Le Koran (Traduction de Kazimirski)/Table des matières

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher

Traduction d’Albin de Kazimirski Biberstein
Librairie Charpentier, 1869 (p. TdM).
Table des matières

TABLE DES MATIÈRES.


Les chiffres romains indiquent les chapitres ; les versets sont indiqués par les chiffres arabes.


A

AARON, frère de Moïse, II, 249 ; IV, 161 ; VI, 84 ; VII, 119, 138 ; X, 76 ; XIX, 29 ; XX, 31, 73, 92 ; XXI, 49 ; XXIII, 47 ; XXV, 37 ; XXVI, 12 ; XXVIII, 34 ; XXXVII, 114.

ABABILS, oiseaux qui détruisent l’armée d’ABRAHA, CV, 3.

ABEILLE (L’), ce que Dieu lui a révélé, XVI, 70.

ABEL et CAÏN, V, 30.

ABLUTIONS (Les), V, 8, 9. Voy. Purifications.

ABOU-DJAHL, ennemi de Mahomet, XCVI, 7, note.

ABOU-LAHAB, ennemi de Mahomet, est maudit, CXI.

ABRAHA, prince éthiopien ; son expédition contre la Mecque, CV, note.

ABRAHAM, II, 120, 127-134 ; III, 30 ; IV, 57 161 ; VI, 162 ; IX, 71 ; XI, 72 ; XV, 51 ; XVI, 121 ; XXIX, 15, 23 et suiv. ; XXXVIII, 45 ; XLIII, 25 ; LIII, 38 ; LVII, 26 ; LX, 4 ; LXXXVII.
— Il est établi imam ou pontife des peuples, II, 118, 119.
— Ce qui lui arriva avec Nemrod II, 260, 262.
— Sa station à la Mecque, III, 89, 91.
— Il professe le culte unitaire ; il est muslim (musulman), III, 58, 60.
— Il est l’ami de Dieu, IV, 124.
— Il arrive à n’adorer qu’un seul Dieu, VI, 74-84.
— Il cherche à convertir son père, IX, 115 ; XIX, 42, 43.
— Il prie pour sa race, XIV, 38, 40, 41. .
— Il brise les idoles de sa famille, VI, 76, 83 ; XXI, 52, 59 ; XXXVII, 81 et suiv.
— Il combat l’idolâtrie de sa famille, XXVI, 69 et suiv.
— Il est condamné au feu, XXI, 68.
— Il bâtit la maison sainte à la Mecque, XXII, 27, 48.
— Il est prêt à immoler son fils, XXXVII, 101 et suiv.
— Il reçoit la visite des anges, XI, 72-74.

ABROGATION de versets du Koran, II, 100 ; XVI, 103.

ACTIONS des hommes (les) sont toutes inscrites chez Dieu, IX, 122.

AD ou ADITES (Les), peuplade de l’Arabie détruite par la colère de Dieu, VII, 63 ; IX, 71 ; XI, 52 ; XIV, 9 ; XXII, 43 ; XXV, 40 ; XXVI, 123-140 : XXIX, 37 ; XXXVIII, 11 ; XL, 32 ; XLI, 12, 14 ; XLVI, 20-24 ; L, 13 ; LI, 41 ; LIII, 51 ; LIV, 18 ; LXIX, 4-6 ; LXXXIX, 5.

ADAM, père du genre humain, II, 28-35 ; III, 30-52 ; V, 30 ; XVII, 63, 72 ; XIX, 59 ; XX, 114-120.
— Son péché, VII, 18.
— Il reçoit les adorations des anges, XVIII, 48.

ADOPTIFS (enfants), XXXIII, 4, 5, 37.

ADULTERE (l’) IV, 19, 30 ; XVII, 34 ; XXIV, 2-10 ; XXXIII, 30.

AFFRANCHISSEMENT des esclaves, XXIV, 33.

AHMED, LXI, 6.

AÏCHA ou AÏECHA, femme de Mahomet, calomniée, XXIV, 10, 11, note.

ALEXANDRE LE GRAND. Voy.. DHOUL-KARNEIN, XVIII, 82.

ALFORKAN, XXV, 1.

ALIMENTS défendus, VI, 146 ; XVI, 116. Voy. aussi METS, NOURRITURE.

ALLAH, XX, 7, 14.

ALLAH et ILAH, différence entre ces mots. XIX, 66, note.

ALLIANCES avec les infidèles, LX, 1-9.

AME (L’), quel sens faut-il attacher au mot AME, quand on traduit par ce mot le mot arabe nafs ? XII, 53 et note ; XCI, 7.

AMEN (Amin), I, 7, note.

AMULETTES, chapitres du Koran portés en guise d’amulettes, CXIII, note.

ANGES (Les), II, 28, 92, 156, 172, 206, 249 ; XXI, 26, 27 ; XXII, 74.
— Ils sont les messagers de Dieu et ont plusieurs paires d’ailes, XXXV, 1.
— Ils portent le trône de Dieu, LXIX, 17.
— Ils intercèdent pour les hommes, XL, 7 ; XLII, 3.
— Ils mourront aussi avant le jour du jugement dernier, XXXIX, 68, note ; XXXIX, 75.
— Ils sont quelquefois envoyés au secours des croyants, III, 120 ; VIII, 9, 12.
— Ils se prosternent devant Adam, VII, 10 ; XVIII, 48 ; XX, 115 ; XXXVIII, 71.
— Ils ne doivent pas être adorés, III, 74.
— Ils désavoueront les idolâtres, XXXIV, 40.
— Ils sont regardés par les idolâtres comme des filles de Dieu, XVI, 59 ; XVII, 42 ; XXXVII, 150 ; XLIII, 18 ; LIII, 28.
— Gardiens de l’enfer, il y en a dix-neuf, LXXIV, 30.
— Tout homme en a pour gardiens, VI, 61 ; XIII, 12.
— De la mort, VI, 61 ; VII, 35 ; VIII, 52 ; XVI, 30, XVI, 34, 35 ; XXXII, 11 ; XLVII, 29 ; L, 16.
— Du supplice. Voy. MALEK.
— Rebelles, XV, 28 ; XVII, 63.

ANGES (les deux) de Babel, II, 96.

ANSARS (les), IX, 101.

APÔTRE. Voy. PROPHÈTE, ENVOYÉ.

APOSTASIE, XVI, 108.

ARABES (les) sont une nation intermédiaire dans le génie humain, II, 137.
— Leur conduite, IX, 121.
— Ils n’avaient jamais eu d’apôtre avant Mahomet, XXVIII, 46.
— Ils ne vont pas à la guerre, IX, 82 ; XLVIII, 11 ; XLIX, 14.
— Du désert sont les plus endurcis, IX, 98-100.
— Idolâtres, XLIII, 30.

A’RAF ou le Purgatoire, VII, 44, 46.

ARAFAT (montagne), II, 194.

ARAIGNEE (l’), XXIX, 40.

ARCHE d’alliance (l’), II, 219, 250.

ASIA, femme de Pharaon, LXVI, 11.

ASILE, IX, 6.

ASTRES, l’adoration des astres est défendue, XLI, 37.

