Vocabulaire grec de la philosophie

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
(Redirigé depuis Annexe:Vocabulaire grec de la philosophie)
Aller à : navigation, rechercher
L'École d'Athènes, fresque de Raphaël (1509-1512).

La philosophie utilise de nombreux termes venant du grec, hérités de la philosophie antique. Cet article recense ces termes et en donne les traductions. Les entrées sont présentées sur le modèle :

  • Écriture francisée (écriture grecque) : traduction courante (et précisions éventuelles) - [traduction littérale]

La traduction courante est celle fréquemment utilisée par les traducteurs, la traduction littérale renvoie, dans la mesure du possible, à la compréhension du mot qu'en avaient les Grecs.

A[modifier]

  • acrasie (ἀκρασία) : incontinence, « acrasie », faiblesse (en particulier, « faiblesse de la volonté »), impuissance - [absence de pouvoir]
  • adiaphora (ἀδιάφορα) : les choses indifférentes (terme stoïcien)
  • agathon (ἀγαθόν) : bon, bien
  • agôn (ἀγών) : conflit, lutte, compétition (agonistique)
  • aiôn (αἰών) : (in)temporel
  • aidiôn (ἀίδιος) : éternel, qui sous-entend autant ce qui a une origine que ce qui n'en n'a pas.
  • aition (αἴτιον) : cause, origine, raison (cfr. les 4 causes) - [la chose originelle, ce qui répond de]
  • aletheia (ἀλήθεια) : vérité - [dévoilement, désoccultation, découvrement] (en grec, le "a-" est un préfixe privatif)
  • analogia (ἀναλογία) : ressemblance, analogie - [proportion mathématique]
  • andreia (ἀνδρεία) : courage - [virilité]. Il est une des quatre valeurs platoniciennes, avec la Justice, la Sagesse et la Tempérance
  • apeiron (ἄπειρον) : illimité, infini (terme péjoratif dans la philosophie grecque) - [sans limite]
  • apocatastase : (ἀποκαθιστάναι ou ἀποκαθίστιθαι) voir aussi Palingénésie (concept stoïcien, lié à la cosmologie)
  • aponie (ἀπονία) : absence de troubles corporels, absence de douleur
  • aretè (ἀρετή) : l'excellence
  • ariston (ἄριστον) : le meilleur
  • arkhè (ἀρχή) : commencement, principe ; ce qui commande - [ce qui est premier]
  • ataraxie (ἀταραξία) : absence de trouble (« bonheur », tranquillité de l'âme), chez Épicure
  • atopie (ἀτοπία) : le caractère déroutant, chez Platon[1] de Socrate, autrement dit ce dont fait partie cette manœuvre ironique qui consiste à feindre l'ignorance, et à prétendre reconnaître le savoir de son interlocuteur.

C[modifier]

D[modifier]

  • dikaiosúnê (δικαιοσύνη) : sentiment de justice, pratique de la justice
  • dianoia (διάνοια) : pensée discursive, réflexion, pensée développée dans le temps (cf. noûs, noèsis)
  • diégèse (διήγησις) : Narration (des faits). C'est un concept esthétique chez Platon et Aristote, qui s'oppose à la mimésis
  • dikè (Δίκη) : la Justice. Elle est une des quatre vertus platoniciennes, avec la Sagesse, le Courage, et la Tempérance
  • doxa (δόξα) : opinion, croyance, sens commun
  • dynamis (δύναμις) : passion, puissance - [ce qui est latent] (s'oppose à l'acte : ergon)

E[modifier]

