Littérature de jeunesse en anglais : Ernest Nister, Les débuts de l'aviation/Le port de New-York

Une page de Wikiversité.
Littérature de jeunesse en anglais : Ernest Nister, Les débuts de l'aviation
Aller à : navigation, rechercher
Ernest Nister, Les débuts de l'aviation
Chapitre 5 : Le port de New-York
La guerre aérienne
Sommaire





VOL AU-DESSUS DU PORT

Ils ont survolé le port et ses eaux bleues
Cet avion et son pilote intrépide ;
Loin, loin au-dessus de la grand dame et de son phare
Que les navires aperçoivent de si loin la nuit.

J'imagine que les oiseaux posés sur son aile
Se disent : « Quel drôle d'objet !
Il faut être fou pour s'asseoir là-dedans ;
Pourquoi ne pas se laisser pousser des ailes comme nous ? »

Être un oiseau – Ce doit être fantastique de
Planer sans peine par-dessus mer et terre !
Mais nous autres pauvres humains sommes destinés
À construire un avion, si nous voulons décoller de notre terre natale.


Littérature de jeunesse en anglais : Ernest Nister, Les débuts de l'aviation
La guerre aérienne
Sommaire