Wiktionnaire:Actualités/042-September-2018

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Wiktionnaire:Actualités
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page est une version traduite de la page Wiktionnaire:Actualités/042-septembre-2018 et la traduction est complétée à 53 %.

Les traductions désuètes sont identifiées ainsi.
Autres langues :
English • ‎français

Wiktionnaire:Actualités is a small monthly periodical about Wiktionary and words, created in April 2015. Everyone is welcome to contribute to it. You can sign up to be noticed of the future issues, read old issues and participate to the draft of the next edition. You can also have a look at Regards sur l’actualité de la Wikimedia. If you have any comments, critics or suggestions, our talk page is open!

  • 2015: April (001) . May (002) . June (003) . July (004) . August (005) . September (006) . October (007) . November (008) . December (009)
  • 2016: January (010) . February (011) . March (012) . April (013) . May (014) . June (015) . July (016) . August (017) . September (018) . October (019) . November (020) . December (021)
  • 2017: January (022) . February (023) . March (024). April (025). May (026). June (027). July (028). August (029). September (030). October (031). November (032) . December (033)
  • 2018 : January (034) . February (035) . March (036) . April (037) . May (038) . June (039) . July (040) . August (041) . September (042)
Actualités - Issue 42 - September 2018

Ce mois-ci, les illustrations seront prises parmi celles proposées pour le défi photo du mois d’août sur le thème des artistes de rue. Sur cette photo, un bulleur photographié par Travelamāns. Vous pouvez cliquer sur l’image pour voir la photographie en entier !

Highlights

  • Courrier international translated an article from The Guardian, reporting that the famed Oxford English Dictionary calls on young people on Twitter to help it to understand better their vocabulary so to write specific definitions.
  • Following the discovery of new isolated tribes in the Amazon, the newspaper Sud Ouest reports the official figures that consider that in Brazil live approximately 800,000 indigenous people grouped in 305 ethnic groups and speaking 274 languages. UNESCO has listed in its Atlas of the World's Languages in Danger 190 languages threatened with extinction or already extinct, while the most up-to-date scientific inventory, Glottolog, enumerates 332 languages spoken in Brazil. The category La catégorie Langues du Brésil en français (Languages of Brazil in French) still contains very few of these languages and the inventory work in the Wiktionary still remains to be done.

Statistics

From August 20 to September 20, 2018

+ 14,062 entries and 126 languages modified to reach 3,538,747 entries and 1,083 languages with at least five entries.
+ 3,409 entries in French to reach 366,486 lemmas and 544,410 definitions.
+ 4,085 quotations or examples in French to reach 358,535.
+ 520 pronunciations (including 138 for French) to reach, at September 27th, 101,450 audio pronunciations for 100 languages (including 23,360 for French).
+ 542 illustrative media (picture and videos) in French Wiktionary pages, to reach 38,934.
+ 8 thésaurus pour atteindre 519 thésaurus dans 55 langues dont 353 thésaurus en langue française ! Les nouveaux thésaurus sont sur l’os (par Vaulque), la surdité (par Cbyd), l’exil, le parasite, la migration (par Noé) et éthique (par Psychoslave et Noé). Création de la page Projet:Thésaurus pour accueillir une liste de suggestion de termes qui pourraient donner lieu à la création de nouveaux thésaurus.
+ 85 nouvelles langues pour un total de 4,501 langues : le nahuatl du Durango, le tîrî, le rempi, l’uma, le maram naga, le nakara, le marúbo, le bina (Papouasie-Nouvelle-Guinée), le macaguaje, le wemba wemba, le kyaka, le luri, le kyenele, le maxakalí, le mesem, le mvanip, le mawan, le bagupi, le marithiel, le manda (Tanzanie), le mandahuaca, le mithaka, le mape, le mocoví, le mullukmulluk, le somyev, le matís, le kube, le matepi, le mosimo, le mandari, le sungwadia, le baimak, le banaro, le mundurukú, le mambila de l’Ouest, le nake, le bisorio, le manangba, le nambya, le maidu du Nord-Est, le ngamini, le maring naga, le nasal, le nanga, le mbongno, l’ono, l’isebe, le paynamar, le panim, le bau, le rao, le nari nari, le rapting, le karuwali, le garus, le madi, le sihan, le gumalu, le saruga, le samosa, le tobo, le tep (Nigeria), le nobonob, le gal, l’haruai, le nanti, l’ami, le wagi, l’utu, l’enga, le wamas, le woiwurrung, le ngarigu, le silopi, le yoidik, le miqie, le madhi madhi, l’ulwa (Papouasie-Nouvelle-Guinée), le yoba, le djinba, le yawarawarga, le dedua, le dadi dadi, le magori.
Les trois langues qui ont le plus avancé après le français sont l’italien (+ 2,080 entrées), le suédois (+ 1,655 entrées) et l’espéranto (+ 1,376 entrées).

