cambisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1881) Du radical de cambiste avec le suffixe -isme.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cambisme cambismes
\kɑ̃.bism\

cambisme \kɑ̃.bism\ masculin

  1. (Souvent dépréciatif) Activité du cambiste (pratique du change, du commerce des devises).
    • Par ce système, accessible aux intelligences les plus ordinaires, la France échappera aux redoutables combinaisons du cambisme qui l’appauvrissent d’une façon souterraine, continue, alarmante. — (L’Economiste français, volume 1, Bureaux, 1881, page 359)
    • Nous avons connu le combisme qui était lui aussi une sorte d’obsession. Le cambisme est pire. Car si le combisme opposait des idées, il les supposait. Le cambisme ne suppose que de l’argent. — (Monsieur de La Palisse, Aux Vérités de La Palisse, Le Petit Journal, 14/11/1925, page 1)
    • Le cambisme est le commerce des devises. Les marchés des changes assurent la confrontation des offres et demandes en devises ; ils permettent la détermination du cours des devises en monnaie nationale. — (Bruno Gendron et ‎Adberrahmane Saker, Les carrés DGC 5 - Èconomie - 51 fiches de cours pour réussir votre épreuve, Gualino, 2013, fiche 40)
  2. (Spécialement) En Afrique, marché parallèle du commerce des devises.
    • Il y a dans notre pays une catégorie de personnes qui vivent de ce qu’on appelle cambisme, qui est un phénomène universel de change parallèle ; ce sont vos nouveaux partenaires dans le fixing. — (Mputu Biduaya cité par Jean-Claude Masangu Mulongo, Contribution à l’assainissement du system̀e financier congolais, Banque Centrale du Congo, 2004)

Traductions[modifier le wikicode]