Sculpture romane/Les composantes

Une page de Wikiversité.
Aller à : navigation, rechercher
Début de la boite de navigation du chapitre
Les composantes
Icône de la faculté
Chapitre no 1
Leçon : Sculpture romane
Retour au Sommaire
fin de la boite de navigation du chapitre
En raison de limitations techniques, la typographie souhaitable du titre, « Sculpture romane : Les composantes
Sculpture romane/Les composantes
 », n'a pu être restituée correctement ci-dessus.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Nous définirons ici les composantes d'un portail, d'une statue pour donner les clés d'interprétation permettant de reconnaître les sculptures Romanes.

Les principaux éléments[modifier | modifier le wikicode]

Il y avait à l'origine des églises de petite taille, mais qui n'étaient ici que pour les offices religieux. Les églises vont se doter de sculptures, mais elles n'auront pour but que de mettre en évidence les éléments d'un portail (chapiteaux par exemple). Les artistes sculpteurs s'inspirent, dans un premier, temps des autres domaines de l'art (art décoratif, peintures), pour réaliser leurs œuvres. Après l'arrivée de la couleur, les statues vont prendre une nouvelle dimension, mais vont épouser la structure du portail.

L'essor International[modifier | modifier le wikicode]

Grâce au "bouche-à-oreille", le savoir faire des sculpteurs va se propager dans toute l'Europe notamment en Italie où les sculptures obéissent aux règles de la sculpture antique. En France, ce savoir-faire a été développé grâce aux maitres-bâtisseurs, c’est ainsi que chaque région a sa manière de sculpter ses œuvres.