Consultation et contribution

Les outils de statistiques externes donnent chaque mois la liste des pages les plus consultées et des pages modifiées par le plus de personnes.
La rubrique Wiktionnaire:Questions sur les mots (WT:QM) a enregistré en septembre 40 questions, le même nombre qu’en août, en juillet il y en avait eu 46.
Le vocabulaire spécialisé de la cartographie est toujours en relecture et 60 % des pages ont été relues ! Votre aide est la bienvenue pour venir à bout de cette tâche !

New categories

The category "Terrestrial birds in French" is taking off.
Le lexique des meubles héraldiques présente ses jolies figures.

Spectacle de jonglerie pyrotechnique photographié par Kiyanka à Kiev, en Ukraine.

Statistics of the Translation editor

Since 2014, it is possible to add translations on the French Wiktionary without knowing about the wikisyntax, in a reliable and simple way, thanks to Translation editor. This tool was born of the frustration of not being able to add translations as easily as it was on other Wiktionary versions, eg. the English one.

In July 2014, the tool was initiated and it is interesting to study its use over time since then. Here are a few statistics that give an overview of the usage of the tool.

  • As of September 1st, the French branch of the Wiktionary contains a bit less than 861,855 translations[Note 1].
  • Since its installation, the number of translations added with the Translation editor gadget is: 234,989, in 143,844 different edits (an edit may contain several translations). Note: additions of translations that have been canceled are not taken into account in this number, so as to better measure the impact of the tool.
  • In total, 45,428 pages were improved through the addition of one or more translations with Translation editor.

Et voici comment les ajouts se répartissent au cours du temps :

L’italien est la langue qui a le plus bénéficié de cet outil :

You could find more statistics in Gadget own stats page and on the dedicated page for statistics about translations . — a column by Automatik

Note

  1. This is a high estimation number which enumerates (in the main namespace) the occurrences of {{trad}}, {{trad+}}, {{trad-}} and {{trad--}} which, however, are sometimes used for other purposes than translations.


As for the two previous years, French Wiktionary will be strong at the Wikiconvention francophone held in Grenoble, 5 to 7 of October.

Saturday October 5:

Sunday October 6:

Et bien sûr, beaucoup d’autres présentations et temps d’échanges intéressants, sur les autres projets tel que Wikisource, sur des aspects humains ou techniques. On vous en reparle dans le prochain numéro !


LexiSession sur la surdité

Impulsées par le Fantastique groupe d’utilisateurs et d’utilisatrices de Wiktionnaire, qui fêtait ses deux ans en septembre, les LexiSessions proposent des thèmes mensuels pour dynamiser l’ensemble des Wiktionnaires simultanément. Les thèmes sont suggérés en amont sur Meta et annoncés chaque mois sur la Wikidémie, l’espace principal de discussion. La LexiSession de septembre était sur le thème de la surdité qui a donné lieu à la création d’un thésaurus dédié.

Pour le mois d’octobre, le thème proposé est la rencontre.


En vidéo

Cette rubrique vous propose de faire une revue de vidéos sur la lexicographie, la linguistique et la langue française sorties ou découvertes ce mois-ci.

  • Un hommage par Jean Pruvost, grand collectionneur de dictionnaire, à Bernard Quemada, éditeur notamment du Trésor de la langue française. L’occasion de reparler de quelques concepts de lexicographie et de jouer un peu de guitare.

Dictionary of the month

Le Diclé : Dictionnaire pour lire et pour écrire, edited by Sybille Grandamy and Danièle Manesse, Retz, 17th March 2016, 792 pages.

