Catégories Wikipediaclose
-

Résultats 1 - 7 sur un total 7 pour  Wikisource / clio rouen presses fayard / Wikisource    (1296658 articles)

Page:Giraudoux - Adorable Clio.djvu/150 Imprimer cet article

Parfois tout est juste… Juste la pluie elle-même : nous ne trichons plus avec elle, nous ne nous plaignons pas ; nous sentons que nous ne sommes pas trempés jusqu’aux os, qu’en chacun de ces hommes mouillés il y a au moins un point sec, duquel repartira, dès qu’il le voudra, la

wikisource.org | 2016/10/23 20:43:34

Statistique littéraire de la production intellectuelle en France depuis 15 ans/03 Imprimer cet article

concentrée entre un nombre d’hommes assez restreint, a pris de nos jours un grand essor. Sortis des presses de l’imprimerie royale, la plupart des ouvrages orientaux modernes ont été imprimés là pour la première fois, et souvent sur des manuscrits uniques, ce qui constitue un mrite

wikisource.org | 2015/9/11 7:42:56

Adorable Clio/Mort de Ségaux, mort de Drigeard Imprimer cet article

La fenêtre est ouverte, mais j’appuie mon front, à défaut de vitre, contre l’aube elle-même. Là-bas, dépassant le toit, la cime de platane qui me sert de girouette et qui m’indique aussi, par ses feuilles, la saison, — est grise, est rose. De la nuit déjà invisible, sur le miroir

wikisource.org | 2016/3/30 17:22:56

Dissertations philologiques et bibliographiques/Texte entier Imprimer cet article

Il y a de très honnêtes gens qui se persuadent que la liberté de la presse est une des conquêtes de la révolution ; hommes candides, sincères, estimables, qui croient tout ce qu’on leur dit sur la foi de la tribune et de la presse, et auxquels il ne manque pour juger sainement des

wikisource.org | 2016/12/27 17:35:24

Dissertations philologiques et bibliographiques/1 Imprimer cet article

Il y a de très honnêtes gens qui se persuadent que la liberté de la presse est une des conquêtes de la révolution ; hommes candides, sincères, estimables, qui croient tout ce qu’on leur dit sur la foi de la tribune et de la presse, et auxquels il ne manque pour juger sainement des

wikisource.org | 2016/12/31 15:31:03

Tartarin sur les Alpes/Chapitre IX Imprimer cet article

Le lendemain, ce fut charmant, cette route à pied d’Interlaken à Grindelwald où l’on devait, en passant, prendre les guides pour la Petite Scheideck ; charmante, cette marche triomphale du P. C. A. rentré dans ses houseaux et vêtements de campagne, s’appuyant d’un côté sur l

wikisource.org | 2016/2/2 13:47:20

Page:Revue des Deux Mondes - 1847 - tome 20.djvu/699 Imprimer cet article

J’attendis, et voyant dans la littérature La science inutile ainsi que la droiture, Abandonnant Clio , Je me mis un beau jour A hanter de Momus l’accessible séjour ; J’y fus reçu, fêté… Et ma bourse s’enfla, grace à Cotillon trois , Plus qu’avec Thucydide et Tacite

wikisource.org | 2016/10/1 11:03:46