AUMÔNE (l’), II, 211, 255, 265, 266, 268, 269-275 ; III, 86, 128 ; IX, 60, 68, 99, 100 ; XXX, 38 ; LVII, 7, 10 ; LVIII, 13, 14 ; LXIII, 10 ; LXIV, 16, 17.

AVARES (les), leur supplice aux enfers, IX, 34, 35, LVII, 24.
— Dieu ne tes aime pas, IV, 40, 41.

AVARICE (l’) condamnée, XLVII, 40 ; LIX, 9,

AZAR, père d’Abraham, VI, 74, LX, 4, note.

B

BABEL (les deux anges de), II, 96.

BALANCE (la), XXI, 48 ; LVII, 25.

BAPTÊME (le vrai), II, 132.

BEDR (bataille de), III, 11, 118, 119, 120 ; VIII, 5 et suiv., 42, 43.

BEKKA Voy. MECQUE (la).

BÊTE de l’Apocalypse XXVII, 84, note.

BIENHEUREUX (les), III, 102, 103, : VII, 40, 41, 42 ; X, 26, 29 ; XI, 109 ; XV, 45 ; XVIII, 107 ; XXI, 101 ; XXII, 23 ; XXV, 26 ; XXXI, 7 ; XXXII, 15, 16 ; XXXV, 30 ; XXXVI, 38, 54 et suiv. ; XXXIX, 71, 72, 73 ; XLIV, 51 ; XLVII, 16 ; LII, 17 ; LV, 46-78 ; . LXIX, 19 ; LXXVI, 11-23 ; LXXVII, 41 ; LXXVIII, 31 : LXXXIII, 21-35 ; LXXXVIII, 8.

BOIS qui donne du feu par le frottement, XXXVI, 80 ; LVI, 71.

BRIGANDAGES, V, 37.

BUTIN, VIII, 1, 42 ; XLVIII, 18, 19 ; LIX, 7.

C

CAABA, Voy. KA’BA.

CAÏN, V, 30-34.

CALOMNIE contre les femmes vertueuses, XXIV, 23.

CAROUN. Voy. KAROUN.

CAVERNE (la) des sept dormants, XVIII, 8.

CHAMEAUX, XXII, 37.

CHAMELLE sacrée (la) des Thémoudites, VII, 71 ; XI, 67 ; XXVI, 155 et suiv. ; LIV, 27.

CHASSE (la), V, 95, 96.

CHASTETÉ (la) recommandée, XXIV, 30.

CHÉRUBINS (les), XL, 7, note.

CHO’AÏB, prophète des. Madianites, beau-père de Moïse, VII, 83 ; XI, 85-98 ; XXVI, 177 ; XXIX, 35.

CHRETIENS (les), II, 59, 107, 129 ; IX, 30, 31 ; LVII, 27.
— Ils sont moins hostiles aux musulmans que les juifs et les idolâtres, V, 85.
— Ils ont aussi falsifié les Écritures, V, 18.

CIEUX. Il y en a sept, LXVII, 3 ; LXXVIII, 12.

CIRCONCISION (la). Il n’en est pas parlé dans le Koran.

CIVILITÉ.(préceptes de), XXIV, 27-29, 57, 61-63 ; XXXI, 18 ; XXXIII, 53 ; XLIX, 2, 3 ; LVIII, 12.

COLÈRE (la), III, 129.

COMMANDEMENTS (les) de Dieu, VI, 152. Voy. MORALE (préceptes), VII, 31 ; LX, 12 ; LXXIV, 3, 4, 5.

COMMERCE (le), II, 194.

CONTINENCE (la), LXX, 29.

CRAINTE de Dieu, II, 179.

CREANCES et dettes, II, 282.

CREATION (la) du monde, XVI, 67, 68, 69 ; L, 37.
— (Variété de la), XIII, 3, 4 ; XXXV, 25.
— Des cieux et de la terre, XLI, 8-11.
— Ce que Dieu a créé pour l’homme, XVI, 4-14, 81, 82, 83.
— De l’homme, XX, 5 ; XCVI, 2. Voy. HOMME (l’).

CROYANTS (les), IX, 72 ; XXV, 64 et suiv. ; XXXII, 15-17 ; XXXIII, 21, 36 ; XLIX, 14.

D

DAVID, II, 252 ; IV, 161 ; V, 82 ; VI, 84 ; XVII, 57 ; XXI, 78 ; XXVII, 15.
— Fait des cottes de mailles, XXI, 78 ; XXXIV, 11.
— Chante les louanges de Dieu, XXXIV, 10 ; XXXVIII, 16, 17.
— Son jugement, XXXVIII, 20.

DÉBITEURS. Comment on doit les traiter, II, 280.

DÉCENCE, XXIV, 57-59 ; XXV, 72. Voy. CIVILITE.

DÉLUGE (le), LIV, 9 ; LXIX, 11. Voy. NOÉ.

DÉMONS (les) écoutent ce qui se dit dans le ciel, XV, 17 ; XXXVII, 7 ; XVIII, 48 ; XIX, 69, 86 ; LXVII, 5 ; LXXIX Voy. GENIES.

DÉPOTS (les), IV, 61 ; LXX, 32.

DESTINÉE. Tout homme a sa destinée. Voy. OISEAU.

DHOUL-KARNEÏN, XVIII, 82.

DHOUL-KEFL, prophète, XXI, 85 ; XXXVIII, 48.

DHOUL-NOUN, XXI, 87 ; Voy. JONAS.

DIEU unique, Allah, XX, 7, 14.
— Les noms qu’il a, VII, 179.
— Les plus beaux noms lui appartiennent, XVII, 110 ; XX, 7.
— Quelques-uns de ses noms, LIX, 23, 24.
— Omniscient, VI, 59 ; LVIII, et passim.
— Créateur, VI, 95, 96, 97, et passim.
— A créé tout sans éprouver la moindre fatigue, L, 37.
— Sa puissance, II, 111, 159 ; VI, 99-103 ; XVI, 43 ; XXII, 62-65 ; XXIV, 43, 44 ; XXV, 47-53 ; XXVII, 61-66 ; XXVIII, 70-74 ; XXX, 17-45 ; XXXI, 9 ; XXXV, 11-13 ; XXXVI, 33-44 ; XXXIX, 22 ; L, 6, 7 ; LI, 47-60 ; LIII, 43 et suiv. ; LIV, 50 ; LVI, 60 ; LVII, 1-6 ; LVIII, 8 ; LIX, 21 ; LXVII, ; LXXIX, 27 ; LXXXV, 12 et suiv. ; LXXXVI, 1 et suiv.
— Est la lumière, XXIV, 35.
— Tout cherche à le glorifier, XIII, 14-16 ; XVII, 46 ; XXIV, 41.
— Est parfait dans ses œuvres, LXVII, 3.
— A soin de tous, XXIX, 60 et suiv.
— A pourvu à tout, XV, 19 et suiv.
— Il distribue ses dons comme il veut, XVII, 21-32.
— Ses paroles sont innombrables, XVIII, 109.
— Ses œuvres ne sauraient être comptées, XXXI, 29.
— Est vindicatif, III, 3 ; V, 96 ; X, 99, 100 ; XIV, 48.
— N’a pas d’enfants, c’est un blasphème de le croire, II, 110 ; VI, 100, 101 ; XIX, 36, 91-93 ; XXI, 26 ; XXXVII, 149 ; XXXIX, 6 ; LXXII, 3. — Invariable dans sa manière d’agir, XLVIII, 23.
— A créé tous les êtres pour qu’ils l’adorent, LI, 56.
— Ne se laisse voir à qui que ce soit, VII, 139.
— Comment il parle à l’homme et se manifeste à lui, XLII, 50, 51.
— Égare et dirige ceux qu’il veut, XXXV, 9.
— Il égare lui-même les méchants, XIII, 30 ; LXI, 5.
— Veut que les hommes s’entre-tuent, II, 254.
— Ses arrêts, XIV, 4, 32.
— Il aurait pu créer tous les hommes professant la même religion, V, 53 ; XVI, 95.
— Souffre lui-même l’infidélité et les infidèles, VI, 35.
— Il a lui-même créé les réprouvés pour la géhenne, VII, 178.
— Fait lui-même que les grands sont les plus grands criminels, VI, 122.
— A établi lui-même l’inégalité et la servitude parmi les hommes, XLIII, 31.
— Le bien vient de lui, le mal vient de l’homme, IV, 81.
— Est l’auteur des bonnes et des mauvaises actions, XCI, 8.
— Contient les peuples les uns par les antres. II, 252 ; XXII, 41. Voy. HOMME, THÉODICÉE.

