-

Résultats 1 - 10 sur un total 96 pour  Citations / Port de Mornac-sur-Seudre aquitaine atlantiques / Citations    (5542 articles)

Floride Imprimer cet article

territoire », 1993  ( ISBN   2-11-003036-4 ) , p. 218 Carlos Victoria [ modifier ] Sur la ville de Naples  : Natán se promenait sur la plage en lisière de la ville, saturée d'une infinie variété de coquillages qui évoquaient pour lui les vestiges d'une vie qui s'était

wikiquote.org | 2017/10/2 11:54:21

Gênes Imprimer cet article

Vous pouvez également consulter les articles suivants sur les autres projets Wikimédia  :     Ressources multimédia sur Commons .     Article sur Wikipédia . Catégorie  : Ville d'Italie

wikiquote.org | 2017/10/12 21:54:12

Marguerite Duras Imprimer cet articleFrise de Marguerite Duras

fin traîné le long du bastingage blanc qui borde les quais depuis l’église, l’entrée du port , jusqu’à sa sortie, le chemin abandonné qui devrait aller à la forêt de Brotonne. Emily L. , éd. Les Éditions de Minuit  ( ISBN   978-2707320230 ) , p. 9 ( voir la fiche de référen

wikiquote.org | 2018/12/13 23:13:24

Algérie Imprimer cet article

et les morts, j'ai visité les cimetières, personne ne m'en a parlé [ ... ]. On ne bâtit pas sur le vent. Ferhat Abbas , 23 février 1936, journal L'Entente, dans L'Afrique du Nord en marche , paru Éditions Julliard, 1972, p.123, Charles-André Julien. Nous sommes chez nous. Nous

wikiquote.org | 2019/1/28 17:20:06

Bataille de Navarin Imprimer cet article

flotte turco-égyptienne une affaire très sérieuse. Les vaisseaux turcs ont tiré les premiers sur nous. MM de Codrington et de Rigny y ont répondu aussitôt. Les vaisseaux de Sa Majesté l'Empereur ont été les derniers à tirer, mais aussi les derniers à finir. Login Geiden , amiral

wikiquote.org | 2017/10/24 15:38:25

Robert Desnos Imprimer cet articleFrise de Robert Desnos

Robert_Desnos

Mais je suis à pied ! Sourires mielleux, grossières insultes : Je me sauve. Ils restent sur le pas de la porte à remuer les bras et à agiter leur képi. Or il n'y a personne dans Paris, plus personne, sauf une vieille épicière morte dont le visage trempe dans un plein compotier