ducaliser

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De ducal, avec le suffixe -iser.

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

ducaliser \dy.ka.li.ze\ transitif ou pronominal 1er groupe (conjugaison)

  1. Donner le titre de duc à.
    • je ne sais même pas si l’on n’en a pas marquisé et ducalisé quelques-uns. (Archives parlementaires de 1787 à 1860, 1901)
    • Nous avons vu de nos propres yeux la plupart des riches égoïstes couronnés, ducalisés, baronisés, chevalerisés, immortalisés, ne pouvoir pas entrer chacun dans leur royaume d’ici bas pour s’être trop nourris du pain des autres, et nous devons admirer la profondeur de la doctrine céleste qui exclut du Royaume Céleste tous les chrétiens riches, mais cupides, inhumains et égoïstes. (Ignacy Ł Łobarzewski, L’autel et le trône, 1823)
    • Il connaît toutes les questions et s’y intéresse; enfin il a ensorcelé tout le monde, et les hommes de tous les partis se sont tout d’un coup ducalisés. (Charles Grey, La jeunesse de S.A.R. le prince Albert, traduction de Mme De Witte, 1868)
    • Bonaparte, qui s’y entendait, changeait le titre des gens : il cachait le nom de M. de Talleyrand sous celui de prince de Bénévent; il baronnifiait les marquis et ducalisait les comtes. La recette est assez bonne, et nous la recommandons fortement à qui de droit. (Les nouvelles recrues du Château, dans La Mode: revue des modes, jeudi 25 décembre 1845, Paris : imprimerie d’Édouard Proux & Cie, page 540)