Picard/Culture/Chansons picardes

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Chansons picardes
Icône de la faculté
Chapitre no 2
Leçon : Culture picarde
Chap. préc. : Musique Picarde
Chap. suiv. : Littérature picarde

Quiz :

QCM Musique et chansons
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Culture picarde : Chansons picardes
Picard/Culture/Chansons picardes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Chansons picardes

Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien[1][modifier | modifier le wikicode]

La Royale Compagnie du Cabaret Wallon Tournaisien est une société littéraire et philanthropique d’expression picarde. Les petits cabarets sont réservés, exclusivement, aux hommes. Les dames et les demoiselles ne sont pas pour autant oubliées puisqu’elles sont invitées à applaudir les chansonniers aux grands cabarets d’octobre dans la Maison de la Culture de Tournai.

À tournai, il y a aussi les Filles_Celles_Picardes:

Quelques auteurs et chansonniers célèbres[modifier | modifier le wikicode]

Adolphe Delmée (1820-1891)[2].
Alexandre Desrousseaux[3].
Jean-Baptiste Descamps (1809 - 1886)[4]
extrait de la chanson Lés ourviers
Vîf lés ourviers
dés tous lés métiers!
ça s' voit volontiers.
Vîf' les ourviers!
[...]
Emmanuel Bourgeois (1826-1877), c’est un chansonnier [5].
Extrait de la chanson : Come o-zèt rchu par es'fame quant o rvient du cabaret (comment on est reçu par sa femme quand on revient du cabaret)

[…]
Ch’ét-ti ti qui foét l’lessive ?
Pèrtri-tu l’pin qu’os mainjons ?
Quan-t ech porqué il arive,
Foé-tu rintré nos cochons ?
[…]

quelques chansons picardes célèbres[modifier | modifier le wikicode]

  • « Les Tournaisiens sont là » (1860).
écrite par Adolphe Delmée (1820-1891) c’est l’hymne de Tournai.
  • Le P'tit Quinquin [6] Ch'est eune canchon dormoire écrite par Alexandre Desrousseaux.
Ch'est l'hymne ed'Lille, et tout bonnemint ch'ti des gins de ch'Nord.

R'frain -

Dors min p'tit Quinquin,
Min p'tit pouchin,
Min gros rojin ;
Te m'f'ras du chagrin,
Si te n'dors point j'qu'à d'main.
  • Quand la mer monte
Jean-Claude Darnal (1929 - 2011) a écrit cette chanson interprétée par Raoul de Godewarsvelde. On peut considérer cette chanson comme un hymne de la région Nord-Pas-d'Calais.
  • Tout in haut de ch'terril (Edmond Tanière)
  • Jésus-Christ s'habille en pauvre ou La ballade de Jésus-Christ
C'est une chanson populaire du XVIIe siècle très populaire en Picardie, écrite par un auteur anonyme.
ref = Jean-Baptiste Champfleury dans son recueil Chansons populaires des provinces de France , éditeur = Lécrivain et Toubon (1860)
voir = http://books.google.fr et www.hymnary.org - Picardy - Let All Mortal Flesh Keep Silence .

Chansons picardes « modernes »[modifier | modifier le wikicode]

Edmond Tanière (1939-1991)
Christian Edziré Déquesnes (1956- ). Il o créé des groupes éd rock-blues : Chés Déssaquaches, Chés Éclichures, (2)Brokes, Chés Noértes glènnes[7].
Renaud (Renaud Séchan), Renaud cante el' Nord ( 1993 )
Jean-Luc Vigneux[8]

Raoul de Godewarsvelde et Chés Capenoules[modifier | modifier le wikicode]

Raoul ch'est étou un gayant d'Lille

Raoul de Godewarsvelde (sin vrai nom, ch'étot Francis Albert Victor Delbarre), ch'étot eun canchonnier picard. I étot né in 1928 à Lille, pi i est défuncté l'14 d'avril 1977.

Sin père il étôt fotografe à Lille. Raoul il a té étou fotografe et pi i disoait Mi, j’sus pas canteu, j’sus fotografe ! .

Il o canté din ch'groupe "Chés Capenoules"[9] (fondé en 1966 par Jack Defer).


Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

QCM[modifier | modifier le wikicode]

Image logo représentative de la faculté Voir les exercices sur : Quiz - Musique et chansons.