DIFFAMATION (la) condamnée, XLIX, 11.

DIRECTION que l’on doit observer dans la prière. Voy. KEBLA.

DISPUTES, controverses, XXIX, 45.

DISCIPLES (les) de Jésus-Christ ; LVII, 27.

DIVINITÉS des idolâtres, il ne la faut pas les injurier, VI, 108.
— Elles désavoueront elles-mêmes les idolâtres, XXV, 18, 20. Voy. IDOLES, IDOLÂTRIE.

DIVORCE, IV, 24 ; XXXIII, 48 ; LVIII, 4 ; LXV, 1, 2, 6, Voy. RÉPUDlATION.

DJALOUT ou Goliath, II, 250-252.

DJIBT, nom d’une idole, IV, 54.

DJESSASA, Voy. la bête de l’Apocalypse, XXVII, 84.

E

EBLIS ou Satan, II, 34 ; VII, 10 ; XV, 31-33 ; XVII, 63, 65 ; XVIII, 48 ; XX, 115 ; XXVI, 95 ; XXXIV, 19 ; XXXVIII, 74.

ECRITURES (les Saintes) falsifiées par les juifs et les chrétiens, II, 39, 73.
— Les hommes aux Écritures, gens des Écritures sont les chrétiens et les juifs, XXIX, 45 ; ils ne sont pas tous également méchants, III, 109, 110.

EDEN, IX, 73 ; XLII, 23 ; XVIII, 30 ; XXXV, 30 ; LXI, 12. Voy. aussi PARADIS.

EDRIS (prophète), XIX, 57 ; XXI, 85.

EGYPTE. Voy. PHARAON, MOÏSE, MAGICIENS.
— (Palais de l’), VII, 130.

ELEPHANT (l’), CV.

ELIE ( Prophète ), VI, 85 ; XXXVII, 149.

ELISÉE (Prophète), VI, 86, XXXVIII, 48.

ENDURCISSEMENT des idolâtres, XXXVI, 6 et suiv.

ENFANTS ( les), XXXI, 13.
— Mahomet défend de les tuer, XVII, 33.
— de Dieu, XLIII, 14.

ENFER (l’) et ses supplices, IV, 59 ; VII, 36 ; XI, 120 ; XIV, 19, 50 ; XXXVII, 53-60 ; XXXVIII, 57 ; XXXIX, 48 ; XLI, 24 ; XLVII, 17 ; LXVII, 8 ; LXXIV, 26, 38.
— Est destiné aussi bien pour les hommes que pour les génies, VII, 35 ; XI, 120.
— Dieu lui demande s’il est plein ? L, 29.
— Dieu peut en retirer les réprouvés, VI, 128.
— Les peines de l’Enfer, comme les délices du Paradis, peuvent ne pas être éternels, XI, 109, 111.

ENNEMIS. Comment il faut agir à leur égard, XLI, 34.

ENOCH. Voy. EDRIS.

ENVOYÉ, Apôtre. Voy. PROPHÈTE

EPOUSES et mères, XXXIII, 4.

ESDRAS, IX, 30. Voy. OZAÏR.

ESCLAVES. Voy. AFFRANCHISSEMENT, XXIV, 32, 33.

ESPRIT (l’) est créé par Dieu, XVII, 87.
— De Dieu jeté dans la Vierge Marie, IV, 169.
— De la Sainteté ou le Saint-Esprit, II, 81. Ce que c’est selon le Koran, II, 254 ; XVI, 104.

ETOILES filantes. Ce que c’est ? XV, 16, 17 ; XXXVII, 10 note ; LXVII, 5 ; LXXII, 8.

EVANGILE (l’), III, 2, 43, 58 ; V, 50, 70, 110 ; VII, 156 ; IX, 112 ; XLVIII, 29 ; LVII, 27.

F

FAIBLES (les) seront pardonnés, IV, 99, 100.

FATALISME, III, 139 ; VIII, 17 ; XIII, 30 ; XIV, 4 ; XLII, 6. Voy. PRÉDESTINATION, et chap. XVIII.

FATIHA ou le premier chapitre du Koran, I, note.

FAUSSE imputation, IV, 112, 113.

FEMMES (les), IV, 1 et suiv. ; XXIV, 2, 6, 10, 26, 31, 59 ; LXV, 1-6 ; LXVI, 1-5.
— (Les) sont créées pour les hommes, XXX, 20.
— (Préceptes relatifs aux ), II, 226, 242.
— Sont inférieures aux hommes, II, 228 ; IV, 38. Des êtres imparfaits, XLIII, 17.
— Devant qui elles peuvent se découvrir, XXXIII, 55.
— Inconvénients auxquels elles sont sujette, II, 222.
— Leurs ruses sont grandes, XII, 28.
— Celles de la cour d’Égypte, XII, 31.
— Comment on doit les traiter, IV, 23.
— Celles qu’on n’aime pas, IV, 23.
— Elles peuvent être battues, IV, 38.
— Coupables d’adultère, IV, 19.
— Croyantes et infidèles, LX, 10.
— Celles que le Prophète peut épouser, XXXIII, 49-51.
— Du Prophète, XXXIII, 59. Leurs exigences, XXXIII, 28, 29, 32.
— Infidèles ou incrédules, LXVI, 11, 12. .
— Modèles de vertus, LXVI, 11, 12.

FEU obtenu par le frottement, XXXVI, 80 ; LVI, 70, 71.

FILLE. La naissance d’une fille regardée comme un malheur, XII, 59-64 ; XLIII, 16.
— On les enterrait vivantes, LXXXI, 8.

FIDELITÉ aux traités, IX, 6.

FOI et bonnes œuvres, XVI, 99 ; LXII, 4.

FORNICATION, IV, 19.