  • eidolon (εἴδωλον) : simulacre, par opposition à eikon, icône, et aussi eidos, forme
  • eikon (εἰκών) : icône, par opposition à eidolon
  • eidos (εἶδος) : idée, forme
  • endoxon (ἔνδοξον) : probable, au sens d'opinions couramment admises (fréquent chez Aristote).
  • energeia (ἐνέργεια) : acte, en acte - [ce qui devient patent, ce qui est à l'œuvre] (s'oppose à dynamis : en puissance)
  • entelechia (ἐντελέχεια) : (« entéléchie », construit sur telos : le but) [ce qui est en mouvement vers son terme] (terme aristotélicien)
  • épistémé (ἐπιστήμη) : savoir
  • épochè (ἐποχή) : suspension de jugement (terme fondamental dans le scepticisme)
  • èthos (ἦθος) : caractère, état d'esprit, mœurs
  • éthos (ἔθος) : coutume, manière de vivre, habitudes
  • euboulìa (εὐβουλία) : aptitude à prendre de bonnes décisions - [bon conseil]
  • eudaimonia (εὐδαιμονία) : le bonheur - [la bonne démonie]
  • euexia (εὐεξία) : le bonheur - [la bonne constitution]

G[modifier]

H[modifier]

I[modifier]

  • isonomia (ἰσονομία) : égale répartition, égalité de droits (d'où : isonomos = démocratie)

K[modifier]

  • kairos (καιρός) : moment propice/opportun, occasion
  • kalos kagathos (καλὸς κἀγαθός) : littéralement, « beau et bon », terme moral signifiant l'honnête homme, l'homme de bien, vertueux (voir kalokagathie καλοκἀγαθία)
  • kathekon (καθῆκον) : action appropriée, fonction propre (concept stoïcien)
  • katholon : universel

L[modifier]

M[modifier]

N[modifier]

O[modifier]

  • oïkéiosis (οἰκείωσις) : (appropriation de soi par soi)
  • ousia (οὐσία) : substance, essence - [« propriété », « ce qui appartient en propre », « l'avoir »]
  • on (ὄν) - étant
  • orthos logos(ὀρθὸς λόγος) : droite règle, chez Aristote.

P[modifier]

  • paideia (παιδεία) : éducation
  • pathos(πάθος)  : affection, passion, perception, sentiment - [ce qui affecte], [propriétés qui affectent un objet]
    • voir affect pour le sens sceptique.
  • phantasia (φαντασία) : « imagination », sensation
  • phainomena (φαινόμενα) : phénomène, apparence (de phainesthai : se montrer, apparaître) - [ce qui apparaît]
  • philia (φιλία) : amitié, amour
  • phronèsis (φρόνησις) : sagacité, sagesse pratique. Aristote soutient que seule la tempérance conserve la phronèsis.
  • physis (φύσις) : la nature - [épanouissement, venue-au-jour, jaillissement] (de phuein : croître)
  • pistis (πίστις)  : foi, croyance
  • polis (πόλις) : cité, ville, société
  • pragmata (πράγματα) : les affaires humaines (les actions, les affaires - voir praxis)
  • praxis (πρᾶξις) : la pratique, l'action (par opposition à la théorie)
  • prohairèsis (προαίρεσις) : jugement délibératif
  • psyché (ψυχή / psykhế) : l'âme, l'esprit - [le souffle de vie]

S[modifier]

  • sophia (σοφία): sagesse ; elle est une des quatre vertus platoniciennes, avec la Justice, le Courage, et la Tempérance
  • sophrosyne (σωφροσύνη): tempérance. Elle est une des quatre vertus platoniciennes, avec la Justice, le Courage, et la Sagesse. On écrit également sophrosýne
  • sumbébèkos (συμβεβηκός) : accident - [ce qui accompagne]
  • synthèsis (σύνθεσις) : synthèse

T[modifier]

  • tekhnè (τέχνη) : savoir-faire, art
  • telos (τέλος) : finalité, but, terme
  • theôria (θεωρία) : théorie, contemplation
  • to ti èn einai : le « ce que c'était d'être pour (qqch) » (expression forgée par Aristote)

Z[modifier]

Références[modifier]

  1. Brisson, 2006, p. 26.

Voir aussi[modifier]