Grands auteurs de la pensée économique/Annexe/Sujets du bac - Adam Smith

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Sujets du bac - Adam Smith
Image logo représentative de la faculté
Annexe 1
Leçon : Grands auteurs de la pensée économique

Cette annexe est de niveau 13.

Précédent : Sommaire
Suivant : Sujets du bac - David Ricardo
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Annexe : Sujets du bac - Adam Smith
Grands auteurs de la pensée économique/Annexe/Sujets du bac - Adam Smith
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.




Bac ES 2005 - Sujet A d'enseignement de spécialité[modifier | modifier le wikicode]

SUJET A - THÈME DU PROGRAMME : Division du travail et extension des marchés

Ce sujet comporte deux documents

Document 1
« Puisque c’est la faculté d'échanger qui donne lieu à la division du travail, l'accroissement de cette division doit, par conséquent, toujours être limité par l'étendue de la faculté d'échanger, ou, en d'autres termes, par l'étendue du marché. Si le marché est très petit, personne ne sera encouragé à s'adonner entièrement à une seule occupation, faute de pouvoir trouver à échanger tout le surplus du produit de son travail qui excédera sa propre consommation, contre un pareil surplus du produit du travail d'autrui qu’il voudrait se procurer. [...] Comme la facilité des transports par eau ouvre un marché plus étendu à chaque espèce d'industrie que ne peut le faire le seul transport par terre, c’est aussi sur les côtes de la mer et le long des rivières navigables que l’industrie de tout genre commence à se subdiviser et à faire des progrès ; et ce n'est ordinairement que longtemps après que ces progrès s'étendent jusqu'aux parties intérieures du pays. [...] Ces deux villes (Londres et Calcutta) entretiennent aujourd’hui entre elles un commerce très considérable ; et par le marché qu’elles ouvrent l'une à l'autre, elles donnent un très grand encouragement à leur industrie respective. »
Source : Adam Smith, La Richesse des nations, tome 1, Flammarion, 1991, [ Première édition 1776 ].
Document 2
« Une Clio n’est pas une 206, ni une Golf, mais les unes et les autres dans leur catégorie appartiennent à la même branche des véhicules, avec des spécificités techniques identiques [...]. Les consommateurs préfèrent l'un ou l'autre modèle car ils ont un goût pour la différence, que celle-ci soit le reflet de la saturation de leur consommation ou du génie des publicitaires. Ainsi, la recherche de la différenciation pourra faire préférer des produits étrangers, ce qui aura pour effet de générer des flux d'échanges intra-industriels. »
Source : Charles-Albert Michalet, Qu’est ce que la mondialisation ? , La Découverte, Paris 2004.

QUESTIONS

1) À l'aide de vos connaissances et du document 1, indiquez quels liens Adam Smith établit entre division du travail et extension des marchés. (8 points)
2) Expliquez la phrase soulignée. (6 points)
3) La diversification actuelle de la demande est-elle incompatible avec l'extension des marchés des entreprises ? (document 2) (6 points)

Bac ES 2007 - Sujet A d'enseignement de spécialité[modifier | modifier le wikicode]

Sujet 2007 - Bac Général ES - spécialité SES (Sciences Économiques et Sociales) - THÈME DU PROGRAMME : La division du travail et extension des marchés
Document 1
« Les plus grandes améliorations dans la puissance productive du travail, et la plus grande partie de l'habileté, de l'adresse et de l'intelligence avec laquelle il est dirigé ou appliqué, sont dues à ce qu’il semble, à la Division du travail. [...] Dans tout autre art et manufacture, les effets de la division du travail sont les mêmes que ceux que nous venons d'observer dans la fabrique d'une épingle, quoiqu'en un grand nombre le travail ne puisse pas être aussi subdivisé ni réduit à des opérations d'une aussi grande simplicité. Toutefois, dans chaque art, la division du travail, aussi loin qu'elle peut y être portée, donne lieu à un accroissement proportionnel dans la puissance productive du travail. C'est cet avantage qui paraît avoir donné naissance à la séparation des divers emplois et métiers. [...] Cette grande multiplication dans les produits de tous les différents arts et métiers, résultant de la division du travail, est ce qui, dans une société bien gouvernée, donne lieu à cette opulence générale qui se répand jusque dans les dernières classes du peuple. »
Source : Adam Smith, Recherches sur la nature et les causes de la richesse des nations. Folio/essai 1991 (première édition 1776).
Document 2
« Des difficultés surgissent cependant à partir des années 1960. D'abord, c’est une crise du travail, [...] ensuite, c’est l'inadaptation de la production de masse aux changements des marchés. En réponse à la crise du travail, des entreprises telles que Volvo reviennent sur la spécialisation taylorienne, elles "enrichissent" les tâches et les confient à des équipes semi-autonomes. [...] Il faut attendre la mise en forme du système de production introduit chez Toyota par Taiichi Ohno pour voir émerger une alternative cohérente au fordisme. »
Source : Arnaud Parienty "L'organisation du travail a-t-elle changé ?" , Alternatives économiques n°238 juillet-août 2005.

QUESTIONS

1) À l'aide de vos connaissances et du document 1, vous montrerez les effets positifs de la division du travail selon A. Smith. (9 points)
2) Expliquez la phrase soulignée. (document 1) (5 points)
3) À l'aide du document 2 vous vous interrogerez sur l'actualité de l'analyse d'A. Smith. (6 points)