FORTS (les) et les faibles au jour du jugement, XXXIV, 30-36.

FOSSÉ (les maîtres du), LXXXV, 4.

FOURMI (la), XXVII, 17.

FRAUDEURS qui trompent sur les poids et mesures, LXXXIII, 1-3,

FUMÉE (la),

XLIV, 9.
G

GABRIEL (l’ange), XVI, 104 ; LXVI, 4 ; LXXXI, 22.
— Il est l’ennemi des juifs, II, 91, 92.
— Il est le porteur de la révélation, LIII, 5, 6

GAGES, nantissements, II, 283.

GÉHENNE (la), l’enfer, III, 10 ; IX, 35 ; XIII, 18 ; XV, 43 ; XVIII, 100 ; XXXV, 33 ; XXXIX, 71 ; XL, 52, 76 ; XLV, 9 ; LV, 43 ; LXVII, 8 ; LXXVIII, 21 ; LXXXIX, 24.
— Elle a sept portes, XV, 43, 44.
— (Gardiens de la), XL, 52, 53. Voy. ENFER.

GÉNÉROSITÉ (la) recommandée, II, 271.

GENIES (les), II, 100, 128 ; XXXVII, 158 ; XLI, 24, 29.
— Ils sont créés de feu, XV, 27 ; LV, 14.
— Il y en a de bons et de mauvais, XI, 120.
— Sont aux ordres de Salomon, XXVII, 39 ; XXXVIII, 36.
— Écoutent le Koran et l’admirent, XLVI, 28.
— Écoutent ce qui se passe au ciel, XXVI, 212. Voy. DEMONS.

GENRE humain (le) a apprit avant la création à obéir à Dieu, VII, 171. Voy. HOMME (l’), HOMMES (les).

GOG et MAGOG. Voy. YADJOUDJ et MADJOUDJ.

GOLIATH. Voy. DJALOUT.

GRECS (les). XXX, 1.

GUERRE (la), IV, 103 ; VIII, 47, 59, 60 ; IX, 123 ; XLVII, 4, 5, 37 ; XLVIII, 16, 17 ; LX, 6.
— Ceux qui en sont exemptés, IX, 82-92 ; XLVIII, 17.
— Entre deux peuples musulmans, XLIX, 9.

GUERRE sainte (la), II, 186, 187, 212-215 ; IV, 76 ; IX, 36, 38, 40-52 ; XLVII, 5, 37, 39, 40 ; XLVIII, 25.

H

HABIL (Abel), V, 30.

HAMAN, ministre de Pharaon, selon le Koran, XXVIII, 5 ; XXIX, 38 ; XL, 25, 38.

HAROUT et MAROUT, anges de Babel, II, 96.

HEDJB, pays, XV, 80.

HEURE (l’), ou jour du jugement dernier, XVIII, 20 ; XXIV, 3 ; XLIII, 66. Voy. JUGEMENT DERNIER, IV, 94.

HOMICIDE (l’), IV, 94.

HOMME (l’), sa création, II, 28 ; VI, 98 ; XXII, 5 ; XXIII, 13, 14 ; XXXII, 6 et suiv. ; XXXVI, 77, 78 ; XL, 69 ; LXXX, 18 ; LXXXVI, 5.
— Sa nature, XXI, 38 ; LXX, 19.
— Il a été créé faible, IV, 32,
— Créé d’argile, XV, 26.
— Est inconstant, XXII, 11.
— Est ingrat, XVII, 69, 85 ; XXIX, 65 ; XXX, 35 ; LVI, 61 et suiv. ; LXXX, 17.
— Est prompt de sa nature, XVII, 12.

HOMMES (les) sont tous issus d’un seul individu, IV, 1.
— Se chargent du dépôt de la foi, XXXIII, 72
— N’adoraient d’abord qu’un seul Dieu, X, 20.
— Ne formaient qu’un seul peuple, II, 209.

HONEÏN (bataille de) IX, 25.

HOTAMA, partie de l’enfer, CIV, 4, 5.

HOUD, prophète, VII, 63 ; XI, 52 ; XXVI, 139.

HUPPE (la), XXVII, 21.

HYPOCRITES (les), II, 9-19 ; IV, 137-142 ; V, 57 ; IX, 65-74 ; LIX, 11 ; LXIII, 1 et suiv.
— Leur conduite à Médine, XXXIII, 9-15.
— Comment il faut les traiter, XXXIII, 47.
— Leur sort dans l’autre monde, LVII, 13

I

IDOLÂTRES (les), ceux qui associent d’autres divinités à Dieu, II, 107, 112 ; XIX, 66 ; XXV, 2, 13, 15 ; XXVIII, 62-74 ; LII, 34-49.
— Ils sont immondes, IX, 28.
— Certains usages des idolâtres condamnés, VI, 137, 138, 139.
— On n’implorera pas Dieu en leur faveur, IX, 114, 115.
— Il faut les combattre tous, IX, 36.

IDOLATRIE (l’), II, 187, 214, 220 ; VII, 193, 194 ; X, 19.
— Ne sera jamais pardonnée, IV, 51, 116.

IDOLES adorées par les Arabes, IV, 54.

IFRIT, génie, XXVII, 39.

ILLIOUN, LXXXIII, 18, 19.

IMAM, chef spirituel, guide, modèle, prototype, II, 118 ; XI, 20 ; XXV, 74 ; XLVI, 11 ; IX, 12.

IMMUNITÉ, IX, 1.

IMRAN, III, 30, 31 ; LXVI, 12.

INCREDULES (les), LXXIII, 11-13 et pasim. Voy. INFIDELES.

INEGALITE parmi les hommes, XLIII, 31.

INFIDELES (les), II, 165 ; VI, 19 ; LXXIV, 40, et pasim. Voy. IDOLATRES.
— Ils nient la vie future, VI, 29 ; XIX, 67.
— Leur sort, III, 8, 112.
— Leur endurcissement, VI, 109-111 ; XIII, 30.
— Leurs sentiments à l’égard des croyants, III, 114, 115.
— Ils n’ont que des opinions, LIII, 29.
— Comment il faut agir à leur égard, III, 187 ; VIII, 40 ; IX, 5, 6 ; XLVII, 4.
— Ceux qui meurent infidèles, III, 85.
— Ceux qui méritent ce nom, V, 77.
— Ils n’ont qu’à se pendre, XXII, 15.

INGRATITUDE de l’homme, XLI, 49-51.

INTERCALATION, IX, 36, 37.

INTERROGATOIRE des morts dans le tombeau, VII, 35.

IREM, ville des Adites, LXXXIX, 6.

ISAAC (Ishak), II, 127, 130, 134 ; VI, 84 ; XI, 74 ; XIX, 50 ; XXI, 72 ; XXXVII, 112.

ISLAM OU ISLAMISME (l’), ce que c’est, II, 122, 127, 134 ; III, 78 ; XII, 78 ; XLIX, 14.
— La foi (Iman) et l’islam sont deux, XLIX, 14.

ISMAEL, II, 119, 121, 123, 127 ; VI, 86 ; XIX, 55 ; XXXVII, 107, note ; XXXVIII, 48.

