-

Résultats 21 - 30 sur un total 518 pour  Wikisource / clio rouen colloque / Wikisource    (1417531 articles)

Escales en Méditerranée/Colloque avec le magicien Imprimer cet article

Salut, Magicien, et merci ! C’est bien toi. Je te reconnais. Ton visage a toujours la couleur du ciel et ton vêtement la couleur de la mer. Salut, maître des beaux voyages et des beaux souvenirs... Merci de m’avoir confié la clé d’or et de m’avoir permis le jeu d’emprunter à

wikisource.org | 2016/2/14 17:35:56

Page:Fagus - Colloque sentimental entre Émile Zola et Fagus, 1898.djvu/106 Imprimer cet article

J’ai reçu deux cent mille francs du Syndicat Plus, pour pourvoir à ma défense personnelle, Une cravache, une nasse forme nouvelle, De l’onguent gris et des gants en gutta percha ; Plus, pour corrompre un lot de journaux patriotes Un louis par rédacteur, entrée à prix réduit

wikisource.org | 2016/10/18 17:54:09

L’Encyclopédie/1re édition/CLIO Imprimer cet article

CLIO, voyez Muses . Catégories  : L’Encyclopédie, 1re édition Articles de dictionnaire - Mythologie

wikisource.org | 2012/5/20 18:25:05

La misère d’aimer/Colloque sentimental Imprimer cet article

Du coin de la fenêtre, où elle s’alanguissait si pâle dans la tiédeur embaumée des coussins, elle le suivait obstinément des yeux, de ses yeux aux paupières flétries et dont la profonde éraillure, tels des coups de griffes aux coins des tempes, proclamait ce jour-là plus cruellement

wikisource.org | 2015/9/14 8:56:46

Adorable Clio Imprimer cet article

Adorable Clio La bibliothèque libre. Aller à : navigation , rechercher Jean Giraudoux Adorable Clio Emile-Paul frères, 1920. TABLE NUIT À CHATEAUROUX    1 ENTRÉE À SAVERNE    93 MORT DE SEGAUX, MORT DE DRIGEARD

wikisource.org | 2016/3/30 17:21:53

Adorable Clio/Repos au lac Asquam Imprimer cet article

Vous me regardiez, vous en étiez certaine, pour la dernière fois ; moi j’étais sûr de vous revoir. Le quart d’heure infini qui nous restait je le secouais au hasard, comme on secoue un sablier ; dans votre cœur un coup sec abattait les pauvres minutes comme à l’horloge de la gare

wikisource.org | 2016/3/30 17:23:09

Adorable Clio/La Journée portugaise Imprimer cet article

Comme j’étais en grand uniforme, tous nous suivaient. D’abord les fillettes, un peu plus âgées, dans ton pays aussi, que les petits garçons et qui les portent là-bas au fond d’un panier sur leur tête. Dans Maureria elles étaient nues, dans Lapa, où l’ambassade d’Allemagne

wikisource.org | 2016/3/30 17:23:20

Adorable Clio/Adieu à la guerre Imprimer cet article

Voici que les Allemands ont signé la paix, sur de petites croix qu’on m’a fait tracer d’avance au crayon, signatures crucifiées, et M. William-Martin m’arrache ma gomme pour effacer les croix lui-même. Voici que dans les tramways de Suisse et de Hollande, chaque Prussien lit les

wikisource.org | 2016/3/30 17:24:24

Colloque Sentimental entre Émile Zola et Fagus/Texte entier Imprimer cet article

digne parure : Ne pleurez pas, Madame, ô réjouissez-vous ! 25 février 1898. Page:Fagus - Colloque sentimental entre Émile Zola et Fagus, 1898.djvu/12 IV Toi, lorsqu'on t'a frappé, c'est la Littérature Que l'on frappait en toi : nous nous sommes sentis Tous atteints par le coup

wikisource.org | 2016/10/18 12:11:40

Colloque Sentimental entre Émile Zola et Fagus/XXVII Imprimer cet article

J’ai vu le long des boulevards, Maigre comme un chien famélique, Lugubre comme une colique Effarer les groupes bavards Des Pécuchets et des Bouvards Un fantôme mélancolique : C’était Barrés cherchant son moi !     (— Ahoi !) — En quel cure-dents que tu sois, O cher

wikisource.org | 2016/10/18 14:10:17