La fin du mois approchait et cette chronique demeurait vacante. Et avec la Wikiconvention francophone, je savais que le temps allait manquer à bien des gens pour rédiger une chronique intéressante. Heureusement, j’ai été interrompu alors que je faisais la vaisselle par un ami de mes parents qui venait de discuter avec le père d’une des deux éditrices de ce dictionnaire et qui m’en dit le plus grand bien. Je n’en avais pas encore entendu parler et j’ai été mener l’enquête, pour vous en faire un petit retour. Je triche un peu puisque je n’ai pas encore eu l’ouvrage en main et que je me base principalement sur un article et sur cette très jolie vidéo de présentation du dictionnaire.

Le Diclé est un dictionnaire général à destination d’un public d’apprenants. Il opère donc une sélection dans les mots présentés (7,000 mots) et propose des définitions plus simples. Il propose également des planches illustrées pour retrouver un mot à partir d’une image. Et surtout, il propose dans sa troisième partie un index de mots transcrits dans un alphabet simplifié, suivis de la forme orthographique standard. Cet outil, ce dictionnaire pour écrire, a une vocation pédagogique puisqu’il permet à des personnes qui ne connaîtraient pas l’orthographe d’un mot de le trouver quand même. Il s’agit donc d’un outil pratique, permettant d’accéder à la langue plutôt que de se perfectionner dans sa compréhension. Une des deux auteures précise sur son site la démarche derrière la création du Diclé, un ouvrage qu’elles ont mis cinq ans à préparer.

Cette recherche simplifiée par une orthographe régulière n’est pas (encore) disponible dans le Wiktionnaire, mais elle pourrait peut-être donner lieu à un développement spécifique, de la même manière qu’a été développé un outil de recherche avancée qui permet de retrouver des anagrammes ou des rimes. De même, il existe déjà dans le Wiktionnaire quelques planches illustrées auxquelles sont associées des mots, mais elles sont peu accessibles et hétéroclites car les illustrations proviennent de sources diverses. Difficile actuellement de retrouver un mot à partir d’une image seulement.

Ainsi, il est plaisant de voir que de nouveaux ouvrages lexicographiques continuent à être inventés, qui apportent un contenu nouveau et élargissent la panoplie des outils qui permettent d’appréhender la langue.
— a column by Noé


An aerial dance photographed by Friedrich Haag in Germany.

Curiosity: the future of simple past

Emmanuelle Labeau, enseignante-chercheuse au Royaume-Uni, prépare un livre entier sur le passé simple en français, son utilisation et son histoire, rédigé dans la langue de Shakespeare ! Intitulé The French Passé Simple, Chronicle of a Death Foretold (Le passé simple en français, chronique d’une mort annoncée), il rapporte en particulier que les linguistes discutent de la disparition potentielle de ce temps de conjugaison depuis au moins un siècle.

En effet, tout comme la disparition de la langue française (relatée dans les Actualités du mois dernier), celle du passé simple revient régulièrement. Le Conseil supérieur des programmes préconise pour la rentrée scolaire 2018, outre la suppression du prédicat face à la réintroduction des compléments d’objet et compléments circonstanciels, l’enseignement des conjugaisons à tous les temps et toutes les personnes, en particulier du passé simple. Le Ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, relaie ce manque en annonçant dans les médias que « Le passé simple, s’il n’est pas appris à l’école, le sera en famille, mais dans certaines familles uniquement, privant ainsi certains enfants de pans entiers de notre littérature et même d’une vision complète de la richesse de notre langue ».

Aussi, Alain Borer, essayiste, tire la sonnette d’alarme et craint la disparition du passé simple comme ce serait déjà le cas pour l’imparfait du subjonctif, ce qui lui fait annoncer telle Cassandre la fin du « logiciel même de la langue française en deux générations ».

Emmanuelle Labeau est toutefois rassurante : le passé simple connaît son apogée dans la littérature du moyen français entre les XIVe et XVIe siècles, mais reste complexe d’utilisation, au point que Claude Favre de Vaugelas conseille de choisir le passé composé en cas de doute. Le passé simple se spécialise ensuite à l’écrit sans jamais percer à l’oral, sa structure étant plus adaptée à ce support, ce qui fait prédire à certains sa disparition prochaine. Il n’a toutefois pas de réelle alternative dans le registre narratif, et retrouve même actuellement une petite jeunesse par son utilisation dans le storytelling en publicité. — a column by Romainbehar