ISRAËL. XIX, 59.
— Les douze tribus d’Israël, II, 130.

ISRAELITES, II, 38-85, 86, 87, 244 ; V, 74, 82 ; XVII, 102 et suiv. ; XX, 81, 82 ; XXXII, 23 ; XLIV, 29 ; XLV, 15.
— Ils ont été élevés au-dessus du reste des hommes, II, 116.
— Comment Dieu les punit, XVII, 4-7.
— Demandent un roi, II, 247-253.
— Passent la mer Rouge, XXVI, 63.
— Leurs chefs, V, 15.
— Leur endurcissement, V, 16, 24-27.
— Ne veulent pas combattre contre leurs ennemis, V, 24-27.
— Leur conduite envers Moïse, VII, 170
— En Égypte, XXVIII, 2, 3.
— Voy. JUIFS.

IVRESSE (l’), IV, 46.

J

JACOB, II, 126, 127, 130, 134 ; III, 87 ; VI, 84 ; XI, 74 ; XII, 6, 11, 18, 63, 66, 73, 83, 94-100 ; XIX, 50 ; XXXVIII, 45.

JARDIN (le) ou le PARADIS ; ces mots, voy. PARADIS, sont employés indistinctement l’un pour l’autre.

JEAN (St), VI, 85. Voy. YAHIA.

JESUS, fils de Marie, II, 81, 254 ; V, 50 ; VI, 85 ; XXIII, 52 ; LVII, 27 ; LXI, 6, 14.
— Son histoire, III, 40-52.
— Il n’est pas Dieu, III, 73.
— Il n’a pas été mis à mort, IV, 156.
— Il n’est qu’un serviteur de Dieu, V, 109, 110, 116 et suiv. ; XLIII, 50, 63.
— Sa naissance, XIX, 23, 24.
— Sa profession de foi, XIX, 31. Voy. MESSIE.

JEUNE (le), II, 179-183.

JEUX de hasard, II, 216 ; V, 92, 93.

JOB (Aïioub), VI, 84 ; XXI, 83 ; XXXVIII, 40.

JONAS (Jounis), VI, 86 ; X, 98 ; XXXVII, 139 ; LXVIII, 48.

JOSEPH, VI, 84 ; XII, 1-111 ; XL, 36.

JOSUÉ, XVIII, 59.

JUGEMENT, IV, 63 ; VI, 153.
— On le prononce d après les livres sacrés de chaque peuple, V, 49-52.
— Dernier. Signes qui le précéderont, et ce qui s’y passera, XXII, 2 ; XXIII, 103-105 ; XXVIII, 84-90 ; XXXIV, 20 ; XXXVII, 19 et suiv. ; XXXIX, 67-69 ; XLIV, 9-10 ; L, 19 ; LIV, 6 ; LV, 41 et suiv. ; LXVIII, 42 ; LXIX, 14 et suiv. ; LXX, 8 ; LXXI, 8 et suiv. ; LXXVII, 7 et suiv. ; LXXX, 33 ; LXXXI, 1-14 ; LXXXII, 1 ; LXXXIV, 1-6 ; LXXXVIII, XCIX, C, 2 ; CI, 3.

JUIFS (les) ou Israélites contemporains de Mahomet, II, 59- 70- 88 ; III, 61 ; IX, 30 ; LVIII, 15.
— Châtiments qui leur sont réservés, IV, 50 ; V, 69.
— Leur conduite, III, 184, 185.
— Leurs questions insidieuses, III, 171-179
— Ils falsifient les Écritures, II, 98 ; IV, 48.
— Leur égoïsme, IV, 56.
— Ils sont plus attachés à la vie que tous les autres hommes, II, 90.
— Se haïssent mutuellement, V, 69.
— Sont très-hostiles aux musulmans, V, 85.
— Loi du talion chez eux, V, 48, 49, 69.
— Ils ont calomnié la Vierge Marie, IV, 155.
— Leur conduite, VII, 168.
— Se disent alliés et amis de Dieu, LXII, 6.
— Comment Mahomet doit prononcer entre eux, V, 45, 46, 47.
— Et chrétien, II, 107, 129.

K

KABA ou maison sainte de la Mecque, sa construction, II, 119-121.

KABIL ou Caïn, V, 30.

KADR (nuit d’Al-), XLIV, 2, 3 ; XCVII, 1-5.

KAROUN, XXVIII, 76 ; XXIX, 38 ; XL, 25.

KAUTHER, fleuve du Paradis, CVIII, 1.

KEBLA on direction dans laquelle il fout faire la prière, II, 109, 136.
— Définitivement établie, II, 138-145.

KHEDR, XVIII, 62 et suiv., note.

KORAN (le), VI, 92 ; XI, 16 ; XVI, 47-49 ; XIX, 97 ; XX, 112, 113 ; XXV, 32, 34 ; XVII, 78 ; XXVIII, 48, 84 ; XXIX, 46-50 ; XXXVI, 69 ; XLV, 19 ; LXIX, 50 ; LXXXI, 19, 27 ; LXXXIV, 21 ; LXXXVI, 13 ; LXXXVII, 6.
— Il est réellement une œuvre divine, IV, 84 ; XLVI, 2-7 ; LIII, 4.
— Il est conservé avec soin au ciel, XIII, 39 ; LXXXV, 21.
— N’est pas l’œuvre des démons, XXVI, 210.
— Il est révélé par portions, XVII, 107.
— Personne ne saurait produire rien de pareil, II, 21, 29 ; X, 39 ; LII, 33, 34.
— C’est la plus belle parole qu’il y eut, XXXIX, 24, 28, 29.
— Admiré par les génies, XLVI, 28.
— Ce que les infidèles en disent, XXV, 5, 6.
— Il n’est qu’une confirmation des Écritures, X, 38.
— Certains versets y sont abrogés, II, 100 ; XVI, 103.

KOREÏCHITES (les), CVI, 1.

L

LETTRES qui se trouvent en tête d’un grand nombre de chapitres et dont la signification est inconnue, II, III, VII, X, XI, XII, XIII, XIV, XV, XVIII, XIX, XXVI, XXVII, XXIX, XXX, XXXI, XXXII, XXXVI, XXXVIII, XL, XLI, XLII, XLIII, XLIV, XLV, XLVI, L, LXVIII.

LIBRE arbitre, XXXIII, 72. Voy. FATALISME, PRÉDESTINATION DIEU, THÉODICÉE.

LIVRE évident, III, 139 ; X, 72 ; XI, 8 ; XXXIV, 3.
— Dans lequel sont inscrites les actions de chacun, XVII, 73 ; XVIII, 47 ; LXXXIII, 9-19 LXXXIV, 7-10.

LIVRES sacrés, XIII, 38,. Voy. ÉCRITURES.

LOKMAN, XXXI, 11, 12.

LOTH prophète, VI, 86 ; VII, 78 ; XI, 73, 79-84 ; XV, 58, 59 ; XXI, 71-74 ; XXII, 43 ; XXVI, 160 et suiv. ; XXVII, 55 ; XXXVII, 133 ; XXXVIII, 13 ; L, 13 ; LIV, 33.

LOTUS de la limite, LIII, 14.

