-

Résultats 1 - 10 sur un total 37 pour  Wikipedia / Tcl-Tk / Wikipedia    (1342228 articles)

Tk (informatique) Imprimer cet article

Tk existe aussi pour les navigateurs web sous la forme d'un plugin , Tcl plugin , qui permet d'exécuter des tclets ( applets écrits en Tcl Tk ). Sommaire 1 Les widgets 2 Gestion de la géométrie 3 Gestion des événements 4 Exemples 5 Bibliothèque standard 6 Histoire

wikipedia.org | 2013/4/26 17:32:21

Perl (langage) Imprimer cet article

C'est un langage interprété, polyvalent et particulièrement adapté au traitement et à la manipulation de fichiers texte, notamment du fait de l'intégration des expressions régulières dans la syntaxe même du langage. L'association chargée du développement et de la promotion de Perl

wikipedia.org | 2013/4/28 15:16:08

Incr Tcl Imprimer cet article

susdits peuvent être précédés des qualificatifs suivants : private protected public Incr Tcl permet l'héritage multiple, comme en C++ naturellement. [ modifier ] Exemple pratique package require Itcl itcl::class Personne { private variable nom private variable prenom public

wikipedia.org | 2012/12/12 2:59:29

Weka (apprentissage automatique) Imprimer cet article

de ses fonctionnalités. La version « non-Java » originale de Weka était un front-end en TCL TK pour des algorithmes de modélisation (essentiellement tierces) implémentés dans d'autres langages de programmation, complété par un des utilitaires de préprocesseur de données en

wikipedia.org | 2013/4/27 14:29:13

Microblaze Imprimer cet article

Le MicroBlaze est un cœur de processeur softcore 32 bits de la société Xilinx . Il est conçu pour être implémenté sur les FPGA de ce fabricant. Le code source de MicroBlaze est fermé [ 1 ] . Sommaire 1 Architecture 1.1 Architecture générale 1.2 On-Chip Peripheral

wikipedia.org | 2013/2/21 19:43:13

Python (langage) Imprimer cet article

Guido_van_Rossum_OSCON_2006

Le langage Python est placé sous une licence libre proche de la licence BSD [ 2 ] et fonctionne sur la plupart des plates-formes informatiques, des supercalculateurs aux ordinateurs centraux , de Windows à Unix en passant par GNU / Linux , Mac OS , ou encore Android , iOS , et aussi

Fortran Imprimer cet article

Le nom du langage a été écrit conventionnellement en majuscules (FORTRAN) jusqu'en 1992 et l'introduction du Fortran 90 à syntaxe libre. En FORTRAN 77, les lettres minuscules ne font pas partie du langage. Cette convention se retrouve dans cet article et est conforme aux différentes normes

wikipedia.org | 2013/3/11 13:53:52

Tool Command Language Imprimer cet article

En 1990, John Ousterhout développe une extension pour Tcl appelée Tk qui est une bibliothèque pour créer des interfaces graphiques portables. Par la suite, le développement de Tk se découpla suffisamment de celui de Tcl pour être utilisé avec d'autres langages. Cependant la combinaison

wikipedia.org | 2013/4/9 22:16:35

Pure Data Imprimer cet article

PureData_icone

Il tire son origine de l'éditeur Patcher écrit par Miller Puckette en 1988. Le logiciel a été cédé à la société américaine Opcode, où il a été réécrit par David Zicarelli , sous le nouveau nom de Max/MSP . Miller Puckette a décidé de reprendre la conception de Patcher pour

Git Imprimer cet article

Comme BitKeeper , Git ne repose pas sur un serveur centralisé. C'est un outil bas niveau, qui se veut simple et très performant, dont la principale tâche est de gérer l'évolution du contenu d'une arborescence . Git indexe les fichiers d'après leur somme de contrôle calculée avec

wikipedia.org | 2013/4/26 18:38:23