d’eux les fruits divers croîtront en abondance.

53Lequel, etc.

54Les hôtes de ce séjour, couchés sur des lits de soie, enrichis d’or, jouiront au gré de leurs désirs de tous ces avantages.

55Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

56Là, seront de jeunes vierges au regard modeste, dont jamais homme ni génie n’a profané la beauté.

57Lequel, etc.

58Elles sont semblables à l’hyacinte et à la perle.

59Lequel, etc.

60La récompense de la vertu ne doit-elle pas être magnifique ?

61Lequel, etc.

62Près de ces lieux enchantés s’ouvriront deux autres jardins.

63Lequel, etc.

64Une verdure éternelle formera leur parure.

65Lequel, etc.

66Deux sources jaillissantes en seront l’ornement.

67Lequel, etc.

68Les dattes, les grenades, les fruits divers y seront rassemblés.

69Lequel, etc.

70Les houris d’une beauté ravissante embelliront ce séjour.

71Lequel, etc.

72Ces vierges aux beaux yeux noirs seront renfermées dans des pavillons superbes.

73Lequel, etc.

74Jamais homme ni génie n’attenta à leur pudeur.

75Lequel, etc.

76Leurs époux reposeront sur des tapis verts et des lits magnifiques.

77Lequel des bienfaits de Dieu nierez-vous ?

78Béni soit le nom de l’Éternel que la gloire et la majesté environnent !


  1. Ce verset a donné lieu au trait suivant rapporté par Elhakem. C’est Jaber qui parle : L’envoyé de Dieu nous lut le chapitre du miséricordieux. Lorsqu’il eut fini, voyant qu’aucun de nous ne prenait la parole, il nous fit ce reproche : Pourquoi gardez-vous le silence ? Les génies savent mieux répondre que vous. Toutes les fois que je leur ai lu ce verset ils se sont écriés : Seigneur, nous ne nions aucun de tes bienfaits ! Béni soit le nom du Seigneur !
  2. Dieu est occupé à donner la vie, la mort, à abaisser les uns et élever les autres, à dispenser les richesses et à les ôter, à écouter celui qui l’implore, à donner à celui qui lui demande, à gouverner l’univers, et accomplir dans le temps ses décrets éternels. Gelaleddin.