M

MADIAN, Madianites, VII, 63 ; IX, 71 ; XI, 85-98 ; XV, 78 ; XXII, 43 ; XXVI, 176 ; XXVIII, 24 ; XXIX, 35 ; XXXVIII, 12 ; L, 13.

MAGES ( les), xxii, 17.

MAGICIENS d’Égypte, X, 78-81 ; XX, 60-75 ; XXVI, 37.

MAHOMET ou Mohammed, XXXII, 2 ; XLVIII, 29.
— Prophète illettré. VII, 156, 158 ; LXII, 2
— Il est prédit par les Écritures, VII, 156 ; XLVI, 9 ; LXI, 6.
— est le sceau dés Prophètes, XXXIII, 40.
— Il reçoit la révélation par l’intermédiaire de l’ange Gabriel, LIII, 9-11.
— Il a vu distinctement l’ange Gabriel, LXXXI, 22.
— Commence son apostolat n’étant plus jeune, X, 17.
— Est l’objet de la médisance et des railleries, IX, 61 ; XVI, 105 ; XXI, 27 ; XXV, 5.
— Il n’est ni un poète, ni un démoniaque, ni un devin, VII, 183-188 ; XXI, 3, 5 ; LXVIII, 2, LXIX, 40, 42 ; LXXXI, 22.
— Il n’a aucune connaissance de l’avenir, VI, 50.
— Il est sujet aux hallucination, XVI, 100.
— Il est réprimandé, LXXX, 1-11.
— Sa dévotion, LXXIII, 20.
— Révélations personnelles à lui, XXIV, note ; XXXIII, 37 ; XLVI, 1, note.
— Quelques événements de son apostolat, XLVIII, 24-27. Voy. BEDR, HONEÏN, TABOUK, AÏCHA.
— Son voyage nocturne, XVII, 1.
— Égards qu’on lui doit, XXIV, 63 ; XLIX, 2-7 ; LVIII, 9-13.

MAHOMETANS douteux, IX, 43-58.

MALEK, ange qui préside aux supplices, XLIII, 77.

MANNE (la) et les CAILLES, II, 54 ; VII, 160 ;

MARIAGE (le), XXXIII, 50.
— Mixtes, licites et illicites, II, 220 ; V, 7 ; IV, 26-30.
— Des pauvres, XXIV, 33.

MARIE ou MARIAM, mère de Jésus, III, 31, 37-42 ; IV, 169 ; V, 79 ; XIX, 16 ; XXI, 91 ; LXVI, 12.
— Calomniée par les Juifs, IV, 155.

MAROUT, ange, II, 96.

MECQUE ou BEKKA, III, 90 ; XLVII, 14 ; XLVIII, 24

MECQUOIS (les) et les MÉDINOIS, XLIII, 30.

MÉDINE, XXXIII, 13.

MÉDISANCE (la), condamnée, XLIX, 11.

MERS (les deux), XXV, 55 ; XXVII, 62 ; LV, 19 ; LXXXII, 3.
— Voyages sur mer, XVII, 68-70.

MERWA, II, 153.

MESSAGERS de Dieu, hommes ou anges, XXII, 74.

MESSIE (le), IV, 156, 170 ; V, 77-79.
— Dieu pourrait l’anéantir s’il le voulait, V, 20.

METS défendus. Voy. NOURRITURE, ALIMENTS.

MEURTRE, IV, 95 ; . V, 35-37.

MICHEL, (l’Ange), II, 92.

MINA, II, 199.

MISÉRICORDE de Dieu, i1 ne faut pas en désespérer, XXXIX, 54.

MISÉRICORDIEUX (le), XIII, 20, ; XXV, 61.

MOHADJERS (les), IX, 101 ; LIX, 8.

MOIS sacré, II, 214 ; IX, 5, 36.

MOIS de l’année, IX, 36.

MOÏSE ou MOUÇA, II, 43-58, 81, 86, 219 ; IV, 152 ; V, 23 ; VI, 84, 91, 155 ; X, 76 et suiv. ; XI, 99 ; XIX, 5 ; XVII, 108 ; XXI, 49 ; XXII, 43 ; XXIII, 47 : XXV, 37 ; XXIX, 38 ; XXXII, 23 ; XXXIII, 69 ; XXXVII, 114 ; XL, 24 ; XLI, 45 ; XLIV, 16 ; LI, 38 ; LIII, 37 ; LXI, 5 ; LXXII, 15 ; LXXXVII, 19.
— Tire l’eau du rocher, VII, 160.
— Son entrevue avec Dieu, VII, 101, 138 ; XX, 8, 9 ; XXVII, 7-10.
— Paraît devant Pharaon, XX, 60-75 ; XXVI, 9 ; XXVII, 12 ; XXVIII, 36 et suiv..
— Son histoire, XX, 36 et suiv. — Son éducation et ses aventures, XXVIII, 2-30.
— Il se rend jusqu’au confluent de deux mers, XVIII, 59.
— Son entrevue avec un personnage mystérieux, XVIII, 62 et suiv.
— Courroucé contre Aaron, XX, 95. Voy. ISRAÉLITES, VEAU D’OR.
— Il est prophète et envoyé, XIX, 52.

MONASTIQUE (vie), LVII, 27.

MONOTHÉISME Voy. ISLAM.

MONTAGNES. Ce qu’elles deviendront au jour du jugement, XX, 105. Voy. JUGEMENT DERNIER.

MOQUERIES condamnées, XLIX, 11.

MORALE (préceptes de), II, 77, 147-150, 263-267 ; XXIII, 98 ; XXXII, 13, 14 ; XLI, 34 ; XLII, 37 ; XLVI, 14-16 ; XLIX, 10-13 ; LVIII, 10.

MORT (la) atteindra l’homme partout, IV, 80.
— (l’âme à l’article de la), L, 18, 19.

MOUTEFIKAT. Voy. PENTAPOLE.

MUSULMANS (les), éloge de ce peuple, III, 106 ; XLVIII, 9.

N

NOÉ (prophète), III, 30 ; IV, 161 ; VI, 84 ; VII, 57 ; IX, 71 ; X, 12 ; XI, 27 ; XIV, 9 ; XVII, 3, 18 ; XXI, 76 ; XXII, 43 ; XXIII, 23-31 ; XXV, 39 ; XXVI, 105 ; XXIX, 13 ; XXXVII, 73 ; XXXVIII, 11 ; L, 12 ; LI, 46 ; LIII, 53 ; LIV, 9 ; LVII, 26 ; LXXI, 1-29.

NOURRICE, II, 233.

NOURRITURE, aliments permis et défendus, II, 168 ; V, 1, 4 ; VI, 118.

NOUVELLES. Il est défendu de répandre des fausses nouvelles, IV, 85.

O

OFFRANDES, V, 2.

OISEAU. Tout homme a son oiseau attaché à son cou, c’est-à-dire, tout homme a sa destinée, VII, 128 ; XVII, 14 ; XXVII, 48 ; XXXVI, 18.

OISEAUX ABABILS, CV, 3.

OMBRE (l’), XXV, 47.

ORNEMENTS, parure, VII, 29, 30.

ORGUEIL, XVII, 39.

