-

Résultats 1 - 10 sur un total 492 pour  Citations / World Français Boutiques en ligne gafsa inauguration architectes etages immeuble rues toit / Citations    (5542 articles)

Georges Simenon Imprimer cet articleFrise de Georges Simenon

Georges_Simenon_(1963)_by_Erling_Mandelmann

Pardon ! Sur la façade de six ou sept étages , c'est le nom du Palais du Peuple qui est inscrit et qui est juste, car on ne trouve ici aucune trace de cette grisaille pisseuse qui, ailleurs, semble l'apanage de toutes les œuvres collectives. Au rez-de- chaussée se trouve le plus beau

Algérie Imprimer cet article

Ferhat Abbas [ modifier ] Nous sommes les fils d'un monde nouveau, né de l'esprit et de l'effort français . Ferhat Abbas , 23 février 1936, journal L'Entente, dans Les drames de la décolonisation, 1900-1975 , paru Éditions Roblot, 1975, p.77, Jean Bonnet. Si j'avais découvert la

wikiquote.org | 2019/1/28 17:20:06

Conquête et colonisation de l'Algérie Imprimer cet article

La conquête de l'Algérie par la France se fait en plusieurs étapes : La prise d' Alger , le 5 juillet 1830 , par les troupes françaises, commandées par Louis Auguste Victor de Ghaisne, comte de Bourmont . Une campagne militaire française féroce, de 1830 à 1857, pour contrôler

wikiquote.org | 2019/9/11 19:59:46

Boris Vian Imprimer cet articleFrise de Boris Vian

Boris_Vian_-_WIKI

Pauvert, 1963  ( ISBN  2-7202-1311-02 [à vérifier : ISBN invalide ] ) , V., p. 29 — Les boutiques des fleuristes n'ont jamais de rideaux de fer. Personne ne cherche à voler des fleurs. L'écume des jours  (1947), Boris Vian, éd. Pauvert, 1963  ( ISBN  2-7202-1311-02 [

Architecte Imprimer cet article

Julien Guadet 4 Le Corbusier 5 Jean-Nicolas-Louis Durand Gustave Flaubert [ modifier ] ARCHITECTES . Tous imbéciles. Oublient toujours l’escalier des maisons. Le Dictionnaire des idées reçues , Gustave Flaubert, éd. Éditions du Boucher, 1966, p. 6 ( texte intégral sur

wikiquote.org | 2018/2/5 2:44:20

Jean Giono Imprimer cet articleFrise de Jean Giono

Eug%C3%A8ne_Martel_Portrait_de_Jean_Giono_en_1937

Quatre maisons fleuries d'orchis jusque sous les tuiles émergent de blés drus et hauts. C'est entre les collines, là où la chair de la terre se plie en bourrelets gras. Le sainfoin fleuri saigne dessous les oliviers. Les avettes dansent autour des bouleaux gluants de sève douce. Le