ORPHELINS, II, 218 ; IV, 2-6, {{Réf Kazimirski|79|4|texte=126} ; VI, 153 ; XVII, 36.

OZAÏR ou ESDRAS, IX, 30.

P

PARABOLES, comparaisons, similitudes que l’on rencontre dans le Koran, II, 16, 18, 24, 166, 169, 263, 266-268 ; III, 113 ; VII, 38, 56 ; X, 25 ; XI, 26 ; XIII, 18 ; XIV, 21, 29 ; XVI, 77, 78, 94 ; XVIII (celle de deux jardins), 32-42 ; XXII, 72 ; XXIV (celle de la lumière de Dieu), 35, 39 ; XXX, 27 ; XXXIX, 30 ; XLI (celle de la résurrection), 39 ; XLV, 22 ; LVI 63 ; LVII, 19 ; LIX, 21 ; LXIII, 4 ; LXVII, 22 ; LXVIII, 17-32.

PARACLET LXI, 6, note ;

PARADIS terrestre, II, 33.

PARADIS (Firdous) ou JARDIN (Djennet), séjour des bienheureux et ses délices, II, 23 : III, 13 ; IV, 60 ; X, 9 ; XIII, 22-34 ; XIX, 61-63 ; XXV, 30 ; XXXVI, 54 et suiv. ; XXXVII, 38 et suiv. ; XXXVIII, 50 ; XXXIX, 21 ; XLI, 33 ; XLIII, 70 ; XLVII, 16 ; LV, 46-78 ; LVI, 14-39 ; LVII, 21 ; LXXVI, 11-23.

PARENTS (les), père et mère : devoirs envers eux, XVII, 24, 25 ; XXIX, 7 ; XXXI, 13 ; XLVI, 14-16.

PAUVRES (les), II, 274 ; XVII, 28 ; XXIV, 32.

PECHE (la), V, 97.

PECHES capitaux et véniels, LIII, 33.

PÈLERINAGE à la Mecque, II, 153, 154, 192, 193 ; III, 91 ; V, 2, 95, 96 ; XXII, 25.

PENTAPOLE (la) ou les VILLES RENVERSÉES (el-Moutefikat), IX, 71 ; LIII, 54 ; LXII, 9.

PENTATEUQUE (le), III, 2, 43, 58, 87 ; V, 47, 48, 70, 72, 110 ; VII, 156 ; IX, 112 ; XXVIII, 43, 48 ; XLVIII, 29 ; LXI, 6 ; LXII, 5.

PHARAON, II, 46 ; III, 9 ; VIII, 54 ; X, 76-90 ; XI, 99 ; XIV, 6 ; XVII, 103 ; XX, 25 ; XXVI, 9 ; XXVII, 12 ; XXVIII, 2 ; XXIX, 38 ; XXXVIII, 12 ; XL, 25-48 ; XLIII, 45-55 ; XLIV, 16 ; L, 13. LI, 36 ; LIV, 41 ; LXIX, 9 ; LXXIII, 15 ; LXXIX, 17 ; LXXXV, 18.
— Il veut escalader le ciel, XL, 38.
— Épithète qui lui est donnée dans le Koran, XXXVIII, 11 ; LXXXIX, 9.
— Dans sa famille il y avait un croyant, XL, 39.

PIÉTÉ, crainte de Dieu, en quoi elle consiste, II, 172.
— recommandée, XXX, 29.

PLUIE (la), XXX, 47.

POÈTES (les) ; qui les inspire, XXVI, 224 et note.

PRÉDESTINATION, passages qui autorisent à y croire, III, 148 ; VI, 35 ; XVI, 38, 39 ; XXXII, 13 ; XXXIII, 38 ; XXXIV, 19 ; XXXV, 9 ; XXXVI, 6 et suiv. ; LIII, 33 et suiv. ; LVII, 22.

PRÊTRES de Dieu, LVII, 11.

PRIÈRE (la), II, 109, 136-140, 239 ; IV, 46 ; V, 8 ; VII, 204 ; XI, 116 ; XVII, 80, 81, 100 ; XXIX, 44 ; L, 39.
— A la guerre, IV, 102-104.
— Versets qui peuvent servir de prière, II, 286 ; III, 191, 192 ; XII, fin.

PRISONNIERS de guerre, VIII, 68-72.

PROCHES, parents, devoirs envers eux, XVII, 28.

PRODIGUES (les), XVII, 29-31.

PROPHÈTE (le) Mahomet. Voy. MAHOMET.
— Ses prérogatives et devoirs des croyants envers lui, XXIV, 63 ; XXXIII, 49-52 et suiv. : XLVIII, 8, 9, 10.

PROPHÈTES et ENVOYÉS ou APÔTRES, distinction à établir entre ces mots, XIX, 42, note.
— Ce qu’ils sont, XXI, 7, 8.
— Tous ils ont reçu la révélation d’un Dieu unique, XXI, 26.
— Il y en a de différents degrés, II, 254 ; XVII, 57.
— Les croyants ne doivent pas mettre de différence entre eux, II, 285.
— On ne doit pas les adorer, III, 74.
— (Les anciens), XXXIII, 39.
— (Les faux), VI, 93.

PSAUMES (les). XVII, 57 ; XXI, 105.

PURGATOIRE (le), VII, 44.

PURIFICATIONS, ablutions, II, 269 ; IV, 46 ; V, 9.

PUTIPHAR XII, 21, note.

R

RAKIM (al), XVIII, 8.

RAMADHAN (le), II, 181.

RASS (el), XXV, 40 ; L, 12.

RÉCOMPENSES (les) des justes l’emportent sur les châtiments des réprouvés, VI, 161 ; X, 38.
— Des justes, LVII, 12. Voy. BIENHEUREUX (les), PARADIS (le).

RELIGION unitaire (la) date d’Abraham, II, 124-134 ; XLII, 11. Voy. MONOTHEISME, ISLAM.

RELIGION (la), ne connaît pas la contrainte, II, 257.

REPENTIR (le), IV, 21, 22.

REPRÉSAILLES. Voy. TALION.

REPROUVES (les), III, 80-83, 109 ; VI, 69, VII, 43-48 ; XI, 109 ; XVIII, 28, 100 ; XXI, 45 et suiv. ; XXII, 30 et suiv. ; XXV, 26 ; XXXI, 5, 6 ; XXXIX, 18, 61 ; XLIV, 43-48 ; LIV, 43 et suiv. ; LVI, 40-57 ; LIX, 19, 20 ; LXIX, 25 ; LXXVII, 7-40 LXXXVIII, 1-7 ; LXXXIX, 22 et suiv. ; CVIII, 8 et suiv. ; CIV, 4.

RÉPUDIATION (la), II, 226-233 ; IV, 24. Voy. DIVORCE.

RÉSURRECTION des morts (la), inculquée dans le Koran, II, 261-263 ; III, 102 ; VII, 55 ; XIII, 5 ; XIV, 40 ; XVII, 52 ; XVII, 100, 101 ; XIX, 69 ; XXII, 5 ; XXIII, 37, 82 ; XXVII, 67, 84 ; XXX, 49 ; XXXII, 5 ; XXXIV, 7, 8 ; XXXV, 10 ; XXXVI, 80, suiv. ; XXXVII, 16 ; XLIII, 10 ; XLV, 23-27 ; L, 2, 11, 14 ; LVI, 52 ; LXIV, 7 ; LXXV, 3, 4 ; LXXV, 37-40 ; XCIX, 2.

RÉVÉLATION (la), VI, 91.

ROMAINS, voy. Grecs.

S

SABA, pays, XXVII, 22-24.
— La reine de ce pays, XXXIV, 14.

SABEENS, II, 59 ; 73 ; XXII, 17.

SABBAT (violation du), II, 61 ; VII, 163.

SACRIFICES, offrandes, XXII, 34-38 ; Voyez OFFRANDES.

SAFA, II, 153.

SAKAR, enfer, LXXIV, 26, 27.

SALEH, prophète, VII, 71 ; XI, 64 ; XXVI, 142 suiv. ; XXVII, 46 ; LIV, 27.

SALOMON, II, 60 ; VI, 84.
— Son jugement, sa sagesse, et sa puissance, XXI, 78-82.
— Commande aux génies et aux vents, XXI, 61 ; XXVII, 17-28 ; XXXIV, 11, 13 ; XXXVIII, 29, 38.

SALUT, salutations, civilité, IV, 88.

SAMARITAIN (le), (el Sameri) fait le veau d’or pour les Israélites, XX, 87, 96.

SATAN, XVI, 100 ; XVII, 29, 55-68 ; XVIII, 48 ; XIX, 69-86 ; XXIV, 21 ; XXV, 31 ; XXXV, 6 ; XXXVI, 60, suiv. ; XLVII, 27 ; LVIII, 11, 20 ; LIX, 16.
— Sa haine implacable envers l’homme, IV, 118 ; VII, 10-17.
— Il séduit Adam, XX, 118.
— Il comparaîtra aveugle au jour du jugement, XX, 124 ; voy. Eblis.
— Sur qui il a le pouvoir, XVI, 100.

SAUL, voy. TALOUT ou THALOUT.

SELSEBIL, source dans le paradis, LXXVI, 18.

SEPT dormants (les), VIII, 8, 9, 12 13, 21, 24.

SERMENTS, V, 91 ; LXVIII, 17, 18.

SlDJDJIN, LXXXIII, 7.

SlDJILL, XXI, 104.

S’IL plaît à Dieu, XVIII, 23 ; LXVIII, 17, 18, note.

SINAÏ, mont, II, 87 ; IV, 153 ; XX, 82 ; XXVIII, 44-46 ; LII, 1.

SOBRIQUETS, il est défendu d’en donner, XLIX, 12.

SORTILÈGES, défendus, V, 92.

STATUES et autres représentations d’êtres vivants, V, 92.

SUCCESSIONS, IV, 8, 9, 12-16, 175.

SUICIDE (le) défendu, IV, 33, note.

SUPERSTITIONS, II, 185.

SUPPOSITIONS (certaines) sont un péché, XLIX, 12.

T

TABOUK (expédition de), IX, 80, 82.

TABLE toute dressée descendue du ciel, V, 113.

TALION (loi du) II, 173 ; V, 48, 49 ; XXII, 59.

TASNIM, LXXXIII, 27, 28.

TÉMOIGNAGES, II, 282 ; IV, 134 ; V, 11.

TEMOINS (faux), II, 177.

TENTATION, VIII, 25, 40.

TESTAMENTS, II, 176-187 ; V, 105-107.

TERRE (la) créée en deux jours, XLI, 8.

TERRE sainte ou Palestine, V, 24, 29.

THAGOUT, II, 255-259 ; IV, 54, 78 ; V, 65 ; XVI, 38 ; XXXIX, 19 ; voy. IDOLES.

THALOUT ou Saül, II, 248-250.

THÉMOUD ou Thémoudites, peuplade (de l’Arabie) exterminée, VII, 71 ; IX, 71 ; XI, 64, 98 ; XIV, 9 ; XV, 80 ; XXII, 43 ; XXV, 40 ; XXVI, 149 ; XXVII, 6 ; XXIX, 37 ; XXXVIII, 12 ; XL, 32 ; XLI, 12-16, L, 12 ; LI, 43 ; LIII, 52 ; LIV, 23 ; LXIX, 4-7 ; LXXXV, 18 ; LXXXIX, 8 ; XCI, 11.

THÉODICÉE (passages relatifs à la), justice divine, II, 286 ; VI, 110, 111, 112 ; VI, 132, 161 ; VII, 28, 178 ; XVI, 38 ; XVIII, 64-82 ; XXI, 36 ; XXIV, 21 ; XXXIII, 71, 72 ; XXXV, 19 ; XXXIX, 12 ; XLVI, 17 ; LIII, 33, 41.

THOUBA, béatitude (la), XIII, 28.

THOWWA, vallée où Dieu parla à Moïse, XX, 12 ; LXXIX, 16. Voy. aussi DIEU.

TOBBA’, surnom de certains rois d’Arabie, XLIV, 36 ; L, 13.

TONNERRE (le), XIII, 14.

TRAITÉS faits avec les infidèles, IX, 4.
— (Il faut observer les), XVI, 94, 96.

TRINITE, dogme des chrétiens, IV, 169 ; V, 77.

TROMPETTE du jugement dernier (la), XXIII, 103 ; XXXVI, 51 ; XXXVII, 19 ; LXIX, 13 ; LXXIX, 6 ; LXXX, 33.

TRONE (le verset du), II, 256.

U

USURE (l’), II, 276, 277 ; III, 127 ; XXX, 38.

V

VACHE (chapitre de la), II, 63.

VAISSEAUX, XVII, 68-71 ; XXXI, 30.

VEAU d’or (le), II, 48, 51, 85, 87 ; IV, 152, VII, 146 ; XX, 90.

VENTS (les) sont soumis à Salomon, XXXVIII, 33.

VERBE (le) de Dieu, IV, 169.

VILLES renversées, LXIX, 9. Voy. PENTAPOLE.

VIE future, VI, 32 ; XLII, 19. Voy. RÉSURRECTION.

VIE de ce monde, LVII, 19.

VIN (le), II, 216 ; V, 92, 93.
— (Fleuves de), XLVII, 16.

VISAGES blancs et visages noirs, III, 102.

VISITE des lieux saints, IX, 18.

VOL, V, 42.

VOYAGEURS (les), XVII, 28.

Y

TADJOUDJ et HADJOUDJ, peuples barbares, XVIII, 93 ; XXI, 96.

YAHIA (St Jean), XIX, 7 ; XXI, 90.

YATHRIB, XXXIII, 13. Voy. MEDINE

YOUNIS, YOUNOUS. Voy. JONAS.

YOUSOUF Voy. JOSEPH.

Z

ZACHARIE, III, 32 ; VI, 85 ; XIX, 1 ; XXI, 88.

ZAKKOUM (le), XXXVII, 60-65 ; XLIV, 43 ; LVI, 52.

ZEÏD, fils adoptif de Mahomet, XXXIII, 37, et note.

ZENDJEBIL, LXXVI, 17.


FIN DE LA TABLE DES MATIÈRES